dans

Le côté compulsif mène au trouble de l’alimentation

La pensée compulsive a un lien très étroit avec les déséquilibres alimentaires, car le déclencheur de ce manque de contrôle est l’anxiété. On n’a pas toujours conscience de l’ampleur de ce problème, on a l’habitude de penser superficiellement au sujet, et c’est aussi le résultat d’un esprit actif qui ne s’arrête pas, on ne pense pas plus profondément à ce que l’on ressent, à les effets de l’esprit sur notre comportement.

Le cercle vicieux de faire, produire, atteindre des objectifs nous met dans une situation de vulnérabilité, car nous laissons derrière nous l’habitude d’analyser en profondeur nos vrais désirs, ce qui nous donne vraiment satisfaction, et où nous devons vraiment porter notre attention.

La pression vient à travers divers stimuli, Internet finit actuellement par être l’un des déclencheurs qui génère le plus d’anxiété, car il affecte nos désirs internes, il continue de nous piquer à chaque page que nous visitons, nous poursuivant. D’une part, la pression du travail nous écrase, les problèmes familiaux et affectifs, et d’autre part, nous sommes soulagés en achetant, mangeant, consommant tout ce qui est disponible pour réduire le stress interne.

Tout cela fait partie d’une construction, d’un stimulus et d’une réponse quotidiens. Les pensées conduisent à des actions irréfléchies précisément parce que nous ne nous arrêtons pas pour analyser chaque problème avec des critères, nous prenons les stimuli mentaux comme vrais et nous commençons à désirer sans nous arrêter. Nous pensons, nous sommes anxieux, nous achetons, nous mangeons, nous continuons à ouvrir et fermer des trous internes tout le temps.

Le résultat de tout ce mécanisme que j’ai décrit ci-dessus est une prise de poids, une alimentation compulsive, une insatisfaction à l’égard du corps, et tout cela va en quelque sorte interférer avec la qualité de vie, le travail et les relations personnelles. Un cercle sans fin d’insatisfaction dans lequel l’anxiété agit comme un stimulateur caché.

L’anxiété est devenue quelque chose de banal, nous sommes exposés tout le temps à ses maux, nous attendons toujours qu’il se passe quelque chose, quelque chose qui nous sorte de l’inertie, qui nous fasse ressentir de la satisfaction et du bonheur. Mais ce processus provoque une grande usure mentale, émotionnelle et physique, il est donc essentiel d’adopter des mesures pratiques pour alléger tout ce fardeau émotionnel.

– Essayez de calmer votre esprit chaque fois que vous remarquez que vous êtes agité, arrêtez-vous un peu et respirez quelques instants ;

– La pratique d’une activité physique aidera à réguler toutes les fonctions de votre corps, vous aidant à vous détendre mentalement et, par conséquent, émotionnellement ;

– Faites une liste de vos priorités au travail, afin de mieux utiliser votre temps ;

– Lorsque vous vous sentez anxieux et que vous souhaitez consommer quelque chose pour obtenir satisfaction, vous arrêter et respirer, évaluez soigneusement si vous avez vraiment besoin du produit ;

– L’anxiété nous fait aussi prendre des initiatives qui peuvent être néfastes, par exemple, répondre à un message sans réfléchir si nous sommes vraiment assertifs, il faut donc très bien évaluer avant d’envoyer ;

– La nourriture est l’une des sources de satisfaction les plus rapides et est liée à l’ensemble du processus décrit ci-dessus, il vaut donc la peine de comprendre tout le processus d’anxiété qui se cache derrière le besoin de manger, afin que vous puissiez résoudre chaque angoisse, colère, peur, la solitude et la tristesse de la manière la plus appropriée, sans nourrir le corps avec plus de graisse indésirable.

Nous insistons souvent pour considérer la question alimentaire de manière isolée, mais c’est un mécanisme complexe qui se déploie et génère davantage de problèmes à résoudre. Je vous invite donc à regarder plus largement votre vie, car si vous pouvez comprendre comment vous entrez dans le cycle du stress, comment les pensées et l’anxiété alimentent les comportements compulsifs, il sera beaucoup plus facile de contrôler votre alimentation.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Dites non à l’alimentation de consolation: Apprenez à gérer vos émotions pour vous libérer de la faim émotionnelle