in

Le Brésil inflige une nouvelle amende à Apple pour ne pas avoir vendu d’iPhone avec chargeur et pour avoir bafoué l’interdiction imposée par le tribunal

Le Brésil a de nouveau infligé une amende à Apple, cette fois à hauteur de 19 millions de dollars, pour avoir vendu des iPhones avec un chargeur et pour ne pas avoir respecté le jugement d’une précédente affaire judiciaire.

Le Brésil inflige une nouvelle amende à Apple pour ne pas avoir vendu d'iPhone avec chargeur et pour avoir bafoué l'interdiction imposée par le tribunal

Apple a reçu l’ordre de cesser de vendre l’iPhone sans chargeur. Cette fois, Apple a été condamné à une amende de près de 19 millions de dollars pour avoir continué à vendre des iPhones sans chargeur.

En septembre de cette année, le ministère brésilien de la Justice a ordonné la suspension des ventes d’iPhone dans le pays après avoir décidé qu’Apple nuisait aux consommateurs en vendant le produit sans l’adaptateur secteur ni le chargeur. Cependant, Apple a continué à vendre des iPhones au Brésil malgré l’interdiction.

Un tribunal de l’État de Sao Paulo a observé que ce qu’Apple fait est une « vente liée » car il y a des consommateurs qui n’ont pas d’adaptateur secteur compatible à la maison et sont obligés d’en acheter un nouveau. Apple affirme qu’il n’expédie plus l’iPhone avec l’adaptateur secteur inclus afin de réduire les émissions de carbone et les déchets électroniques. Cependant, le tribunal brésilien a interpellé Apple à ce sujet et a déclaré qu’il pensait que ce n’était qu’un moyen pour l’entreprise de gagner plus d’argent en vendant ses propres accessoires.

En conséquence, Apple a été condamné à une amende d’environ 19 millions de dollars par la Cour de justice de São Paulo. Le tribunal a également ordonné à Apple d’inclure l’adaptateur secteur dans les iPhones vendus au Brésil. Apple a déclaré qu’il ferait appel de la décision, tout comme il l’a fait lorsque le ministère brésilien de la Justice a ordonné l’arrêt des ventes d’iPhone dans le pays.

Précédemment, Apple écope d’une amende de 2,4 millions de dollars au Brésil pour ne pas vendre d’iPhone avec chargeur inclus. Bien sûr, la décision de l’entreprise de faire appel de la décision permet de gagner du temps pour continuer à vendre les appareils au Brésil pendant qu’elle prépare sa défense devant un tribunal supérieur.

Plus tôt cette année, Samsung a également été confronté à la même exigence au Brésil. Le géant technologique sud-coréen a décidé de se conformer aux autorités brésiliennes et a commencé à inclure l’adaptateur de charge dans ses produits.

L’agence brésilienne de réglementation des télécommunications avait proposé que chaque smartphone vendu dans le pays adopte l’USB-C comme norme. Cette proposition est quelque peu similaire à la récente décision de l’UE selon laquelle a fait de l’USB-C le port standard pour toutes les recharges filaires d’appareils personnels. La Sénat américain ainsi que les autorités indiennes envisagent également une proposition similaire.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂