dans

L’avocat de Kabuga demandera qu’il ne soit pas transféré en Tanzanie et que le procès contre lui se tienne à La Haye

, 1er octobre () –

L’avocat du millionnaire Félicien Kabuga, considéré comme le principal financier du génocide rwandais de 1994, a confirmé qu’il exigera qu’il ne soit pas extradé par la France vers la Tanzanie et a défendu que le magnat soit jugé à La Haye.

L’avocat Emmanuel Altit a influencé les déclarations faites à la chaîne de télévision britannique BBC selon laquelle son transfert vers la ville tanzanienne d’Arusha serait « une violation de ses droits » en raison de « la pandémie, de sa santé et de son âge ».

Ainsi, il a avancé qu’il exigera du Mécanisme Résiduel des Tribunaux Pénaux Internationaux (MTPI) que le cas de son client soit jugé à La Haye, un jour après que la Cour de Cassation de Paris a confirmé l’ordre de livraison au MTPI de Kabuga, l’une des personnes les plus recherchées pour le génocide au Rwanda.

La décision de la Cour de cassation est définitive, même si les avocats de Kabuga peuvent toujours faire appel devant la Cour européenne des droits de l’homme pour tenter d’arrêter «  in extremis  » le transfert de leur client, dont l’âge exact n’est même pas connu – il serait né Entre 1933 et 1935-.

Le magnat était à la recherche et à la capture d’Interpol sur ordre du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), qui l’accuse de sept chefs d’accusation de génocide et de crimes contre l’humanité pour les événements de 1994. Kabuga a été arrêté en mai à l’extérieur de Paris, où il a vécu avec une fausse identité, après plus de deux décennies de fuite.

A lire :  Trois migrants meurent après le naufrage de leur bateau en essayant de rejoindre le Royaume-Uni depuis la France

Les procureurs rwandais ont indiqué dans le passé que des documents financiers trouvés à Kigali après le génocide indiquent que Kabuga utilise ses entreprises pour importer de grandes quantités de machettes de Chine qui ont été utilisées pour massacrer les victimes.

Kabuga, homme d’affaires de souche hutu, est accusé d’avoir financé les milices qui ont perpétré le massacre de près de 800 000 Tutsis et Hutus modérés sur une période de 100 jours en 1994. Il était également président du comité de gestion de Radio Televisión Libre de Las Mil Colinas (RTLM), considéré comme «la voix du génocide».

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Avant qu'il ne soit trop tard - Dominique Belpomme - Livre
    Santé - Occasion - Bon Etat - Fayard GF - Grand Format - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
  • Avant qu'il ne soit trop tard. Cancer et cancérométrie - Arthur Vernes - Livre
    Médecine - Occasion - Bon Etat - Jauni - Productions de Paris GF - Grand Format - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
  • Avant Agissons avant qu'il ne soit trop tard - Imam Hassen Chalghoumi - Livre
    Document - Occasion - Bon Etat - Document - Grand Format - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.

NBA 2K21: Codes de costumes disponibles en octobre

Facebook pour permettre aux utilisateurs de croiser du texte sur les plates-formes via Instagram DM et Messenger