dans

L’ARAN critique la proposition de réduire les ISV sur les véhicules importés

L'aran Critique La Proposition De Réduire Les Isv Sur Les

La proposition de réduction de l’ISV sur les véhicules d’occasion importés de l’Union européenne mérite les critiques de l’ARAN, sachant qu’elle affectera la reprise économique et le renouvellement du parc. ARAN défend la création du registre professionnel des commerçants et la réduction de l’ISV.

La proposition de réduction de la taxe sur les véhicules (ISV) sur les véhicules d’occasion importés des pays de l’Union européenne est vivement critiquée par l’Association nationale de la branche automobile (ARAN).

Présentée par le Parti socialiste dans la proposition de modification du budget de l’État de 2021, cette mesure prévoit la réduction de l’ISV des voitures d’occasion dans l’Union européenne et étend la remise en fonction de l’âge.

L’amendement proposé vise également à se conformer à la Commission européenne. Bruxelles a même introduit un recours contre l’État portugais devant la Cour de justice de l’Union européenne.

La Commission européenne a demandé à la Cour de justice de «déclarer qu’en ne dévaluant pas la composante environnementale dans le calcul de la valeur applicable aux véhicules d’occasion introduits sur le territoire de la République portugaise et acquis dans d’autres États membres dans le cadre du calcul de la taxe d’immatriculation, la République Le portugais n’a pas rempli ses obligations au titre de l’article 110 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne ».

La proposition affecte le renouvellement du parc en circulation

Dans un communiqué, l’ARAN déclare que l’approbation de cette mesure affectera la reprise économique et le renouvellement du parc automobile: «« La survie du secteur automobile est en jeu.

A lire :  À quoi ressemblerait une Rolls-Royce à travers les yeux des enfants? Comme ça

Le secteur automobile est motivé pour lutter contre toutes les difficultés, mais cette reprise ne sera possible qu’avec la mise en place de mesures de soutien par le gouvernement », déclare Rodrigo Ferreira da Silva, président de l’ARAN.

Ce dirigeant souligne que, depuis le mois d’août, l’ARAN lance un appel au gouvernement et au PS pour la mise en œuvre urgente de mesures qui «relancent ce secteur vital pour l’économie nationale, qui représente environ 20% des recettes fiscales de l’État19. % du PIB portugais et emploie environ 200 000 personnes ».

Le directeur de l’ARAN considère que « l’allégement des taxes à l’importation de voitures d’occasion va creuser l’écart fiscal, stimuler les importations et accentuer les différences et favoriser l’économie des autres pays au détriment de l’économie nationale ».

LIRE TROP
Un nouvel outil analyse le marché des voitures d’occasion

Le président de l’ARAN ne doute pas que l’approbation de la proposition rendra l’achat d’une voiture d’occasion importée, en termes économiques, «encore plus attrayant» par rapport à une voiture neuve au Portugal. «Plus la voiture est chère, plus la différence peut être grande», souligne Rodrigo Ferreira da Silva.

Inscription des professionnels

Pour lutter contre l’évasion fiscale et la concurrence déloyale, l’ARAN appelle à la création d’un enregistrement professionnel obligatoire pour les concessionnaires automobiles, « crucial pour contrer l’importation qui a été vue par les concessionnaires qui se déguisent en particuliers pour ne pas payer de TVA ».

Cette situation est considérée comme une «injustice», car les entreprises sont tenues de payer 23% de TVA. «Sans enregistrement professionnel obligatoire des concessionnaires de véhicules automobiles, il n’y a pas de base fiable pour le marché des voitures d’occasion.

A lire :  Fiat 500 obtient une nouvelle version avec seulement trois portes

Cet enregistrement devient encore plus important à ce moment où l’importation de véhicules d’occasion est encore plus souhaitable. »Ajoute Rodrigo Ferreira da Silva.

Afin de relancer les ventes de véhicules neufs, qui au cours des huit premiers mois ont enregistré une baisse de plus de 36% sur le marché national, ARAN défend également un «pari sur la réduction des ISV».

L’ARAN comprend que la combinaison des deux mesures stratégiques proposées au gouvernement permettrait de renforcer l’augmentation de la trésorerie des entreprises, de soutenir le renouvellement du parc automobile et d’atténuer l’impact de la baisse des recettes fiscales (ISV et TVA).

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

Pandémies Liées à Des Forêts Fragmentées, Perte De Biodiversité? Ce

Pandémies liées à des forêts fragmentées, perte de biodiversité? Ce que dit la science et la réponse de l’Inde

Daimler Rejoint Geely Pour Développer Des Moteurs à Combustion Interne

Daimler rejoint Geely pour développer des moteurs à combustion interne