in

L’aperçu de la menace fantôme a laissé l’éditeur original de Star Wars pleurer dans un parking

Suite à la révélation que l’emblématique Guerres des étoiles la rédactrice en chef Marcia Lucas n’est vraiment pas fan de la trilogie des suites de Disney, les décrivant comme « horribles », d’autres commentaires ont maintenant émergé montrant qu’elle déteste aussi à peu près les préquelles. En fait, Lucas s’est senti tellement découragé par les années 1999 Star Wars : Épisode I – La menace fantôme que cela l’a réduite aux larmes et l’a laissée se demander comment George Lucas s’était retrouvé avec une histoire aussi superficielle étant donné qu’il avait une « palette si riche pour raconter des histoires ».

« Mais quand je suis allé voir l’épisode II, j’avais un ami qui travaillait chez ILM, qui m’a emmené en tant qu’invité à un avant-première – je me souviens être sorti sur le parking, assis dans ma voiture et pleurant. J’ai pleuré. J’ai pleuré parce que je Je ne pensais pas que c’était très bon. Et je pensais qu’il avait une veine si riche dans la mienne, une palette riche pour raconter des histoires avec. Il avait tous ces personnages. « 

Écrit et réalisé par George Lucas, La menace fantôme ramène le public à 32 ans avant la trilogie originale, présentant les chevaliers Jedi Qui-Gon Jinn et un Obi-Wan Kenobi beaucoup plus jeune. Ils rencontrent un jeune esclave nommé Anakin Skywalker, qui est exceptionnellement fort avec la Force, tout en faisant face au mystérieux retour des Sith. Bien sûr, le film a rencontré une réponse extrêmement mitigée de la part des critiques, réduisant de nombreux Guerres des étoiles fans aux mêmes pleurs attristés que Marcia Lucas. Tout compte fait, les plus gros problèmes de Lucas avec la préquelle se résumaient à la … relation douteuse entre un jeune Anakin Skywalker et Padmé et à la surutilisation de CGI par le film.

« Je pensais que c’était bizarre que l’histoire parle de ce petit garçon qui avait l’air d’avoir six ans, mais plus tard, il est censé sortir avec cette princesse qui avait l’air d’avoir vingt ans. Il y avait des choses que je ne savais pas. comme à propos du casting, et des choses que je n’aimais pas dans l’histoire, et des choses que je n’aimais pas – c’était beaucoup de plaisir pour les yeux. CG. « 

Bien que les préquelles aient connu un certain renouveau ces dernières années, en grande partie grâce à la haine de nombreux fans pour les suites de Disney, elles sont toujours considérées comme des versements faibles et bien moindres dans le Guerres des étoiles saga, surtout par rapport à la merveille cinématographique de la trilogie originale.

Marcia Lucas, qui a remporté l’Oscar du meilleur montage pour son travail sur Un nouvel espoir et a été mariée à George Lucas jusqu’en 1983, est clairement extrêmement passionnée par la franchise bien-aimée, comme en témoigne sa réaction émotionnelle à la vue La menace fantôme pour la première fois. Ses sentiments envers la poursuite Guerres des étoiles franchise ont maintenant été révélés, l’éditeur primé faisant sans aucun doute écho aux sentiments de nombreux fans qui se sont sentis déçus par la poursuite de l’exploration de la chère galaxie très, très loin depuis un certain temps.

Heureusement, Guerres des étoiles a connu une certaine revitalisation grâce aux efforts de Jon Favreau et Dave Filoni et de leur célèbre série Disney + Le Mandalorien, qui obtient maintenant une troisième saison et plusieurs retombées sur la plateforme de streaming. La prochaine étape est la série d’anthologies animées, Star Wars : Visions, qui a reçu des critiques élogieuses et devrait sortir le 22 septembre 2021 sur Disney +. Cette interview est présentée dans le livre « Howard Kazanjian: A Producer’s Life », qui est maintenant disponible à l’achat, et nous est gracieusement fourni par The Direct.

Sujets : Menace fantôme, Star Wars

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂