dans

L’annonce de Soulstice nous laisse l’un des héritiers de Berserk

Ce n’est pas sans temps qu’un hack and slash a collecté des éléments de Kentaro Miura. Ou alors nous comprenons avec l’annonce de Soulstice.

Oui, coupable, la mort de Maître Miura continue de nous faire mal mais il est aussi réconfortant de voir combien de jeux tentent de rendre hommage à son travail à leur manière. C’est le cas du jeu dont nous parlons aujourd’hui, puisque le annonce soulstice nous laisse entre les mains avec un hack and slash assez frappant.

Lors de la conférence PC Gamer, Soulstice a été présenté au public comme un indie à petit budget mais avec des idées très claires : offrir à l’utilisateur un hack and slash très viscéral et sanglant. En fait, le gore est un autre des nombreux éléments que l’œuvre s’inspire de Berserk.

À tel point que l’épée que la protagoniste brandit ainsi que son armure rappellent sans équivoque celles portées par Gust dans le manga de Kentaro Miura. Le ton médiéval sombre du monde, les monstres… Non, il y a peu d’éléments qu’il emprunte.

Soulstice sort exclusivement pour la plate-forme de valve. Il n’a pas de fichier fixe comme beaucoup d’autres annonces que nous avons vues dans cette conférence, mais ses auteurs assurent que nous le verrons d’ici 2022.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂