dans

Lancement de Polestar en France arrêté par Citröen

Une action en justice intentée par Citroën a bloqué le lancement de Polestar sur le marché français, le tout en raison du logo de la marque scandinave.

Citroën considère que le logo Polestar est excessivement similaire au sien et aussi à celui de DS et c’est pourquoi il a décidé d’adopter la voie judiciaire pour remédier à cette situation.

L’idée de Citroën d’aller en justice est née après que plusieurs commentaires sur Internet aient souligné les similitudes supposées entre les logos des trois marques, et le procès a été déposé en juillet 2019.

Le 4 juin dernier, la marque française a vu un tribunal parisien lui donner une raison partielle, car, bien que le tribunal ait déclaré que le logo Polestar était distinct de celui de Citroën et de celui de DS et ne serait guère confondu, la vérité est qu’il est composé de deux éléments de même forme que les «chevrons» (bien que disposés différemment). Et s’il y a une marque connue pour être la marque des (doubles) «chevrons», c’est bien Citroën.

Par conséquent, le tribunal a estimé que Polestar pouvait bénéficier, bien qu’indirectement, de la renommée / image des «chevrons» de Citroën. C’est pourquoi elle a également déclaré dans l’arrêt: « La société POLESTAR PERFORMANCE a porté atteinte à la réputation des marques françaises n ° 3422762 et n ° 3841054 dont la société AUTOMOBILES CITROËN est propriétaire ».

Au France, Polestar n’est pas encore disponible mais les raisons sont différentes. Regardez cette vidéo:

Les conséquences de la décision

Le tribunal a condamné Polestar à payer 150 000 euros de dommages et intérêts à Citroën. Mais il y a plus. En plus de bloquer ou du moins de retarder le lancement de Polestar sur le marché français, cette décision de justice interdit à la marque scandinave d’utiliser son logo à partir des trois mois suivant la décision, une interdiction qui durera six mois sur le territoire français. A cela s’ajoute le blocage du site Internet de la marque sur le territoire français.

Selon la publication gauloise L’Automobile, quiconque tente d’accéder au site Polestar en France est «présenté» avec le message suivant:

L’accès au site Polestar n’est pas accessible au public français en raison de restrictions territoriales à l’utilisation des marques françaises 016898173 et 01689532.

Pour l’instant, nous ne savons toujours pas sur quelle solution la marque suédoise travaillera pour résoudre ce problème. Ce que l’on sait, c’est que tant qu’il restera, il sera difficile de débloquer le lancement de Polestar en France.

Sources: L’Automobile, Auto Motor und Sport.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • France Herboristerie Tisane Coriandre semence ENTIERE 250 GRS Coriandrum sativum
    En effet, il nous est malheureusement interdit de publier les indications ainsi que les propriétés des plantes, en vertus du règlement (CE) N°1924/2006 du Parlement européen et du Conseil du 20 décembre 2006 et l'Arrêté royal du 29 aout 1997 Art.5bis Inséré par AR 2003-05-15/86, art.4 en vigueur au 18-07-2003 ainsi que AR 2006-08-05/82, art.2,007 en vigueur au 20-102006 relatifs aux allégations nutritionnelles et de santé portant sur les denrées alimentaires.
  • France Herboristerie Tisane Basilic (Pistou) feuille 100 GRS ENTIERE Ocimum basilicum
    Le basilic est utilisée pour ses propriétés digestives.En effet, il nous est malheureusement interdit de publier les indications ainsi que les propriétés des plantes, en vertus du règlement (CE) N°1924/2006 du Parlement européen et du Conseil du 20 décembre 2006 et l'Arrêté royal du 29 aout 1997 Art.5bis Inséré par AR 2003-05-15/86, art.4 en vigueur au 18-07-2003 ainsi que AR 2006-08-05/82, art.2,007 en vigueur au 20-102006 relatifs aux allégations nutritionnelles et de santé portant sur les denrées alimentaires.
  • France Herboristerie Tisane Basilic (Pistou) feuille 1 KILO ENTIERE Ocimum basilicum
    Le basilic est utilisée pour ses propriétés digestives.En effet, il nous est malheureusement interdit de publier les indications ainsi que les propriétés des plantes, en vertus du règlement (CE) N°1924/2006 du Parlement européen et du Conseil du 20 décembre 2006 et l'Arrêté royal du 29 aout 1997 Art.5bis Inséré par AR 2003-05-15/86, art.4 en vigueur au 18-07-2003 ainsi que AR 2006-08-05/82, art.2,007 en vigueur au 20-102006 relatifs aux allégations nutritionnelles et de santé portant sur les denrées alimentaires.