dans

L’aimant le plus puissant du monde est déjà en route vers ITER : le « cœur qui bat » commence à être une réalité après 10 ans de construction

Gagner le Soleil en quelque chose n’est pas une mince affaire et l’être humain, dans sa nature infâme, a proposé de stabiliser un plasma plus chaud que le Soleil. Pour ce faire, ITER sera utilisé (Réacteur expérimental thermonucléaire international), un énorme réacteur thermonucléaire expérimental qui va enfin recevoir ce qui est considéré l’aimant le plus puissant du monde.

Cet aimant porte un nom : le Solénoïde Central. Une pièce clé et gigantesque qui est déjà sur le point d’être achevée dans le réacteur en construction à Marseille.

18 mètres et 1 000 tonnes de « coeur magnétique »

La taille et le poids des pièces qui composent l’ITER ne sont pas dus au hasard. Parlant en détail des pièces qui composent l’ITER, nous avons déjà vu tout ce qu’il fallait pour essayer d’imiter le processus par lequel les étoiles obtiennent de l’énergie (c’est-à-dire la fusion nucléaire qui se déroule en son cœur), nécessite, pour ainsi dire, de voir grand.

Pour mettre le chapeau d' »être une étoile », nous avons dû penser à quelque chose d’alternative au confinement gravitationnel, un effet dû à l’énorme masse d’étoiles par laquelle la gravité parvient à comprimer les gaz du noyau et ainsi produire la fusion des étoiles les noyaux d’hydrogène (et donc l’énergie). Il s’agit de chauffer le combustible dans les réacteurs jusqu’à ce qu’il atteigne entre 150 et 300 millions de degrés Celsius, qui est une température jusqu’à dix fois plus élevée que le noyau du Soleil. De sorte que les noyaux d’hydrogène (en particulier des isotopes du deutérium et du tritium) fusionnent.

Comme nous n’avons pas de confinement gravitationnel, ce que nous voulons faire est de créer un confinement magnétique basé sur créer des champs magnétiques. C’est-à-dire que les champs magnétiques confinent et guident le plasma gazeux à l’intérieur du réacteur.

Et c’est là qu’interviennent les aimants. Lorsque nous parlons de la structure d’ITER, nous commentons également qu’il existe une série d’aimants semi-conducteurs à l’extérieur de la chambre à vide (la structure sur la photo de couverture), responsables de la génération du champ magnétique nécessaire. Et, contrairement aux aimants sur la porte de notre réfrigérateur, ces peser 10 000 tonnes.

De plus, il y a le Solénoïde Central, ainsi appelé en relation avec le fait qu’un solénoïde est, par définition, tout dispositif capable de générer un champ magnétique extrêmement intense et uniforme à l’intérieur et faible à l’extérieur. C’est le cœur du moteur magnétique complexe d’ITER, qui est de forme cylindrique et sera situé à l’intérieur du trou central de la chambre à vide.

Le Solénoïde Central aura une hauteur de 18 mètres, un diamètre de 4 mètres et pèsera 1 000 tonnes, et c’est précisément ce qui va enfin commencer à se composer. La société nord-américaine General Atomics la construction a été achevée après une décennie de conception et de fabrication et la pièce est déjà en route pour la France.

En effet, la fabrication de chaque module de 4,25 mètres de diamètre et 110 tonnes nécessite plus de deux ans de fabrication. Sont requis plus de 5 kilomètres de câble supraconducteur en niobium-étain revêtu d’acier, qui est précisément enroulé et les boucles doivent être épissées avec un soin scrupuleux.

Afin de son transport un camion de transport lourd spécial est requis. Après cela, il sera chargé sur un navire océanique qui le conduira de Houston à la France.

Le solénoïde central aspire à être l’aimant le plus puissant au monde et, comme nous l’avons dit, c’est le cœur du réacteur. Après avoir achevé la construction de cette première partie, ITER franchira une étape importante, dont la planification la plus récente estime que le Premier Plasma sera atteint en 2025 et les premières opérations au deutérium et au tritium en 2035.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂