dans

L’agression contre un homme noir alimente le débat sur les exactions policières en France

, 27 nov. () –

L’attaque d’un producteur de musique noire par la police a relancé le débat sur les pratiques des forces de l’ordre et le président lui-même, Emmanuel Macron, a reconnu avoir été « choqué » par les images, captées par une caméra de sécurité au entrée dans un studio d’enregistrement à Paris.

Les images ont été publiées jeudi par le portail Loopsider, qui a rapporté que l’homme attaqué, Michel Zecler, s’était heurté à la patrouille de police alors qu’il se trouvait à l’extérieur du bureau sans masque. Les policiers sont venus à sa rencontre, ce qui a conduit à un passage à tabac au cours duquel, selon Zecler, des insultes racistes ont été proférées.

Les événements ont eu lieu samedi et ont dans un premier temps conduit à l’arrestation du producteur, mais la diffusion des images a renversé le discours et signifié non seulement la libération de Zecler et le retrait des charges, mais aussi la suspension des agents impliqués, critiqué publiquement par le ministre de l’Intérieur, Gérard Darmanin.

La polémique a atteint l’Elysée et Macron s’est entretenu pendant 15 minutes avec Darmanin. Selon des sources proches du président citées par la chaîne BFMTV, le président est « très choqué » par les images, qui sont apparues quelques jours seulement après la violente expulsion d’un camp de migrants de la Plaza de la República à Paris.

La police a ouvert des enquêtes internes dans les deux cas, en attendant également le front judiciaire qui pourrait être déclenché par les abus allégués. Le parquet a convoqué quatre agents ce vendredi pour les interroger sur les coups portés sur Zecler.

Tant cette affaire que celle du camp obscurcissent les procédures parlementaires d’une loi promue par le gouvernement et qui limite la capture d’images dans lesquelles apparaissent des membres des forces de sécurité.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂