in

L’actrice expérimentée qui a appris le parkour pour Avatar 2

Ateliers du 20ème siècle

Avatar est synonyme de dépassement à la fois de l’aspect technique du film et de ce qui est exigé de ses protagonistes. Une histoire à cet effet !

Avatar : la voie de l'eau©IMDBAvatar : la voie de l’eau

Avatar C’est l’un des chefs-d’oeuvre de James Cameron, l’un des réalisateurs les plus titrés de l’histoire d’Hollywood, qui en 2009 a brisé le moule avec cette histoire qui met l’humanité en conflit avec les habitants de Pandora, une belle lune extraterrestre où vivent les Na’vi. Là, se déroulera l’histoire de Jake Sully, un marine qui subit un programme spécial lui permettant d’habiter le corps d’un de ces êtres extraterrestres.

Le film a été un succès au box-office, il a également séduit les critiques qui lui ont donné une solide acceptation de 81% en Tomates pourries en même temps qu’il s’agissait d’un film révolutionnaire sur le plan technique grâce à ses effets visuels incroyables et tout ce qui concernait le fait de montrer Pandora dans toute sa splendeur en même temps que la race Na’vi. Le cinéma a été mobilisé par cette entrée phénoménale du réalisateur de titanesque.

Avatar : la voie de l’eau signifiait le retour à cette précieuse lune d’acteurs comme Sam Worthington, Zoe Saldana et Stephen Lang. Mais il y a un autre nom propre qui surprend par son retour dans cette franchise : Sigourney Weaverqui dans la première entrée personnifiait le Dr Grace Augustine décédée mais cela ne l’empêchera pas de revenir dans ce cas en tant que Kiri, la fille de Neytiri et Jake.

Les acteurs de Avatar : Voie de l’Eau ont été exposés à de grands défis comme celui qui s’est révélé il y a quelques jours disant que Kate Winslet il a dû endurer de longues périodes de retenue de son souffle pendant de longues périodes sous l’eau pour certaines scènes vraiment difficiles à filmer. À présent Sigourney Weaver a raconté son expérience sur le plateau d’enregistrement de James Cameron.

De nouvelles compétences pour une actrice expérimentée

« Dans de nombreux cas, ma première réaction est : ‘Je ne peux pas faire ça.’ Je ne le dis pas à voix haute, parce que je sais qu’on se moquera sans pitié de moi pour mon lâcheté, mais je pense que tout le monde aime travailler avec Jim parce qu’il est très exigeant. Plus que beaucoup d’autres personnes, et nous avons dû faire beaucoup de parkour. Nous avons dû faire des burpees. On a dû faire de l’apnée »a déclaré l’interprète expérimenté au magazine Interview.

l’actrice de chasseurs de fantômes Il poursuivit en racontant : « N’aimez-vous pas ces emplois où vous devez apprendre des choses vraiment farfelues qui restent avec vous pour le reste de votre vie ? L’apnée, en particulier, je suis reconnaissante que nous ayons passé un an à la pratiquer »remarque avec satisfaction Sigourney Weaver en évoquant les nouvelles expériences qu’il a vécues grâce à Avatar : la voie de l’eau Oui James Cameron.

Le parkour est une discipline qui demande à son pratiquant un maximum de concentration et de connexion tant avec son corps qu’avec l’environnement dans lequel il se trouve afin d’utiliser sa motricité et ainsi se déplacer dans les lieux. Cette technique pourrait bien donner aux Na’vi une apparence incroyable lorsqu’ils se déplacent dans Pandore. Avatar : la voie de l’eau sortira ensuite dans les salles du monde entier 16 décembre.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂