dans

La Station spatiale internationale fait une manœuvre pour éviter une collision avec des débris spatiaux

Les astronautes à bord de la Station spatiale internationale effectuaient mardi une « manœuvre d’évitement » pour s’assurer que l’ISS ne serait pas touchée par un morceau de débris, a annoncé l’agence spatiale américaine NASA.

Les débris devraient passer à moins de « plusieurs kilomètres » (miles) de la station, mais par prudence, la trajectoire de l’ISS a été modifiée pour l’éloigner de l’objet.

Les trois membres d’équipage – deux Russes et un Américain – ont été transférés dans leur vaisseau spatial Soyouz au début de la manœuvre, afin qu’ils puissent évacuer si nécessaire, a déclaré la NASA.

La Station spatiale internationale fait une manœuvre pour éviter une collision avec des débris spatiaux

Un modèle 3D de la Station spatiale internationale (ISS). Courtoisie d’image: NASA

« Manœuvre Burn terminée. Les astronautes sortent d’un havre de paix », a déclaré le chef de la NASA Jim Bridenstine sur Twitter.

« L’heure de l’approche la plus proche » est 22 h 21 GMT, a indiqué la NASA.

L’ISS est en orbite à environ 420 kilomètres au-dessus de la Terre, à une vitesse d’environ 17 130 milles à l’heure.

À une telle vitesse, même un petit objet pourrait gravement endommager un panneau solaire ou une autre facette de la station.

Ce type de manœuvre est nécessaire sur une base régulière. La NASA a déclaré que 25 de ces manœuvres avaient eu lieu entre 1999 et 2018.

.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Le journal de Mickey n°2607 : Visite de la station spatiale internationale - Collectif - Livre
    Jeunesse - Occasion - Bon Etat - Le journal de Mickey - Revue - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
A lire :  iPad Pro: C'est pourquoi le prochain modèle sera quelque chose de très spécial

La France confirme plus de 15500 nouveaux cas et dépasse la barrière des 500000 infections à coronavirus

La police a abattu 16 fois une femme transgenre noire