dans

La scène post-crédit de Conjuring 3 a été coupée malgré la mise en place d’un futur film

Il fut un temps où avoir une scène post-générique dans un film était considéré comme étrange. Aujourd’hui, grâce au succès de la formule MCU, ça fait plus étrange ne pas avoir une scène post-générique dans un film de franchise qui met en place le prochain volet de la série. Dans une interview accordée à NME, Michael Chaves, le réalisateur du prochain La conjuration : le diable m’a fait le faire a révélé que le film était initialement censé comporter une scène post-générique. Mais ensuite, Chaves a décidé qu’il serait préférable de terminer le film sur une note précise au lieu de taquiner une sorte de continuation.

« Nous avions en fait [a post-credits scene]. Je vais garder le mystère sur ce que c’était parce que cela pourrait en quelque sorte revenir sous une autre forme. Nous étions vraiment fiers de la fin et cela ressemblait à une sorte de fin proche de l’histoire. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de porte ouverte pour de nombreux autres cas Warren et aventures Warren, mais il y avait quelque chose à ce sujet qui ressemblait à la fin d’une trilogie, c’était juste agréable et solide avec cette fin… Je suis content que nous ne l’avons pas mis parce qu’il semble parfois que vous êtes en quelque sorte encordé dans le suivant. Même si j’aime ça en tant que fan de cinéma, il y avait quelque chose de bien à finir sans ça. »

Ironiquement, alors que les scènes post-crédits peuvent souvent sembler inutiles pour étendre artificiellement une franchise, les films The Conjuring sont construits de telle manière que les scènes post-crédits semblent naturelles. Chaque Prestidigitation le film traite d’un nouveau cas enquêté par les chasseurs de fantômes psychiques Ed et Lorraine Warren, et les scènes du générique de fin sont un moyen sympa de taquiner le cas que le duo pourrait traiter ensuite.

Mais dans le cas de La conjuration : le diable m’a fait le faire, il semble Michel Chaves était plus intéressé à raconter une histoire complète qu’à mettre en place de futures suites. Le diable m’a fait faireIl a déjà rompu avec la tradition des films précédents en s’éloignant de la configuration de la maison hantée utilisée par les deux films précédents de la série.

Au lieu de cela, le film trouve Ed et Lorraine impliqués dans le procès d’Arne Cheyenne Johnson, qui est devenu la première personne dans l’histoire des États-Unis à revendiquer la possession par une force démoniaque dans son procès pénal. Dans une précédente interview, Chaves avait expliqué que le cas de Johnson, bien qu’il ne ressemble à rien de ce qu’Ed et Lorraine ont rencontré auparavant, a des liens profonds avec la tradition du Prestidigitation univers.

« Vous avez toutes les frayeurs et la terreur que vous attendez d’un Prestidigitation film mais c’est contre ce mystère vraiment incroyable. C’est un mystère lié à ce que le Prestidigitation l’univers est tout. »

Réalisé par Michael Chaves, La conjuration : le diable m’a fait le faire met en vedette Patrick Wilson, Vera Farmiga, Ruairi O’Connor, Sarah Catherine Hook et Julian Hilliard. Le film arrive en salles et sur HBO Max le 4 juin.

Sujets : Conjuration 3, Conjuration

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂