dans

La Russie retourne sur la lune cette année

La Russie revisite son héritage spatial soviétique pour une nouvelle série de missions qui ramèneront la nation à euxoau.

La première de ces missions, baptisée Luna 25, devrait être lancée en octobre, mettant fin à une sécheresse de 45 ans d’atterrissages sur la lune russe avec la première arrivée du pays au pôle sud, où, comme tout le monde ciblant la lune, les scientifiques russes veulent étude eau bloquée sous la surface dans la glace permanente.

« La lune est au centre de notre programme pour la prochaine décennie », a déclaré Lev Zelenyi, conseiller scientifique de l’Institut russe de recherche spatiale, lors d’une présentation virtuelle le 23 mars organisée par l’Académie nationale des sciences.

Chronologie lunaire: Les explorations de la lune par l’humanité

La Russie a beaucoup de monde pour esquisser des programmes d’exploration lunaire ambitieux. Les États-Unis ciblent l’exploration humaine avec leurs Programme Artemis, qui intègre également de nombreuses missions robotiques sur la lune. En décembre, la Chine a transporté le premier frais échantillons lunaires sur Terre depuis des décennies dans une série de missions encore en cours, baptisée Chang’e. Inde et Israël ont tous deux promis un vaisseau spatial successeur après que leurs atterrisseurs lunaires – respectivement surnommés Chandrayaan-2 et Beresheet – se sont écrasés sur la lune en 2019.

Mais seuls les États-Unis peuvent égaler l’héritage lunaire de la Russie, que la Russie exploite consciemment en reprenant le nom et l’énumération de la série Luna d’où ils abandonné en 1976. « Nous voulons montrer quelques cohérences », a déclaré Zelenyi.

Par conséquent, Luna 25. L’atterrisseur qui sera lancé en octobre est conçu pour étudier la glace gelée en permanence sous la surface de la lune, que les explorateurs potentiels espèrent exploiter en tant que ressource, et pour évaluer les dangers posés par des fragments pointus de poussière lunaire. Lors de son atterrissage, le vaisseau spatial utilisera une caméra de construction européenne pour faire avancer les futures missions lunaires de l’Agence spatiale européenne.

Mais Luna 25 n’est que le début, a souligné Zelenyi, parcourant un total de cinq missions lunaires à différentes étapes de planification. En 2023 ou 2024, la Russie prévoit de lancer Luna 26, cette fois un orbiteur qui rechercherait des anomalies magnétiques et gravitationnelles dans la lune et capturerait des images de haute précision de sites d’atterrissage potentiels.

Représentation d’artiste de Luna 25 s’approchant de la surface lunaire pour un atterrissage en douceur près du pôle sud de la lune. (Crédit d’image: Roscosmos)

Puis, en 2025, ce serait de retour à la surface avec Luna 27, que Zelenyi appelait «je pense le plus important». Comme l’atterrisseur arrivant cette année, Luna 27 visera le pôle sud de la lune et transporter un logiciel d’atterrissage européen. Mais aussi sur le robot gracieuseté de l’Agence spatiale européenne serait une première: un foret permettant de rassembler la roche lunaire du pôle sud sans faire fondre des composés comme la glace d’eau trouvée dans le matériau.

De plus, l’atterrisseur portera une suite d’instruments conçus pour étudier comment le vent solaire, un flux constant de particules chargées s’écoulant du soleil et à travers le système solaire, affecte la surface lunaire.

Les deux dernières missions de la série Luna telles que décrites par Zelenyi n’ont pas encore de dates de lancement. Mais Luna 28, également connue sous le nom de Luna-Grunt, s’appuierait directement sur son prédécesseur en ramenant sur Terre des échantillons stockés cryogéniquement du pôle sud lunaire qui retiendraient la glace d’eau et d’autres composés dits volatils.

« C’est un retour d’échantillons, mais un retour d’échantillons différent de celui qui a été fait auparavant », a déclaré Zelenyi. « Ce sera … pas seulement du régolithe [lunar dirt] mais toutes les inclusions volatiles et cryogéniques, ce qui est techniquement difficile. « 

Enfin, Luna 29 emporterait un nouveau rover Lunokhod, rappelant à nouveau les missions soviétiques. Lunokhod-1 est devenu le premier rover à succès sur un autre monde en 1970 et a passé 10 mois à explorer la région surnommée Mare Imbrium, ou la mer des pluies.

Envoyez un courriel à Meghan Bartels à [email protected]45Secondes.fr ou suivez-la sur Twitter @meghanbartels. Suivez nous sur Twitter @Spacedotcom et sur Facebook.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Orféva Médaille Ange assis sur la Lune (Or Jaune)
    Médaille ange assis sur la lune façonnée en Or Jaune 18 carats (750/1000) par la Maison Orféva. Cette medaille de bapteme en finition brillante mesure 16 mm de diamètre pour un poids de 1,67 gramme(s). Prix doux ! Fabrication Française. Gravure pers
  • Jardin et Saisons Bordure de jardin demi-lune en acier galvanisé brut pour talus
    Vous avez des soucis de glissement de terrain dans votre talus ! Cette bordure de jardin demi-lune en acier pour talus est un système innovant et efficace pour maintenir vos plantes, vos fleurs sur un terrain pentu et ainsi faciliter l'arrosage en retenant la terre et l'eau. En effet, l'eau ne s'écoule plus de la pente puisqu'elle est retenue aux pieds des plantes. Après la mise en place de la bordure, vous ferez ainsi des économies d'eau avec un arrosage amélioré et l'enracinement de vos plantations sera bénéfique. Souple et flexible, cette bordure de jardin en métal demi-lune se courbe à la forme que vous souhaitez. Vous pouvez aménager une retenue de terre de forme ovale ou, en pliant davantage la bordure, de forme demi-cercle. Les bordures de jardin demi-lune conviennent pour toutes les déclivités de votre terrain et s'adaptent ainsi à la pente de votre talus. L'installation est très facile : les deux points d'ancrage aux extrémités de la bordure sont plantés dans le sol et garantissent une bonne stabilité dans le temps. La bordure possède un rebord de renfort sur toute la partie supérieure, ce qui évite les risques de coupure lors de l'installation. Cette bordure demi-lune en acier galvanisé est résistante et durable. Elle est composée d'acier galvanisé zingué qui ne rouille pas aux intempéries. En plus de son rôle premier d'aménagement d'un jardin en pente, le métal brut ajoute également une touche design et épurée à vos rocailles ou à votre talus floral.Différent coloris de bordures de talus demi-lune sont aussi disponibles : Bordure de jardin demi-lune en acier fushia (Réf.1802) et Bordure de jardin demi-lune en acier gris anthracite (Réf.1803). Libre à vous d'aménager sur votre pente un beau massif de fleurs en harmonie avec les couleurs des bordures en métal et les teintes naturelles de vos plantes ! Les + Jardin et Saisons : * Conception Jardin et Saisons : article inédit de fabrication française, en exclusivité chez nous * Mise en place simple sans outil * Acier très qualitatif, durable dans le temps * Sans entretien * Bord anti-coupure * Originalité de vos talus de fleurs
  • Les Poulettes Bijoux Bague Argent Demi Lune Zirconium Olive
    Cette Bague est une création d'Emily Shing, une bague élégante et raffinée. Anneau Argent 925, sur lequel vient se placer une Demi Lune de Zirconium couleur Olive (dm base 14mm). Epaisseur de la bague:7 mm(au dessus du doigt). Existe en couleur Rubis, Lilas et en Agate Blanche.Bijou livré dans son écrin Les Poulettes.