dans

La police n’est pas la réponse au racisme anti-asiatique croissant. Puis-je suggérer une alternative?

Les crimes haineux anti-asiatiques sont à la hausse et ils sont en augmentation depuis que les Américains d’origine asiatique ont été utilisés comme bouc émissaire du COVID-19, l’administration Trump l’appelant la «grippe Kung» ou le «virus chinois».

Les Asiatiques âgés ont été particulièrement la cible de ces crimes de haine. Stop AAPI Hate a reçu plus de 2808 rapports de discrimination anti-asiatique de mars à décembre 2020.

Avec de tels ravages dans la communauté AAPI, il y a eu des appels pour plus de maintien de l’ordre pour assurer la sécurité de la communauté AAPI.

En août 2020, le NYPD a annoncé la création d’un groupe de travail asiatique sur les crimes haineux pour dissuader les crimes contre la communauté AAPI.

Mais la création d’un groupe de travail de police qui augmentera la présence de la police dans nos communautés ne fera que nuire à la communauté AAPI et continuera à utiliser la communauté AAPI comme un coin pour le sentiment anti-Noir.

Nous confondons souvent sécurité et maintien de l’ordre et sommes convaincus que l’État a notre meilleur intérêt à portée de main, mais la violence parrainée par l’État n’est pas étrangère. Cela s’est produit et continue de se produire jusqu’à ce jour.

Il y a eu tellement de cas dans l’histoire où la présence de la police n’a fait qu’empirer les choses. En fait, les policiers eux-mêmes ont été les auteurs de violences contre la communauté AAPI, en particulier contre les immigrants qui ne sont pas de langue maternelle anglaise et qui ont des compétences limitées en anglais.

A lire :  Spotify Stream On explore la puissance de la création audio - Spotify

CAAAV Organizing Asian Communities a documenté des cas où la police a utilisé des insultes raciales telles que «Chink» ou a dit aux immigrants AAPI de «Retournez dans votre pays!» Au total, le CAAV a documenté 52 cas de brutalité policière au sein de la communauté AAPI de 1993 à 1995.

Ces dernières années, la police a constamment harcelé les vendeurs de rue de l’AAPI à New York, où la plupart des vendeurs de rue sont des immigrants ou des personnes de couleur. Ils ont également harcelé les chauffeurs de taxi de New York, où plus de 60% des chauffeurs de taxi sont d’origine arabe, sud-asiatique ou nord-africaine.

Le maintien de l’ordre dans les communautés AAPI n’est PAS la réponse au sentiment anti-asiatique croissant qui se produit à New York et dans le pays. Les services de police ne servent qu’à entrer dans nos communautés en prison, où elles risquent de perdre leur emploi, leur maison et / ou leur famille. Ce n’est PAS à quoi ressemble la justice pour notre communauté.

À une époque où la sécurité est une préoccupation pour la communauté AAPI, les communautés interculturelles doivent travailler ensemble pour perturber la violence et le racisme dans la communauté.

Dans la région de la baie, Jimmy Bounphengsy a lancé une initiative de patrouille communautaire locale dans le quartier chinois de la région de la baie en raison du récent pic d’attaques de personnes âgées asiatiques. Cette initiative est un exemple d’alternatives au maintien de l’ordre et de la manière dont la communauté peut travailler ensemble pour lutter contre la violence et le racisme.

A lire :  Andy Cohen rompt enfin son silence sur Kelly Dodd Backlash

Bounphengsy organise sa famille, ses amis, ses voisins et sa communauté pour patrouiller à pied dans le quartier de Chinatown pour aider à dissuader les attaques contre la communauté AAPI, en particulier les populations les plus vulnérables (personnes âgées, enfants, etc.).

Au 11 février, Bounphengsy a organisé environ 8 marches de patrouille, encourageant même sa fille à se joindre à nous. Et selon KRON4, d’autres volontaires ont également proposé d’accompagner des Asiatiques âgés dans la communauté.

Bounphengsy est un excellent exemple montrant qu’il existe d’autres moyens de garantir la sécurité de la communauté, parallèlement à l’éducation continue et au dialogue intercommunautaire.

Oubliez la police, mobilisons la communauté pour se protéger mutuellement.

Angelique Beluso est une éducatrice sexuelle et une écrivaine qui couvre le féminisme, la culture pop et les relations. Suivez-la sur Instagram @ArtistNamedAngelique.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Leatt Masque cross Leatt Velocity 6.5 - Blanc et Gris
    La réponse à la question est OUI ! Il est anti-rayures, peut s'utiliser par n'importe quelle condition de conduite, est super stylé, s'ajuste parfaitement et à un super rapport qualité-prix !Sécurité, clarté optique, anti-buée, ajustement et style font de ce masque un investissement que vous ne regretterez
  • Leatt Masque cross Leatt Velocity 6.5 Iriz - Noir et Gris
    La réponse à la question est OUI ! Il est anti-rayures, peut s'utiliser par n'importe quelle condition de conduite, est super stylé, s'ajuste parfaitement et à un super rapport qualité-prix !Sécurité, clarté optique, anti-buée, ajustement et style font de ce masque un investissement que vous ne regretterez
  • Leatt Masque cross Leatt Velocity 6.5 - Bleu et Blanc
    La réponse à la question est OUI ! Il est anti-rayures, peut s'utiliser par n'importe quelle condition de conduite, est super stylé, s'ajuste parfaitement et à un super rapport qualité-prix !Sécurité, clarté optique, anti-buée, ajustement et style font de ce masque un investissement que vous ne regretterez