in

La police effectue un raid en Ukraine dans un entrepôt rempli de 3 800 consoles PS4

La police ukrainienne a perquisitionné un entrepôt rempli de 3 800 consoles PlayStation 4, qu’elle croyait à l’origine être une ferme minière de crypto-monnaie. Il s’avère que l’opération d’infiltration consistait plutôt à broyer FIFA Ultimate Team et à vendre des comptes chargés de monnaie virtuelle et de cartes de joueur rares.

Les images – telles que partagées par le Service de sécurité de l’Ukraine et sondées par le journal Delo – dépeignent une scène extraordinaire, avec des racks sur des racks de systèmes PS4, certains avec des disques de jeu FIFA 21 qui en dépassent. Alors que la police n’a pas encore commenté l’enquête – elle est toujours en cours, bien sûr – l’insinuation est que les consoles exécutaient des bots pour broyer la simulation de football d’EA Sports.

L’achat et la vente de comptes FIFA sont techniquement contraires aux conditions d’utilisation du jeu, et l’éditeur est en croisade contre le marché noir des FUT Coins depuis quelques années maintenant. Néanmoins, il s’agit d’une entreprise importante et potentiellement lucrative, il n’est donc pas surprenant de voir des opérations comme celle-ci découvertes. On se demande quel genre de profits cette organisation rapportait.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂