dans

La photo de l’annuaire gothique d’un salutatorien au lycée devient virale

Weronika Jachimowicz a pris deux photos seniors. Dans la première, elle s’habillait, selon ses mots, «normal». Lors de sa reprise, elle a décidé de «tout faire» et d’être elle-même.

La senior de 17 ans du lycée Mattituck en a profité pour s’exprimer pleinement, enfilant des couches d’accessoires, dont une paire de cornes noires, un tour de cou, un collier en toile d’araignée, parmi divers autres bijoux.

«J’ai toujours été attiré par ce genre de style depuis que je suis plus jeune», a déclaré Jachimowicz à AUJOURD’HUI. «Je voulais juste incorporer tout ce que j’aimais, comme les boucles d’oreilles multiples, les colliers multiples, juste très… là-bas. Je voulais juste vraiment avoir l’air gothique pour ma dernière année, parce que c’est juste qui je suis. Je veux sortir en beauté! »

Elle a supposé que seuls les habitants de sa ville verraient sa photo senior, mais ne s’attendait pas à ce que beaucoup de personnes sur les réseaux sociaux la voient également après qu’un utilisateur ait partagé une capture d’écran de son annonce salutatorienne avec sa photo senior. Un salutatorien est l’étudiant qui se classe au deuxième rang dans une classe de finissants. Avec un GPA non pondéré de 97,27 pour cent, Jachimowicz était juste derrière l’électorat, Luke Altman.

Weronika Jachimowicz, âgée de 17 ans au lycée Mattituck, en a profité pour s’exprimer pleinement sur sa photo de classe senior.Photographie de pixels

« Luke et Weronika ont tous deux fait preuve de la persévérance et de l’engagement nécessaires pour mériter la prestigieuse distinction de valédictorien et salutatorien de la promotion 2021 », a déclaré la surintendante Jill Gierasch à Patch. « Cette réalisation, en particulier en ces temps difficiles, est une réalisation majeure dans leur carrière universitaire. »

Le tweet, qui disait simplement « you go girl », a fini par devenir viral sur Twitter la semaine dernière, accumulant plus de 500 000 likes lundi.

Jachimowicz a admis au début qu’elle était nerveuse après que la photo, prise par Pixels Photography, soit devenue virale à cause de certains commentaires négatifs. Ensuite, la lycéenne a réalisé qu’elle était capable de montrer son vrai sens du style et d’inspirer les gens à être eux-mêmes.

«Je suis heureuse d’inspirer les autres parce que c’est ce que les gens ont fait pour moi», a-t-elle expliqué. «Je suis tellement heureux de pouvoir inspirer les autres à avoir la confiance en soi que peu importe ce que les autres pensent. Vous pouvez être qui vous êtes et obtenir de grandes réalisations tout en le faisant.»

Jachimowicz fait vibrer son style «Goth» autoproclamé depuis sa deuxième année, expliquant que c’est à ce moment-là qu’elle se sentait capable de vraiment s’exprimer.

«J’ai finalement rencontré des gens qui m’ont encouragé à être moi-même et à ne pas toujours plaire aux gens», a-t-elle déclaré. «Je devrais vraiment m’exprimer comme je le veux, indépendamment de ce que les autres penseraient de moi. Si je fais plaisir aux autres, cela ne me rend pas heureux. Ça en vaut vraiment la peine? »

Elle a répondu à sa propre question rhétorique, ajoutant: «Ce n’est pas parce que, en fin de compte, vous ne pourrez pas rendre ces gens heureux parce que vous n’êtes pas heureux».

Jachimowicz décrirait son sens du style comme «très sombre» et «très lourd», en plus de «unique».

«J’ai vu ce commentaire sur Twitter où c’est comme ‘Les gens doivent l’entendre du bout du couloir», dit-elle en se moquant d’elle-même. «C’est vrai, c’est vrai. J’aime faire connaître ma présence, que puis-je dire? »

En raison de la viralité de la publication Twitter, elle a été félicitée pour son individualité sur les médias sociaux. « Elle me rappelle ma fille de 16 ans qui est devenue gothique ces 2 dernières années, » un parent a écrit. « (Elle) n’est pas dérangée par ce que les gens pensent et reçoit littéralement des compliments sur ses vêtements et son maquillage partout où nous allons! J’adore sa confiance et j’aurais aimé l’avoir à son âge. »

Jachimowicz croit que l’individualité signifie simplement que vous êtes qui vous êtes sans aucune influence de ceux qui vous entourent. Bien qu’elle dise que son style alterne parfois entre des looks grungy et gothiques, elle n’a pas tendance à s’habiller de la même manière tous les jours.

«Je n’aime pas me mettre dans une catégorie spécifique», a-t-elle expliqué. «Je m’habille simplement comme je le veux. Je voulais juste briser le stéréotype. Je sais que beaucoup de gens pensent que les gens qui s’habillent de façon plus décontractée se relâchent. J’ai l’impression que c’est tout à fait opposé et j’ai pu briser cette frontière.

Jachimowicz a réussi à surmonter les obstacles tout au long de sa carrière au secondaire au-delà de briser les stéréotypes. Elle a révélé qu’au cours de sa deuxième année, elle avait des problèmes de santé mentale et a dû s’absenter de l’école.

«Je pensais que je n’allais jamais pouvoir me remettre sur les rails avec mes universitaires», a-t-elle expliqué. «Il s’est avéré que c’était tout le contraire. Cela m’a motivé à essayer encore plus fort et cela m’a amené à la position dans laquelle je suis actuellement. Je suis très reconnaissant d’avoir pu aller aussi loin. »

Jachimowicz était membre de divers clubs tout au long du lycée, y compris la National Honor Society, le club SADD, président du club Interact et co-président du club Unity. Elle a également été membre des équipes de ping-pong, d’escrime et de piste d’hiver, en plus de faire du bénévolat dans les bibliothèques locales. À l’heure actuelle, elle envisage de se spécialiser en biologie et en médecine légale à l’université après avoir obtenu son diplôme.

Lorsqu’on lui a demandé quels mots de sagesse elle donnerait aux élèves plus jeunes, Jachimowicz a répondu: «Il n’y a rien de mal à plaire aux autres, mais mettez-vous toujours en avant et essayez de vous plaire.

«Bien qu’il faille du temps pour être pleinement confiant en qui vous êtes, cela en vaut la peine à la fin que vous puissiez sortir et simplement vous exprimer de la manière qui vous rend heureux, indépendamment de ce que les autres pensent,  » elle a ajouté. «Cela ne devrait pas vous empêcher d’atteindre ces grandes réalisations. Ce n’est pas impossible. Ça fait vraiment du bien quand on y arrive. »

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • NEW GROVE 2012 Single Cask 55%
    NEW GROVE 2012 Single Cask, Rhum traditionnel (de mélasse), Île Maurice, 55 %, 70 cl NOTES DE DEGUSTATION Nez : onctueux, le premier nez est chocolaté, fruité (orange amère), floral (jacinthe) et liquoreux (sucre de canne chaud). À l’aération, il devient exotique (mangue, goyave) et épicé (poivre noir). Bouche : l’attaque en bouche est très différente du nez. Médicinale (baume), camphrée et pimentée (Espelette), elle évolue ensuite sur les fruits (mangue, banane). Le milieu de bouche oscille entre les épices (girofle), la vanille bourbon et le bois précieux (cire d’abeille). Finale : des pétales de rose et des fleurs de géranium recouvrent la palette gustative en entame de finale. La fin de bouche révèle de nouveaux fruits (poire, pomme), du bois brûlé et du miel de bruyère. NEW GROVE 2012 Single Cask rhum est disponible à l'achat et au meilleur prix sur le site de Pomme d'Ambre, votre épicerie fine en ligne. Retrouvez les produits sélectionnés pour leurs qualités et leurs bienfaits. Goûtez Pomme d'Ambre !
  • LEDAIG 13 ans 2007 COLLECTIVE 4.0 48%
    LEDAIG 13 ans 2007 COLLECTIVE 4.0, Single Malt Whisky, Écosse (Mull) 48 %, 70 cl NOTES DE DEGUSTATION Couleur : or vif. Nez : herbacé et fumé (cendres), le premier nez est également marqué par des notes de zestes de citron. À l’aération, il devient plus pâtissier tout en restant acidulé (tarte au citron vert). Bouche : très minérale, mais aussi juteuse (poire) et miellée (acacia). Baume du tigre et saveurs mentholées, registre médicinal. Fumée intense. Finale : longue. Tourbe, bacon, cuir, notes salines. Le verre vide est délicieusement maritime. LEDAIG 13 ans 2007 COLLECTIVE 4.0 Whisky est disponible à l'achat et au meilleur prix sur le site de Pomme d'Ambre, votre épicerie fine en ligne. Retrouvez les produits sélectionnés pour leurs qualités et leurs bienfaits. Goûtez Pomme d'Ambre !
  • Poivre blanc de Muntok
    ORIGINE Le poivre blanc de Muntok est cultivé au sud-est de Sumatra (Indonésie). CARACTERISTIQUES Poivre blanc de référence et d’une grande élégance. Joli grain de couleur crème développant un nez animal, vif et chaleureux. En bouche il devient boisé et chaud. CONSEILS D'UTILISATION A utiliser sur les volailles, le foie gras frais, le veau, le melon ou l'avocat. Le poivre blanc de Muntok est disponible à l'achat et au meilleur prix sur le site de Pomme d'Ambre, votre épicerie fine en ligne. Retrouvez les produits sélectionnés pour leurs qualités et leurs bienfaits. Goûtez Pomme d'Ambre !