dans

La NASA effectuera un deuxième test de «  feu chaud  » avec SLS megarocket en février

La NASA effectuera un deuxième test moteur critique pour son premier mégarocket du système de lancement spatial en février, après la première tentative terminée plus tôt que prévu ce mois-ci.

« La NASA prévoit de mener un deuxième test de feu à chaud vert dès la quatrième semaine de février avec l’étape principale de la fusée du système de lancement spatial (SLS) qui lancera la mission Artemis 1 sur la lune », ont déclaré vendredi des responsables de la NASA dans un communiqué. (29 janvier).

Artemis 1 est le premier vol d’essai sans équipage de la fusée SLS pour le programme Artemis de la NASA, qui vise à ramener les astronautes sur la Lune d’ici 2024. La mission devait être lancée sur la Lune plus tard cette année. Mais ce calendrier dépend de la réussite de la fusée SLS lors de ses tests « green run », une série d’essais pour prouver que le booster est prêt à voler. Le 16 janvier, lorsque la NASA a allumé pour la première fois les quatre principaux moteurs RS-25 de l’étage central SLS, ils se sont arrêtés beaucoup plus tôt que prévu.

Ce test, qui devait durer 485 secondes, soit un peu plus de 8 minutes, s’est arrêté 67 secondes seulement après que les moteurs se soient allumés. En raison de cette fin précoce inattendue, la NASA et l’entrepreneur principal Boeing ont décidé de procéder à un deuxième test au feu chaud, ont déclaré des responsables de la NASA.

Vidéo: Comment fonctionne le test du moteur SLS megarocket de la NASA

A lire :  Des centaines de squelettes remplissent ce lac himalayen isolé. Comment sont-ils arrivés là?

Ce deuxième feu chaud fournira des données supplémentaires pour aider à certifier l’étage central de la fusée pour le vol et devrait poser un risque minimal pour l’étage central, selon la même déclaration.

À la suite du premier essai au feu à chaud, le matériel de la scène principale, y compris les moteurs RS-25 et le banc d’essai B-2, reste en « excellent état », selon le même communiqué, « et aucune réparation majeure n’est nécessaire pour préparer un deuxième essai au feu chaud au centre spatial Stennis de la NASA à Bay St. Louis, Mississippi.  »

Pourtant, pour se préparer au test, l’équipe, tout en continuant à analyser les données du premier feu chaud, sèche et rénove les moteurs SLS, effectue des réparations mineures sur le système de protection thermique du système et met à jour les paramètres de logique de contrôle conservateur qui étaient responsables du premier test se terminant tôt, selon la NASA.

Un deuxième essai au feu chaud d’une durée d’au moins quatre minutes (environ) fournirait suffisamment de données pour aider à montrer que l’étage principal est prêt pour le vol, selon le communiqué. Ce deuxième feu chaud permettrait en outre à l’équipe de la mission de collecter des données sur les performances de l’étage central de la fusée sur une période plus longue.

Après ce test, l’équipe prendra environ un mois pour remettre à neuf l’étage central et les moteurs de la fusée avant que l’étage central ne soit amené au centre spatial Kennedy de la NASA en Floride, où il sera reconstitué avec d’autres parties du mégarocket SLS.

A lire :  Accords d'Artemis: pourquoi de nombreux pays refusent de signer un accord d'exploration lunaire

En plus des tests de fusée Artemis 1 SLS, la NASA a repris les tests de moteurs RS-35 individuels pour les futurs vols Artemis. Jeudi 28 janvier, l’agence spatiale a tiré avec succès un moteur RS-25 pendant toute sa durée de huit minutes dans le cadre de ces tests.

Envoyez un courriel à Chelsea Gohd à [email protected]45Secondes.fr ou suivez-la sur Twitter @chelsea_gohd. Suivez-nous sur Twitter @Spacedotcom et sur Facebook.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Arrêt sur Image Deuxième Séance photo en studio ou en extérieur pour 1, 2 ou 3 pers avec photos numériques au studio Arrêt sur Image Deuxième
    Des photos artistiques et créatives en studio ou en extérieur, seul ou à plusieurs réalisées par un photographe professionnel
  • diamond point Pendentif en or avec pierres de naissance Février - Or blanc
    Ce pendentif améthyste est la pierre de naissance de février. La pierre de naissance est toujours attachée à un deuxième pendentif serti d'un diamant taille brillant d'un poids total de 0,04 ct. Les pendentifs avec collier sont en or blanc et jaune 14 carats et pèsent ensemble environ 1,3 g. Chaque collier
  • Anna + Nina anna nina Bague de naissance de février en or 14 carats avec améthyste - Or
    Bague de naissance de février en or 14 carats avec améthyste