dans

La majorité des utilisateurs de Whatsapp ont déclaré qu’ils n’utiliseraient pas les fonctionnalités de paiement, le chat professionnel si l’application partage des informations avec Facebook, des tiers: enquête

Une majorité de répondants à une enquête ont déclaré qu’ils n’utiliseraient pas les fonctionnalités de paiement Whatsapp et pourraient interrompre le chat professionnel si l’application partage des informations avec Facebook et des tiers, selon une enquête. L’enquête – menée autour de la nouvelle politique proposée de Whatsapp à travers le pays et couvrant plus de 17000 répondants – a révélé que 5% des utilisateurs avaient supprimé l’application, tandis que 22% affirmaient avoir réduit l’utilisation de la plate-forme de messagerie mobile.

« Whatsapp et Facebook doivent reconsidérer ces commentaires et apporter des modifications à leur politique s’ils souhaitent sérieusement que Whatsapp Pay devienne un acteur clé dans l’espace des paiements UPI en France. Actuellement, Google Pay, Phone Pe et Paytm détiennent la majorité des parts de marché en France. ce segment », indique l’enquête de la plateforme en ligne Localcirlces.

Au début du mois, WhatsApp a informé les utilisateurs d’une mise à jour de ses conditions de service et de sa politique de confidentialité concernant la manière dont il traite les données des utilisateurs et s’associe à Facebook pour proposer des intégrations dans les produits du géant des médias sociaux.

  La majorité des utilisateurs de Whatsapp ont déclaré qu'ils n'utiliseraient pas les fonctionnalités de paiement, le chat professionnel si l'application partage des informations avec Facebook, des tiers: enquête

WhatsApp Pay. Image: tech2 / Anirudh Regidi

Il a également déclaré que les utilisateurs devront accepter les nouvelles conditions et politique d’ici le 8 février 2021, afin de continuer à utiliser WhatsApp.

Cependant, l’application de messagerie mobile a reporté la mise à jour à mai après avoir reçu des critiques sur sa nouvelle politique de confidentialité et ses conditions de service.

Environ 92% des personnes interrogées ont déclaré qu’elles n’utiliseraient pas les fonctionnalités de paiement Whatsapp si l’application partage des informations avec Facebook et des tiers.

A lire :  Un survivant du cancer des os infantile rejoint le vol spatial privé Inspiration4 sur la fusée SpaceX

Environ 79% des personnes interrogées ont déclaré qu’elles ne seraient pas susceptibles d’utiliser les comptes professionnels Whatsapp si l’application de messagerie instantanée décide de mettre en œuvre la politique en mai.

L’enquête a révélé que si 55% des citoyens ont téléchargé des applications alternatives, 21% les utilisent activement.

«De nombreux utilisateurs ont peut-être déjà eu les applications Signal et Telegram sur leurs téléphones avant que les nouvelles modifications de la politique Whatsapp ne soient proposées», indique le rapport.

Une autre enquête réalisée par la société d’études et d’analyse de marché BM Nxt, 82% des utilisateurs ont exprimé leur mécontentement face à la nouvelle politique de Whatsapp et 72% des répondants ont déclaré qu’ils étaient ouverts à passer à d’autres plates-formes de messagerie.

.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Y a-t-il une erreur qu'ils n'ont pas commise ? - Christian Perronne - Livre
    Politique - Neuf - Le Livre de Poche - Poche - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
  • Les débats de l'histoire n°1 : Les criminels célèbres. Qui sont-ils ? Qu'ont-ils fait ? Que sont-ils devenus? - Collectif - Livre
    Histoire - Occasion - Bon Etat - Pliure - Les débats de l'histoire - Poche - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
  • Historia n°816 : Résistants. La France qu'ils nous ont léguée - Collectif - Livre
    Histoire - Occasion - Bon Etat - Historia - Revue - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.