dans

La justice américaine est d’accord avec Xiaomi et lève temporairement le veto

Xiaomi a annoncé des mesures juridiques pour éviter le blocus des États-Unis, et les juges sont d’accord avec eux en les retirant prudemment de la «  liste noire  » de l’administration de Washington.

Il y a quelques jours, nous avons commenté quelles pourraient être les vraies raisons de la veto de Donald Trump à Xiaomi, et c’est apparemment que le ministère chinois de l’Industrie et des Technologies de l’information avait décerné un prix à Lei Jun avec un nom plutôt étrange: « Constructeur exceptionnel de socialisme aux caractéristiques chinoises ».

En tout cas, ce n’était pas un crash complet comme celui subi par Huawei, mais plutôt l’inclusion de Xiaomi dans une liste d’entreprises suspectes qui ferait l’objet d’une enquête à la loupe des États-Unis, en utilisant des liens avec l’armée chinoise qui La firme de Haidian a catégoriquement démenti, annonçant qu’elle intenterait une action en justice de regagner sa crédibilité sur l’important marché nord-américain.

Xiaomi aux États-Unis

Et si la vraie raison du veto américain sur Xiaomi était une récompense reçue par Lei Jun?

Et les procédures judiciaires pertinentes sont désormais ouvertes, comme nous l’ont dit des camarades de Computer Hoy, un juge américain. a émis une ordonnance accordant à Xiaomi une mini-victoire dans un premier temps, qui retire prudemment le fabricant chinois de liste noire convoquant les successions nord-américaines à démontrer qu’il existe des indications claires que Xiaomi représente un danger pour la sécurité nationale des Etats-Unis.

La vraie raison du veto américain à Xiaomi, une récompense que Lei Jun a reçue

Et c’est que oui les amis, ce processus contre Xiaomi a toujours laissé des sentiments différents de celui initié contre ZTE ou Huawei, avec un goût élaboré qui laisse entrevoir cela, évidemment, le litige se poursuivra sans savoir pour l’instant le intentions de la nouvelle administration de Joe Biden concernant les accords commerciaux avec la Chine et les vetos de Trump.

A lire :  WhatsApp travaillerait sur des sauvegardes cloud cryptées et protégées par mot de passe

Il ne faut pas oublier, en fait, que le Département de la défense des États-Unis avait inclus Xiaomi sur une liste noire de entreprises soupçonnées de liens avec l’armée chinoise, initiant certaines sanctions et restrictions financières qui entreraient bientôt en vigueur, et devant lesquelles Xiaomi avait déjà annoncé un appel à la justice.

Le juge Rudolph Contreras suspend provisoirement les mesures financières prises contre Xiaomi, ainsi que leur inscription sur la «  liste noire  », appelant l’administration Biden à démontrer qu’elles constituent effectivement un danger pour la sécurité des États-Unis.

Un recours judiciaire qui semble avoir été efficace, puisque le juge Rudolph Contreras vient de se prononcer en faveur du fabricant Haidian, annulant les sanctions et retirant temporairement Xiaomi du liste noire, indiquant que cette mesure de précaution est prise pour éviter que Xiaomi ne subisse un préjudice irréparable à sa réputation ou à sa stabilité financière.

L’ordonnance du tribunal dit que Les liens que Xiaomi nie également avec l’armée chinoise n’ont pas été prouvés, et que ni le ministère de la Défense ni le ministère du Trésor du gouvernement des États-Unis n’ont pu « Démontrer que les intérêts de sécurité nationale sont en jeu ». Plus précisément, ils indiquent également que « Le tribunal est quelque peu sceptique quant au fait que Xiaomi est impliqué dans des complots qui pourraient mettre en danger les États-Unis ».

De l’entreprise dans laquelle ils sont retournés affirment qu’ils respectent tous les protocoles internationaux de faire du commerce à la fois aux États-Unis et sur d’autres marchés, niant à nouveau toute implication avec l’armée chinoise au-delà des accords commerciaux et déclarant que ils poursuivront les processus judiciaires afin que leur inclusion soit déclarée illégale sur la liste noire susmentionnée.

A lire :  Homyatol a été banni de Twitch, Fedez: "La raison ne peut être dite"

Nous verrons comment les marchés respirent lundi, car le prix de Xiaomi va sûrement se redresser après cette tournure des événements … Vous ne pensez pas?

Quel Xiaomi acheter en 2021? Guide d’achat avec les derniers modèles

Rubriques connexes: Téléphones, Téléphones chinois, Technologie, Xiaomi

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • L'Oréal Paris L'Oréal Accord Parfait Corrector All In One 6D/W Miel Doré 6,8ml
    L' Accord Parfait Corrector All In One de L'Oréal est un correcteur anti-cernes. Sa texture fine permet de camoufler les imperfections et les cernes sans effet de matière. Elle est modulable afin d'obtenir la couvrance souhaitée. L'applicateur avec son embout souple et doux permet de prélever et déposer la
  • L'Oréal Paris Accord Parfait Fond de Teint 1D/1W Ivoire Doré 30ml
    L'Oréal Paris Accord Parfait Fond de Teint 1D/1W Ivoire Doré 30ml est un fond de teint unifiant qui s'adapte à chaque type de peau. Sa nouvelle formule aux pigments ultra fins s'adaptent aux tonalités et sous tons de la peau pour un résultat homogène sans démarcation. Sa texture fine et fondante fusionne avec
  • GUBI tabouret 2D BAR STOOL base luge noire (Noyer américain - bois et acier verni noir)
    Le tabouret GUBI 2D est une série de tabourets légers fabriqués à partir de placage stratifié et destinés à un large éventail d'applications dans des espaces privés et publics. Dans le prolongement de la chaise classique GUBI 3D, elle se caractérise par son aspect plus épuré et minimaliste qui, avec sa coque