dans

La grande bataille entre le multitâche et l’attention semble perdre la mémoire

La grande bataille entre le multitâche et l'attention semble perdre la mémoire

Les raisons pour lesquelles un souvenir particulier est oublié (ou non) ont diverti les philosophes, les psychologues et les neuroscientifiques pendant de nombreuses années. Pas tant parce que c’est un sujet très compliqué (ce que c’est) que parce que, avec L’arrivée de la culture numérique omniprésente d’aujourd’hui et le multitâche qui l’accompagne, le problème ne fait que le compliquer de plus en plus.

Et c’est que la question de savoir si le «multitâche» peut avoir un effet négatif sur les performances de la mémoire a depuis longtemps cessé d’être une idée incisive pour devenir un cliché. Et pas parce que ce n’est pas vrai, mais parce que, Bien qu’il fasse partie de notre paysage permanent d’idées et de peurs, il semble que nous l’ayons assumé sans plus tarder. Maintenant, une équipe de chercheurs est de retour avec une étude qui nous permettra de mieux comprendre ce que le multitâche fait à notre cerveau et de reconnaître que ces craintes ne sont pas entièrement injustifiées.

Touche-à-tout, maître de rien

John Moeses Bauan

Kevin Madore, Anthony Wagner et leur équipe se sont demandé si ce que les auteurs appellent le «  multitâche médiatique  »; c’est-à-dire que des activités telles que regarder la télévision pendant une longue période pendant que nous discutons avec notre mobile ou surfons sur Internet seraient associées à l’oubli. Non seulement chez les personnes non habituées à ce type de média, mais aussi (et surtout) chez les jeunes adultes, les soi-disant «natifs du numérique».

Découvrir, sélectionné un groupe d’environ 80 jeunes adultes (entre 18 et 26 ans) et les a placés dans une situation similaire à celle qu’ils voulaient étudier. Dans ce cas, ils ont été exposés à différentes séries d’objets pour les classer selon divers facteurs allant de la taille au goût. Plus tard, après une pause de 10 minutes, on leur a présenté une autre série d’objets pour dire s’ils les avaient vus au tour précédent ou non.

A lire :  L'essai du vaccin COVID-19 d'AstraZeneca a été suspendu après une réaction indésirable `` potentiellement inexpliquée '' chez un participant

Les chercheurs ont suivi les étudiants à travers l’activité neuronale et le diamètre de la pupille. De cette façon, ils ont estimé quand les participants prêtaient attention à la succession des objets et quand ils ne l’étaient pas. De cette façon, ils sont arrivés à la conclusion que «prêter attention» à plusieurs supports en même temps a un effet négatif sur les performances de la mémoire.

Cependant, la conception de l’étude laisse quelques questions en suspens. Avec ce travail, par exemple, nous ne pouvons pas être sûrs si le multitâche met l’attention en difficulté et compromet la mémoire ou, au contraire, c’est que les personnes avec moins d’attention ont une plus grande tendance à effectuer plusieurs tâches à la fois. Nous avons besoin d’études plus fines, c’est clair; Mais petit à petit, une image générale se forme sur ce qui affecte notre mémoire qui, comme une carte, nous aide à naviguer à travers une ère numérique qui nous est déjà intimement liée.

Image | Nautique9

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

Starfield Sera Un Pur Jeu Solo Et Sera Très "gros",

Starfield sera un pur jeu solo et sera très « gros », selon Todd Howard

La Star De La Ligue De La Justice, Ray Fisher,

La star de la Ligue de la justice, Ray Fisher, affirme que Joss Whedon a repris toutes les scènes de cyborg sauf une