in

La France fournira 100000 doses du vaccin COVID-19 de Pfizer à la République tchèque

, 25 février () –

La France enverra à la mi-mars 100 000 doses du vaccin COVID-19 développé par Pfizer et BioNTech en République tchèque, a annoncé le Premier ministre tchèque Andrej Babis.

«Nous essayons depuis longtemps d’obtenir un vaccin supplémentaire, en Israël nous l’avons fait comme un cadeau», a expliqué Babis, qui a détaillé que les vaccins de France arriveront le 15 mars, comme le rapporte CT 24. Babis a a également précisé que le gouvernement de la République tchèque avait demandé l’aide d’autres membres de l’Union européenne.

Parallèlement, les autorités sanitaires tchèques ont confirmé la détection de la variante sud-africaine du SRAS-CoV-2 dans le pays, qui se transmet plus facilement. « Je peux confirmer que le séquençage (génétique) a confirmé la soi-disant mutation sud-africaine dans un échantillon », a détaillé la porte-parole du ministère de la Santé, Barbora Peterova.

Le gouvernement de la République tchèque négocie actuellement un resserrement des restrictions imposées par la pandémie, qui se concentrera sur une limitation des contacts sociaux et la libre circulation. En outre, le gouvernement a accepté de demander à la Chambre des députés d’activer l’état d’urgence jusqu’à la fin du mois de mars.

Babis avait déjà souligné mercredi la nécessité de resserrer les restrictions actuelles car la situation épidémique est « extrêmement grave ». Il a noté qu’ils seront similaires à ceux imposés lors de la première vague. « Nous devons réagir », a-t-il justifié.

Le vice-ministre tchèque de la Santé, Vladimir Cerny, a de nouveau averti mardi que la capacité des unités de soins intensifs du pays est proche de « l’épuisement absolu », il n’a donc pas exclu de demander l’aide d’autres pays.

Avec 968 nouvelles infections pour 100 000 habitants au cours des 14 derniers jours, le pays européen a la plus forte incidence de cas de COVID-19 dans l’Union européenne. Jusqu’à présent, environ 1,2 million de résultats positifs ont été confirmés, dont plus de 19 800 décès dus à la maladie.

Parallèlement, l’imposition de l’utilisation de masques FFP2 dans les zones surpeuplées, comme les supermarchés ou les transports en commun, est entrée en vigueur ce jeudi. J’allais le faire lundi, mais de nombreuses pharmacies et établissements où ils les vendaient étaient à court de stocks.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂