in

La détection de collision de l’iPhone 14 et de l’Apple Watch déclenche de faux appels SOS d’urgence sur les montagnes russes de base

Aussi précieuse que soit la nouvelle fonctionnalité de détection de collision d’Apple, il semble que la fonctionnalité comporte des bogues qu’Apple doit corriger. La nouvelle série d’iPhone 14 et les nouvelles montres Apple que le géant de la technologie basée à Cupertino a dévoilées le mois dernier ont envoyé des appels SOS d’urgence à travers les États-Unis, même lorsque leurs utilisateurs étaient parfaitement en sécurité. En fait, quelque chose d’aussi basique qu’un tour de montagnes russes peut déclencher le nouveau système de détection de collision.

La détection de collision de l'iPhone 14 et de l'Apple Watch déclenche de faux appels SOS d'urgence sur les montagnes russes de base (1)

La nouvelle fonctionnalité de détection de collision d’Apple envoie de faux appels SOS, même sur des montagnes russes de base. Crédit image : Unsplash

La détection de collision est une nouvelle fonctionnalité de sécurité précieuse qui est arrivée avec la gamme iPhone 14 et les nouvelles Apple Watch Ultra, Series 8 et SE 2. Mais même si Apple utilise un tout nouveau matériel, un algorithme avancé et plus d’un million d’heures de données sur les accidentsles faux positifs sont toujours possibles.

Un nouveau rapport du Wall Street Journal indique qu’au cours des deux dernières semaines, les intervenants d’urgence de la région ont reçu au moins 6 appels d’urgence erronés différents des nouveaux iPhones et des nouvelles montres Apple lorsque les utilisateurs montaient sur des montagnes russes dans un divertissement local. parc.

Fait intéressant, certains tests non officiels de la détection de collision d’Apple ont du mal à déclencher la fonction de sécurité. Mais il s’avère que les montagnes russes ont les attributs essentiels pour tromper l’algorithme qui prend en compte les mesures de force G, les changements de pression, les changements de GPS/vitesse et les bruits forts.

Ce qui semble se passer, c’est que les forces G extrêmes que l’on subit dans des montagnes russes semblent être de la même ampleur que celles que l’on éprouve lorsqu’elles sont dans un accident de voiture. Cela, ajouté à la vitesse des montagnes russes et aux changements de pression, déroute le système de détection de collision d’Apple, à cause duquel il envoie ces demandes SOS.

La détection de collision de l'iPhone 14 et de l'Apple Watch déclenche de faux appels SOS d'urgence sur les montagnes russes de base

Des changements soudains dans les mesures de force G, les changements de pression, les changements de vitesse et les bruits forts semblent confondre la fonction de détection de collision d’Apple. Crédit d’image : Apple

Afin d’empêcher que cela ne se produise, le parc d’attractions local, Dollywood, a demandé aux utilisateurs d’éteindre leurs appareils lorsqu’ils partent pour des montagnes russes ou de mettre leurs appareils en mode Avion.

Apple, dans une déclaration qu’ils ont publiée, affirme que leur fonction de détection de collision est extrêmement précise pour détecter les pannes graves et que la société l’a optimisée pour obtenir de l’aide des utilisateurs tout en minimisant les faux positifs.

Une chose qu’Apple pourrait être en mesure de faire est de mettre en place des barrières géographiques dans des zones telles que les parcs d’attractions, où les risques de telles fausses alarmes sont élevés. De cette façon, les appareils d’Apple sauront que les alarmes déclenchées par Crash Detection peuvent être ignorées en toute sécurité.

Il est intéressant de noter ici que Google dispose de la fonction de détection de collision dans un certain nombre de ses appareils depuis des années, mais il n’y a jamais eu un tel rapport public de leurs systèmes de détection de collision envoyant des appels d’urgence faux ou plutôt erronés à cette échelle.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂