dans

La data, l’alliée parfaite d’une transformation digitale durable

«Données, données, données! Je ne peux pas faire de briques sans argile « dit l’honorable détective Sherlock Holmes. Cette célèbre citation de «Le mystère des hêtres cuivrés», un roman de Sir Arthur Conan Doyle, pourrait bien être utilisée aujourd’hui, alors que nous vivons à l’ère des données. Aujourd’hui, les données sont tout pour les entreprises, tout comme Holmes pour ses recherches.

Et bien que la pertinence des données soit énorme, de nombreux les processus d’innovation et de transformation numérique ont été gelés par l’impact du COVID-19 et de la crise qui a suivi. Tout cela a réorienté les efforts des entreprises vers des territoires qui avaient plus à voir avec la simple survie qu’avec les projections de développement avant la pandémie.

Écosystème exigeant pour les entreprises

L’objectif de création d’entreprises plus durables aurait pu être mis à mal en 2020. Peut-être que la recherche du respect de l’environnement n’est pas une priorité lorsqu’une entreprise est en jeu pour survivre dans un écosystème très exigeant. Cependant, des experts tels que Louis Columbus, directeur de Dassault Systèmes (pour «  Forbes  »), affirment que non seulement la durabilité doit être priorisée comme axe de la transformation numériqueAu contraire, cela nous fournira la résilience et la rapidité d’adaptation aux défis à venir.

N’oubliez pas que c’est un contexte complexe pour tout le monde. Le Fonds monétaire international (FMI) met en garde contre les conséquences du changement climatique en tant que mondial, puisque les émissions d’un seul affectent tout le monde. La nécessité de politiques globales et macroéconomiques prend une plus grande importance en raison du risque qu’elle représente pour l’économie mondiale. En fait, le Forum économique mondial (WEF) place le le changement climatique comme deuxième menace la plus imminente pour les sociétés humaines, seulement derrière les maladies infectieuses.

Pariez sur la technologie, l’innovation et la durabilité

La principale ressource dont disposent les entreprises pour réussir leur transformation et atteindre leurs objectifs de développement durable est de parier sur l’innovation et les technologies de pointe.

Des technologies comme blockchain et le Big Data tirer pleinement parti du potentiel des données. Aujourd’hui, nous disposons de nombreux systèmes et outils pour collecter et collecter des données, à partir de l’empreinte que nous laissons dans l’activité de notre téléphone intelligent à la multitude de types de capteurs appliqués pour collecter des données via l’Internet des objets (IoT) et ses objets intelligents. Les écoles spécialisées, comme l’ISDI, forment des professionnels pour obtenir toutes les performances de ces disciplines et appliquer la valeur des données dans leurs entreprises.

Appliqué à la durabilité, nous avons des cas comme Volvo Cars, le constructeur automobile suédois. Depuis 2019 a décidé d’utiliser technologie de blockchain pour atteindre une traçabilité maximale du cobalt utilisé dans les batteries de votre véhicule électrique. Grâce à cette formule, il est assuré qu’il y a une transparence totale sur l’obtention de ses composants et matériaux, tout en remplissant des objectifs durables tels que l’électrification de ses véhicules.

De la même manière, le «  Financial Times  » explique comment les investisseurs demandent l’aide du Big Data pour obtenir des données précises sur les activités de l’entreprise, et s’assurent ainsi qu’ils atteignent leurs objectifs de durabilité. En fait, cela a conduit à l’apparition de startups comme GistImpact, dédié à mesurer la performance et l’impact environnemental des entreprises.

S’adapter aux nouvelles pratiques durables

Pour quelles raisons pouvons-nous penser qu’il peut y avoir transformation numérique durable? Premièrement, il est nécessaire d’évaluer la pertinence des chaînes d’approvisionnement mondiales. Et, si nous nous en tenons aux exemples récents, nous n’avons pas seulement le cas de la pandémie.

Rappelons-nous l’effet provoqué par le navire Ever Given bloquant le canal de Suez. Ce retard dans la livraison des matériaux et des produits a à son tour provoqué un retard important dans le flux de la chaîne d’approvisionnement. En conséquence, nous voyons que l’économie mondiale est si fortement interconnectée que toute défaillance du système peut avoir des conséquences catastrophiques.

Si nous regardons l’article de Columbus, nous voyons la dépendance de notre bien-être sur ces chaînes d’approvisionnement mondiales. Columbus a une vision claire: s’adapter aujourd’hui à de nouvelles pratiques durables est un choix judicieux pour se préparer à l’avenir.

Mais il ne s’agit pas seulement de relever les défis opérationnels, il s’agit également d’exigences réglementaires. Les gouvernements et les entreprises poussent de plus en plus l’environnement vers des réglementations plus durables. Par exemple, l’Union européenne accepte le Programme des Nations Unies à l’horizon 2030 comme un engagement.

Mais se préparer à une réglementation plus stricte n’est pas la seule raison d’intégrer des stratégies durables.. De la même manière que les gouvernements et les entreprises exercent cette pression sur toutes les entreprises pour qu’elles soient plus durables, le client demande un changement. Le consommateur recherche des marques qui correspondent à leurs valeurs et la durabilité est une question cruciale. En 2018, un rapport Hotwire a révélé que 42% des les consommateurs interrogés considèrent qu’il est important pour leurs achats quotidiens qu’un produit utilise des matériaux durables.

Face aux défis posés par le changement climatique, soutenir la préservation de l’environnement est évidemment la bonne chose à faire: cela signifie mettre l’homme et la planète au centre de la stratégie de transformation digitale. C’est une chose que la défense de l’environnement est ce qu’il y a de mieux pour les gens et pour la planète. Mais un défi très différent, et un vrai défi, est que c’est aussi un défi pour l’entreprise.

Adaptabilité et résultats, également en tant qu’objectifs durables

Une étude de l’Université d’Oxford avec Arabesque Partners révèle que les pratiques de gouvernance environnementale, sociale et d’entreprise (ESG) conduisent à de meilleurs résultats. Bref, quoi Investir dans la durabilité signifie une plus grande résilience, de meilleures performances opérationnelles et une meilleure réussite Dans le business.

FEM a également publié quelques recommandations afin de unir les objectifs numériques et environnementaux, dans lequel on considère que l’action environnementale et la transformation numérique ont été, jusqu’à très récemment, deux plans qui ont été cultivés isolément l’un de l’autre. Pour réaliser une intégration des deux, « Cela nécessite un changement de mentalité et de comportement dans toute l’organisation ». Mais cette collaboration doit aller plus loin, à la fois au sein de l’entreprise et au-delà de toute frontière.

De ce rapport, nous prenons une citation pour mettre en évidence un autre facteur pertinent:

« Nous sommes entrés dans une nouvelle décennie de les connaissances et les technologies basées sur les données qui nous permettent de conduire des innovations climatiquement neutres avec des modèles commerciaux radicalement nouveaux, des produits régénératifs et des chaînes d’approvisionnement plus durables. Cette combinaison de connaissances du domaine et de technologies numériques devrait à terme créer une valeur meilleure et équilibrée pour toutes les parties prenantes.« .

Ici, Joerg Hellwig, CDO de LANXESS, souligne les projets durables innovants, tirant le meilleur parti de l’ère des données d’aujourd’hui, et équilibrer les connaissances et le potentiel technologique. Avec cela, nous allons plus loin que ce qui a été vu jusqu’à présent: non seulement la durabilité et la transformation numérique peuvent marcher ensemble vers le même objectif, mais le meilleur moyen est de tirer parti de la technologie et des données.

Analyse des données dans la lutte contre le changement climatique

Ce sont précisément les données qui ont contribué à la science toutes les preuves sur le changement climatique. Cependant, l’analyse du Big Data peut aussi être une solution et un levier de changement: comme l’initiative IBM Horizons verts, qui combine l’IoT avec Big Data et l’intelligence artificielle cognitive pour détecter les sources de pollution et prédire à quel point l’air sera pollué (et ainsi prendre des mesures précises).

Un autre cas est le Rainforest Connection, un Commencez à but non lucratif qui utilise la technologie Google (TensorFlow, une application de apprentissage automatique) pour contrôler la déforestation en Amazonie.

Si vous souhaitez vous aussi faire partie de la machinerie du changement, en utilisant les dernières technologies pour créer un environnement d’entreprise plus durable, vous pouvez vous former à l’ISDI dans le Master Data Analytics (MDA). Une maîtrise en analyse de données pour traduire les données en résultats commerciaux.

L’école de commerce numérique ISDI a un objectif clair: celui de former une nouvelle génération de professionnels pour mener le changement d’époque que nous vivons. L’élaboration de politiques de transformation numérique, comme nous l’avons vu dans cet article, a beaucoup à voir avec l’atteinte des objectifs de durabilité au sein des entreprises; mais dans des processus dans lesquels les gens sont au centre.

Photos | Pexels: Akil Mazumder, Tom Swinnen, Hasan Zhara, faux

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Maisons du Monde Table manger haute 2/3 personnes en sapin massif et métal L120
    A la recherche d'un meuble pratique ? La table manger haute 2/3 personnes L120 HARVEY va vous faire craquer. Son style sobre qui allie métal et sapin massif s'introduira sans difficulté dans votre intérieur. Parfaite pour les petits espaces, elle combine rangement et plateau pour prendre ses repas. Idéal pour délimiter cuisine ouverte et salon, ce mange-debout a déj sa place toute trouvée ! Ses étagres et son deuxime plateau pourront accueillir les condiments ou la vaisselle selon vos besoins. Misez sur deux chaises hautes pour accompagner cette table manger haute. On succombe sans hésitation !
  • TRANSFORMATION DIGITALE 2.0
  • Oneal Mayhem Savage Gants Motocross Noir Bleu taille : L
    * préformé pour un confort maximal * couleurs fortes et rapides * des matériaux durables et flexibles pour un ajustement parfait et des panneaux d'élastane extensibles à 4 voies pour plus de confort et de flexibilité articles: Oneal Mayhem Savage Gants Motocross