in

La Chine tente aujourd’hui son premier atterrissage sur Mars

Mise à jour pour 21 h 30 HE: Les organes de presse d’État chinois ont confirmé que la mission Tianwen-1 est arrivée avec succès à la surface de la planète rouge! Lire l’histoire complète ici.

Mise à jour pour 19 h 45 HE: Le rover chinois Zhurong Mars aurait dû atterrir sur la planète rouge aujourd’hui (14 mai) à environ 19 h 11 HAE (23 h 11 GMT), si tout s’était déroulé comme prévu. L’agence spatiale chinoise n’a fourni aucune mise à jour sur le statut de l’atterrisseur et du rover Tianwen-1 – pas même une confirmation qu’il s’était séparé de l’orbiteur pour commencer la séquence d’atterrissage – mais a déclaré ce matin que l’atterrissage pourrait avoir lieu aussi tard qu’en mai. 15 (heure de Pékin).


La Chine est sur le point de tenter son premier atterrissage sur la planète rouge.

La première mission d’atterrissage sur Mars du pays, appelée Tianwen-1 (qui signifie «Questions célestes»), devrait atterrir à la surface de la planète dès ce soir (14 mai) à 19 h 11 HAE (11 h 11 GMT), Ye Peijian , conseiller en chef de l’exploration interplanétaire pour la China Academy of Space Technology (CAST), révélé lors d’une conférence jeudi (13 mai). Dans un communiqué publié ce matin, l’agence spatiale chinoise a déclaré que le rover avait une fenêtre d’atterrissage qui s’étendait jusqu’au 19 mai.

Tianwen-1 se compose d’un orbiteur, d’un atterrisseur et d’un rover de la taille d’une voiturette de golf appelé Zhurong, qui porte le nom d’un ancien dieu du feu dans la mythologie chinoise. La mission a été lancée en juillet 2020 sur une fusée Long March 5 et fait le tour de Mars depuis le 10 février. Avec Zhurong à bord, l’atterrisseur subira « sept minutes de terreur » alors qu’il plonge dans l’atmosphère de la planète rouge pour un parachute assisté. un atterrissage. Il visera à atterrir dans la région d’Utopia Planitia sur Mars, la même zone où la mission Viking 2 de la NASA a atterri en 1976.

En rapport: La mission chinoise Tianwen-1 sur Mars en photos
Suite:
Comment le rover chinois sur Mars Zhurong tentera d’atterrir sur la planète rouge

Les responsables spatiaux chinois n’ont annoncé aucun projet de retransmission en direct de l’atterrissage et peu de détails sur la procédure d’atterrissage ont été rendus publics. Il faudra environ 17 minutes aux contrôleurs de mission sur Terre pour recevoir un signal de confirmation de Tianwen-1 après l’atterrissage en raison du temps nécessaire aux transmissions pour voyager entre les deux planètes.

Alors que Tianwen-1 sera la première mission d’atterrissage sur Mars de la Chine, ce n’est pas la première fois que la Chine tente de lancer un vaisseau spatial sur Mars. La première mission sur Mars du pays était un orbiteur appelé Yinghuo-1, qui a été lancé en 2011 avec la mission russe de retour d’échantillons Phobos-Grunt Mars. Cependant, Phobos-Grunt est resté coincé sur l’orbite terrestre en route vers Mars, et la mission s’est terminée par un crash dans l’océan Pacifique.

En cas de succès, l’atterrissage de Tianwen-1 fera de la Chine le deuxième pays à installer un rover sur Mars, après la NASA (qui a lancé cinq rovers Red Planet, dont le plus récent est Perseverance). L’arrivée de Tianwen-1 sur l’orbite de Mars a également fait de la Chine la sixième entité à envoyer avec succès un vaisseau spatial sur l’orbite de Mars, après la NASA, l’Union soviétique, l’Agence spatiale européenne (ESA), l’Inde et les Émirats arabes unis. Mais seules la NASA et l’Union soviétique ont réussi à y atterrir jusqu’à présent; deux tentatives de l’ESA se sont soldées par des atterrissages accidentels et le seul vaisseau spatial soviétique à arriver en toute sécurité a échoué quelques minutes après l’atterrissage.

En rapport: Une brève histoire des missions sur Mars

Image 1 sur 5

Concept d'artiste de la première mission de rover sur Mars en Chine, Tianwen-1, sur la planète rouge.

Concept d’artiste de la première mission de rover sur Mars en Chine, Tianwen-1, plongeant dans l’atmosphère de la planète rouge. (Crédit d’image: CCTV / China National Space Administration)
Image 2 sur 5

Concept d'artiste de la première mission de rover sur Mars en Chine, Tianwen-1, sur la planète rouge.

Tianwen-1 utilisera un parachute pour ralentir lors de sa descente vers la surface de la planète rouge. (Crédit d’image: CCTV / China National Space Administration)
Image 3 sur 5

Concept d'artiste de la première mission de rover sur Mars en Chine, Tianwen-1, sur la planète rouge.

Concept d’artiste de la première mission de rover sur Mars en Chine, Tianwen-1, atterrissant sur la planète rouge à l’aide de propulseurs à rétropropulsion. (Crédit d’image: CCTV / China National Space Administration)
Image 4 sur 5

Illustration d'un artiste du premier rover martien chinois Tianwen-1 sur la planète rouge.  La mission démarre le 23 juillet 2020.

Illustration d’un artiste du premier rover martien chinois Zhurong se préparant à quitter l’atterrisseur en roulant sur une rampe. (Crédit d’image: CNSA)
Image 5 sur 5

Concept d'artiste de la première mission de rover sur Mars en Chine, Tianwen-1, sur la planète rouge.

Le concept d’un artiste du rover chinois Tianwen-1 déployé depuis l’atterrisseur sur la planète rouge. (Crédit d’image: CCTV / China National Space Administration)

Si Tianwen-1 survit intact à la plongée, le rover Zhurong descendra une rampe pour sortir de la capsule d’atterrissage protectrice, après quoi il passera au moins 90 jours sur Mars (ou environ 93 jours sur Terre) à conduire et à étudier la composition et l’eau. répartition des glaces du sol martien.

Pendant ce temps, l’orbiteur de la mission servira de station de relais de communication entre le rover et la Terre tout en effectuant ses propres observations scientifiques d’en haut. L’orbiteur est conçu pour durer au moins une année sur Mars, soit environ 687 jours sur Terre (une journée sur Mars dure environ 40 minutes de plus qu’une journée sur Terre).

Envoyez un courriel à Hanneke Weitering à [email protected] ou suivez-la sur Twitter @hannekescience. Suivez-nous sur Twitter @Spacedotcom et sur Facebook.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂