dans

La Chine signe le 34e lancement de l’année avec un satellite de communication

La Chine Signe Le 34e Lancement De L'année Avec Un

La Chine a procédé à son 34e lancement de l’année le 12 novembre, envoyant le satellite de communications mobiles Tiantong-1 (02) sur une orbite au-dessus de la Terre.

Une fusée Longue Marche 3B a décollé du centre de lancement de satellites de Xichang dans le sud-ouest Chine à 23 h 59 heure locale le 12 novembre (15 h 59 GMT; 10 h 59 HNE) transportant le Tiantong-1 (02) sur une orbite de transfert géostationnaire.

Tiantong-1 (02) est le deuxième satellite du système de communication mobile chinois. Il orbitera à une altitude d’environ 22 236 miles (35 786 kilomètres). Ici, la vitesse de l’orbite du vaisseau spatial correspond à la rotation de la Terre, ce qui signifie le satellite reste effectivement fixé sur un point de la Terre, ce qui est très utile pour les communications. Le satellite prendra environ une semaine pour atteindre son point désigné dans cette orbite particulière.

En relation: Les dernières nouvelles sur le programme spatial chinois

Décollage de la fusée Long March 3B depuis Xichang transportant le satellite chinois Tiantong-1 (02) le 12 novembre 2020. (Crédit d’image: CASC)

Le satellite fait partie d’un réseau mobile, avec des installations au sol et des terminaux d’utilisateurs pour fournir des services de communication mobile comprenant la voix, des messages texte courts et des données. Le satellite desservira les utilisateurs en Chine et dans la région environnante, y compris dans certaines parties de l’Asie-Pacifique, du Moyen-Orient et de l’Afrique.

Tiantong-1 (01), le premier satellite pour le système de communication mobile, lancé en août 2016. Les deux satellites ont été développés par la China Academy of Space Technology (CAST), une branche du principal entrepreneur spatial chinois China Aerospace Science and Technology Corporation, ou CASC. CAST développe et fabrique des satellites et des engins spatiaux, y compris des modules de station spatiale et des engins spatiaux de Shenzhou pour les missions de vols spatiaux habités.

A lire :  Les associations de transport routier préoccupées par les poudres du Brexit

Décollage du Long March 3B de Xichang transportant le satellite Tiantong-1 (02) le 12 novembre 2020. (Crédit d’image: CASC)

« Le lancement réussi du satellite Tiantong-1 (02) renforcera encore la capacité de la Chine à communiquer par satellite indépendant et apportera plus de commodité aux gens, améliorant leur bien-être », Zhou Jian, directeur adjoint du département de la planification au lancement du satellite Xichang Centre, dit Médias d’État chinois.

Zhou a ajouté que Xichang accueillera trois autres lancements au cours des deux prochains mois, y compris le satellite de communication de suivi Tiantong-1 (03) et le satellite d’observation de la Terre Gaofen-14.

Image 1 sur 3

Le Long March 3B pour le Tiantong-1 (02) sur le pad de Xichang;  la fusée lancée le 12 novembre 2020.

La longue marche 3B pour le Tiantong-1 (02) sur le terrain de Xichang; la fusée lancée le 12 novembre 2020. (Crédit d’image: CASC)
Image 2 sur 3

Empiler les composants de la fusée Long March 3B.

Empiler les composants de la fusée Long March 3B. (Crédit d’image: CASC)
Image 3 sur 3

Intégration du satellite Tiantong-1 (02) avec la fusée Long March 3B.

Intégration du satellite Tiantong-1 (02) avec la fusée Long March 3B. (Crédit d’image: CASC)

La Chine a maintenant effectué 34 lancements en 2020, ce qui était brièvement plus que tout autre pays, jusqu’à ce que les États-Unis lancent un satellite espion et un mission avec équipage pendant le weekend. Les deux pays ont pu maintenir un taux élevé de lancements malgré la pandémie COVID-19.

Chine conduit des lancements mondiaux au cours d’une année civile pour la première fois en 2018, avec 39 lancements contre 34 aux États-Unis et 20 en Russie. La Chine a répété cet exploit en 2019 et est peut-être sur le point de le faire à nouveau cette année.

A lire :  Un calmar rare avec des tentacules `` coude '' déroute les scientifiques australiens dans de nouvelles images effrayantes

Le pays devrait lancer un certain nombre d’autres missions avant la fin de l’année. La Chine lancera notamment son complexe Mission de retour d’échantillons lunaires Chang’e 5 vers le 24 novembre, et lancera le premier Long 8 mars fusée en décembre.

Suivez nous sur Twitter @Spacedotcom et sur Facebook.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

Emerald Fennell.jpg

Qui est Emerald Fennell? 6 choses que vous ne saviez jamais sur l’étoile de ‘The Crown’

Un Cas à La Fois: L'ordre Du "a Des Pièges"films

Un cas à la fois: l’ordre du "A des pièges"Films