dans

La Chine prépare sa liste noire en réponse à celle des États-Unis: Cisco (rival de Huawei) vise à faire partie de ceux inclus

La guerre froide particulière entre la Chine et les États-Unis a été transférée ces dernières années en particulier au secteur technologique. Huawei a été l’un des premiers à en subir les conséquences et l’épisode le plus récent que nous ayons avec TikTok. Maintenant c’est au tour de la Chine de répondre, préparent leur propre liste noire d’entreprises interdites dans le pays, comme l’ont fait les États-Unis.


Depuis le veto américain de Huawei l’année dernière, l’administration Trump a augmenté les interdictions des entreprises technologiques basées en Chine. ZTE a également été touchée et récemment ByteDance a été à la croisée des chemins pour vendre son Western TikTok ou cesser ses activités dans le pays américain. Mais le « pare-feu » américain va plus loin, cherchant à opposer son veto à pratiquement toute entreprise de services Internet basée sur le territoire chinois. Maintenant, ils ciblent en fait Tencent.

Réponses de la Chine

Selon le Wall Street Journal, depuis la Chine jusqu’à présent, ils ont tenté de contenir les attaques américaines en répondant par des actions similaires et toujours jusqu’à un point qui empêche l’effondrement. L’une des réponses récentes de la Chine, par exemple, a été d’exiger des licences pour pouvoir vendre de la propriété intellectuelle à l’extérieur du pays. Par conséquent, l’algorithme TikTok ne peut pas être vendu par ByteDance car il n’est pas autorisé par le pays asiatique.

Cependant, ce n’est pas la seule réponse aux attaques américaines, ni la plus importante. En conséquence de la liste noire du gouvernement américain, ils préparent leur propre. Il y avait des rumeurs sur la création de cette liste il y a un an lorsque tout a commencé avec Huawei. L’idée serait d’interdire à des entreprises américaines spécifiques d’opérer en Chine ou de faire des affaires avec des entreprises chinoises. Le motif? Déterminez quelles sont les «entités non fiables» qui peuvent mettre en danger le pays et ses citoyens.

Ces dernières semaines, selon le WSJ, un groupe interinstitutions dirigé par le vice-premier ministre Hu Chunhua, a accéléré l’achèvement de la liste. Alors que les États-Unis ont intensifié les veto et les attaques contre les entreprises du pays de l’Est. La liste sera « strictement limitée à un très petit nombre d’entités étrangères illégales ». En grande partie, cette liste sera stricte et restreinte car de nombreuses entreprises chinoises dépendent des entreprises américaines pour leur développement. L’une des entreprises qui vise à figurer sur cette liste est Cisco, une entreprise technologique américaine qui est en concurrence directe avec Huawei dans le domaine des télécommunications.

Huawei

La question sera voir maintenant quand cette liste sera rendue publique. S’il arrive avant les élections aux États-Unis ou si vous attendez de voir ce qui se passe après les élections et comment les vetos des États-Unis continuent de se développer. L’administration Trump, comme cela s’est produit avec Huawei ou ByteDance, peut désormais opter pour Tencent ou Alibaba, deux géants chinois qui disposent d’une multitude de services mineurs. De son côté, l’Union européenne veut également s’engager sérieusement dans ce dossier.

Via | WSJ

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • The Kooples - Robe longue noire à détails smockés - FEMME 2
    Cette robe longue noire vous séduira par sa texture exceptionnelle, tout en plis et en ondulations. Elle offre une silhouette sculpturale grâce à de multiples détails froncés au niveau de la taille, de l'encolure et des manches. Courtes et bouffantes, celles-ci laissent deviner la peau en transparence, tout comme le bas du modèle qui s'animera au gré de vos pas. Faites la différence en harmonisant cette robe à manches courtes avec une ceinture ton sur ton et des chaussures en cuir compensées. - NOIR - FEMME
  • The Kooples - Robe longue noire à détails smockés - FEMME 0
    Cette robe longue noire vous séduira par sa texture exceptionnelle, tout en plis et en ondulations. Elle offre une silhouette sculpturale grâce à de multiples détails froncés au niveau de la taille, de l'encolure et des manches. Courtes et bouffantes, celles-ci laissent deviner la peau en transparence, tout comme le bas du modèle qui s'animera au gré de vos pas. Faites la différence en harmonisant cette robe à manches courtes avec une ceinture ton sur ton et des chaussures en cuir compensées. - NOIR - FEMME
  • The Kooples - Robe longue noire à détails smockés - FEMME 3
    Cette robe longue noire vous séduira par sa texture exceptionnelle, tout en plis et en ondulations. Elle offre une silhouette sculpturale grâce à de multiples détails froncés au niveau de la taille, de l'encolure et des manches. Courtes et bouffantes, celles-ci laissent deviner la peau en transparence, tout comme le bas du modèle qui s'animera au gré de vos pas. Faites la différence en harmonisant cette robe à manches courtes avec une ceinture ton sur ton et des chaussures en cuir compensées. - NOIR - FEMME