jeudi, juillet 18, 2024
AccueilActualitéLa Chine dévoile le plus grand navire du monde à propulsion "classique"...

La Chine dévoile le plus grand navire du monde à propulsion « classique » : 80 000 tonnes pour ce porte-avions nouvelle génération

Le Navire de Guerre « Fujian » : Une Révolution dans la Marine Moderne

Le « Fujian », dernier-né des porte-avions chinois, révolutionne la guerre navale avec une technologie inédite. Plongée dans les secrets de cette merveille d’ingénierie.

Lire aussi :

Le géant des mers sans propulsion nucléaire

La Chine vient de dévoiler le « Fujian », un porte-avions conventionnel aux dimensions impressionnantes. Selon des déclarations officielles diffusées par la CCTV, il s’agirait du plus grand navire de guerre à propulsion conventionnelle en service dans le monde. Cette révélation suscite un vif intérêt international et pose un jalon important dans l’histoire navale.

Les Russes lancent le premier missile hypersonique depuis leur sous-marin dernière génération de classe « Arkhangelsk »

Des capacités technologiques avancées

Au cœur de l’innovation du « Fujian » se trouve l’intégration d’un système de catapulte électromagnétique, une prouesse technique généralement réservée aux porte-avions à propulsion nucléaire. Ce système permet de lancer des avions plus lourds et à une fréquence plus rapide, augmentant ainsi la puissance de frappe du navire. L’ingénieur en chef du projet affirme que cette avancée bouleverse les théories de conception des porte-avions et pourrait redéfinir les futures constructions navires chinoises.

Un géant comparé aux supercarriers américains

Le « Fujian » affiche un déplacement de 80 000 tonnes, ce qui le place juste derrière les supercarriers américains désarmés de la classe Kitty Hawk, et proche de l’USS America qui enregistrait un déplacement de 85 000 tonnes. Cette comparaison met en perspective la taille et les capacités du porte-avions, soulignant son potentiel en termes de projection de puissance et de domination maritime.

Des essais en mer concluants

Depuis son lancement en juin 2022, le « Fujian » a réalisé plusieurs sorties en mer qui ont permis de tester ses capacités. Le succès de ces essais a été un point crucial, démontrant la maniabilité du navire et la fiabilité de ses nouveaux systèmes, y compris sa capacité à minimiser son sillage pour réduire sa détection par les ennemis.

Capacités opérationnelles et avenir

Le porte-avions peut transporter un nombre plus important d’avions grâce à ses catapultes électromagnétiques. Cela inclut des avions de guet aérien à voilure fixe, qui améliorent le temps de vol, la performance radar, et les capacités de commandement. De plus, la capacité de lancer des avions lourdement chargés réduit la nécessité de les ravitailler fréquemment, optimisant ainsi l’utilisation de l’espace de pont pour des drones et d’autres avions de support.

Perspectives futures et expansion

Le processus de test du « Fujian » devrait durer encore deux ans, selon des experts militaires. Par la suite, la marine chinoise envisage de construire d’autres porte-avions, potentiellement à propulsion nucléaire, pour renforcer sa flotte. Cette expansion indique une stratégie de modernisation et d’innovation continue, visant à maintenir une supériorité technologique dans les conflits futurs.

Insolite : On peut désormais se faire livrer une pizza au sommet du monde Everest par un drone

Cet article explore l’impact du « Fujian », le porte-avions à propulsion conventionnelle le plus imposant du monde, sur la stratégie maritime globale. Avec des technologies avancées comme la catapulte électromagnétique, ce navire pourrait redéfinir l’avenir des porte-avions et positionne la Chine comme un leader dans l’innovation navale.

Source : South China Morning Post 

Top Infos

Coups de cœur