dans

La bêta du support multi-appareils de WhatsApp nous laisse déçu : nous ne pourrons pas l’avoir sur plus d’un mobile, selon WABetaInfo

Au début de ce mois de juin, une nouvelle tant attendue est arrivée : le support multi-appareils de WhatsApp serait une réalité, pouvant fonctionner sur plusieurs appareils et sans être dépendant du mobile comme c’est le cas actuellement. Quelque chose qu’on attendait depuis des années et que nous avons accueilli avec intérêt (et presque émotion), mais la version bêta de la prise en charge multi-appareils de WhatsApp Cela nous a laissé un peu froid, surtout ceux d’entre nous qui vivons régulièrement entourés de divers appareils.

Au moment de la confirmation à WABetaInfo, Mark Zuckerberg a souligné que cette fonction avait été un « grand défi technique » pour synchroniser correctement les messages. La promesse est de qui fonctionne avec jusqu’à quatre appareils, mais l’ajout apparent pour l’instant ne semble pas aussi complet que nous venons de le penser.

Un multi-appareil avec des concessions

Encore une fois ce sont les gens de WABetaInfo qui ont agi en avant en nous montrant une capture d’écran avec des informations sur la bêta qui inclut la possibilité de tester ce support. Se souvenant de ce qui a été dit de la main de l’entreprise elle-même, le support multi-appareils il fonctionnera avec quatre appareils et n’aura pas besoin d’une connexion Internet, il cesserait donc d’être dépendant du mobile tel qu’il est actuellement.

Et jusqu’ici tout va bien, mais ce que nous voyons dans cette capture, c’est que ce support multi-appareils, en principe n’autorisera pas l’utilisation de WhatsApp sur deux téléphones. C’est parce qu’apparemment la base de ce support est de maintenir la connexion dans WhatsApp Web et les applications pour ordinateurs et portail indépendamment du maintien du mobile principal connecté.

Ainsi, aujourd’hui ce que ce support nous permettrait c’est de pouvoir utiliser WhatsApp sur l’ordinateur même si notre mobile est éteint ou déconnecté, quelque chose d’impossible dans les applications actuelles (Notifier que le mobile est hors ligne ou avec une batterie faible, par exemple). Les possibilités seraient aussi élargies en pouvant avoir, par exemple, deux ordinateurs avec WhatsApp, mais pas deux mobiles (ou mobile et tablette).

Cela nous choque et change le paysage pour ceux qui s’attendent à utiliser WhatsApp sur deux mobiles en même temps sans problèmes (quand, par exemple, l’un est utilisé pour le travail et l’autre pour le personnel) ou l’idée de l’avoir sur le tablette aussi. En ce qui concerne la phase bêta, cela pourrait changerCela correspondrait en fait à la promesse de l’application iPad qu’ils ont également promise, mais pour l’instant, c’est quelque peu décevant.

L’application de messagerie n’a jamais été caractérisée précisément par le fait d’être un précurseur en matière d’ajouts, sans nuire au fait qu’elle était l’application de messagerie par excellence lorsque les smartphones se sont généralisés ni son ascension fulgurante pour être l’application de messagerie la plus populaire. En fait, des fonctions qui nous manquent en 2020 (dont ce support multi-appareils -complet- et l’indépendance du téléphone portable) on voit encore que il y en a plusieurs à venir, notamment en observant de près le piqué avec Telegram, finalement si bénéfique pour les utilisateurs (comme cela arrive généralement) car la conséquence est que les deux applications ont été complétées.

En réponse à ce derby technologique, Telegram dépasse depuis longtemps WhatsApp. Il n’y a aucun obstacle à l’utilisation de Telegram sur divers appareils, simultanément ou non et quelle que soit la plateforme. En fait, l’un des avantages de cette véritable prise en charge multi-appareils est que nous pouvons utiliser l’application comme notre propre magasin avec ce qui a commencé comme une conversation avec nous-mêmes et s’est retrouvé dans un canal « Messages enregistrés », ce qui n’est pas possible dans WhatsApp non plus. .

Ainsi, la fonction attendue de WhatsApp ne semble pas être ce que beaucoup d’entre nous pensaient au moins dans ce premier et premier état. L’objectif principal de celui-ci se concentre sur le moment où la session a commencé sur d’autres appareils ne dépend pas du mobile, plutôt que d’avoir un mode multi-appareils comme celui que nous avons mentionné dans Telegram, Slack et d’autres applications de messagerie.

D’autres aspects de la prise en charge multi-appareils ont été observés : bien que recommandé, Il ne sera pas nécessaire d’être connecté à un WiFi pour l’activer et qu’il procédera avec un QR, comme cela se produit lors de la connexion à WhatsApp Web et dans les versions pour Windows et Mac. Nous verrons ce qui reste à la fin et s’il y a des limitations, notamment par rapport à la concurrence, qui, en raison de mérites ou de coups d’effets, prennent les utilisateurs.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂