in

Kia lancera 7 nouveaux tramways d’ici 2026

Kia subit une phase de transformation intense et le nouveau logo n’est que la pointe de l’iceberg. Le constructeur sud-coréen se concentrera sur la création de solutions de mobilité durable, justifiant le changement du nom de l’entreprise de Kia Motors Corporation à Kia Corporation.

Et quand on parle de solutions de mobilité durable, il faut parler, absolument, de véhicules 100% électriques et électrifiés. L’objectif de Kia est d’atteindre 2030 avec 40% de ses ventes mondiales correspondant à la vente de véhicules électriques et hybrides (conventionnels et brancher), ce qui se traduira par environ 880 000 véhicules 100% électriques et 725 000 véhicules hybrides.

Pour y parvenir, Kia lancera d’ici 2026 sept nouveaux véhicules électriques sur une plateforme dédiée – l’e-GMP déjà dévoilé – qui rejoindra les quatre autres véhicules électriques prévus dérivés de plateformes pour véhicules à moteur à combustion interne. En d’autres termes, 11 véhicules 100% électriques au total et tous étant sur le marché un an avant celui initialement annoncé dans «Plano S».

CV, le premier

Le premier de ces nouveaux tramways sera présenté à la fin du mois de mars prochain et commencera à être commercialisé dans la seconde moitié de l’année, étant connu, pour l’instant, uniquement sous son nom de code CV. Il devrait adopter le nom EV suivi d’un numéro – EV1, EV2, … sont les désignations des nouveaux modèles – et sera un crossover avec des rivaux potentiels Volkswagen ID.4, Ford Mustang Mach-E et l’incontournable Tesla Model Y Ou c’est-à-dire au moins un niveau au-dessus de celui du e-Niro actuel.

Teaser Kia CV

Le teaser cache le premier des sept nouveaux tramways basés sur e-GMP, pour l’instant connu uniquement sous le nom de CV.

La nouvelle plate-forme e-GMP – qui sera créée par la Hyundai IONIQ 5 – promet de donner au futur CV un ensemble de caractéristiques souhaitables dans l’univers des tramways, telles que permettre une charge à 800 V, entraînant une charge plus rapide (4min pour 100 km) et une portée maximale de 500 km. La performance n’a pas été oubliée, promettant des 3.0s dans le 0-100 km pour sa version la plus puissante. Il permettra également des mises à jour à distance (over the air) et, plus tard, atteindra le niveau 3 de conduite autonome.

Kia affirme que CV joue un rôle important dans la sensibilisation de la marque et le positionnement futur correspondant. Il n’est donc pas étonnant que ce soit lui qui lancera le nouveau logo Kia, car son département design – dirigé par Karim Habib – devrait également marquer une nouvelle direction stylistique pour la marque.

Teaser de Kia

Un deuxième modèle a déjà été prévu, prenant la forme d’un SUV électrique plus grand.

Les trams restants qui seront lancés par Kia sur la base de l’e-GMP n’ont pas été spécifiés, sauf que trois seront des SUV et les trois autres seront des voitures. Concernant les quatre autres voitures électriques, on sait que l’une sera un véhicule utilitaire et l’autre sera le successeur de la Kia Niro.

La répartition du lancement des 11 tramways jusqu’en 2026 se fera comme suit (au cas où il n’y aurait pas de changement): le CV en 2021, un modèle en 2022, trois en 2023, deux en 2024 et trois de plus en 2025-26.

PBV

L’accent mis sur la mobilité sera également mis sur la fourniture de services (partage de voiture, par exemple), mais qui envisagera également le développement de véhicules à usage spécifique à cet effet, appelés PBV ou Purpose Built Vehicle.

Le premier de ces véhicules apparaîtra en 2022 sur une plateforme dédiée – type planche à roulette – et peut accueillir une gamme de carrosseries en tenant compte de l’usage prévu: du taxi au véhicule utilitaire. Ils auront également une forte composante en termes de conduite autonome; un avenir où de plus en plus de marques parient.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂