dans

Khamenei remet en question le fait que les «insultes» à Muhammad sont autorisées et qu’il est considéré comme «un crime» de douter de l’Holocauste

, 29 oct. () –

Le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a critiqué le fait d’autoriser des « insultes » contre Muhammad alors qu’il est considéré comme « un crime » de soulever des « doutes » sur l’Holocauste, au milieu de la controverse sur la publication de caricatures de Muhammad.

Dans une lettre adressée aux «jeunes Français» et publiée à travers son compte sur le réseau social Twitter, Khamenei a demandé que l’on demande au président de la France, Emmanuel Macron, «pourquoi il soutient insulter le messager de Dieu au nom de la la liberté d’expression ».

« La liberté d’expression signifie-t-elle insulter, en particulier une personne sainte? Cet acte stupide n’est-il pas une insulte à la capacité de raisonnement du peuple qui vous a élu? »

« La prochaine question à se poser est, pourquoi est-ce un crime de soulever des doutes sur l’Holocauste? », A-t-il dit. « Pourquoi une personne qui écrit ces doutes devrait-elle être emprisonnée tout en insultant le prophète est autorisée? »

Khamenei a été critiqué pour diverses déclarations remettant en question l’ampleur de l’Holocauste, y compris une affiche publiée en mai prônant « la résistance jusqu’au référendum » comme « solution finale » au conflit entre Palestiniens et Israéliens.

La «solution finale» est le nom donné en Allemagne nazie au plan d’élimination systématique de la population juive en Europe, réalisé pendant l’Holocauste dans le cadre de la Seconde Guerre mondiale.

Les propos de Khamenei sont venus au milieu de la controverse et des tensions accrues autour de la publication des caricatures par le magazine satirique «Charlie Hebdo». Ce jeudi, au moins trois personnes sont mortes dans une attaque contre une église de la ville française de Nice.

Macron a juré la semaine dernière de ne pas « renoncer à la publication des caricatures » de Muhammad après la décapitation d’un enseignant qui les avait montrées pendant un cours. Le meurtre de Samuel Paty a choqué la France, où plus de 250 personnes ont été tuées lors d’attaques par des islamistes extrémistes ces dernières années.

Au cours de la journée de vendredi, les dessins animés ont été projetés dans divers bâtiments publics, déclenchant une vague de critiques de la part des pays à majorité musulmane et un appel au boycott des produits français en réponse aux déclarations de Macron.

La situation a incité le ministère français des Affaires étrangères à émettre des alertes aux voyageurs demandant à ses citoyens de redoubler de prudence dans plusieurs pays à majorité musulmane, dont la Mauritanie, l’Irak, le Bangladesh, l’Indonésie, la Turquie, le Koweït, Bahreïn, la Tanzanie et le Soudan. .

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • RugVista Tapis Serenity 300X400 Salle À Manger Fait Main Uni Laine Gris Clair Grand
    La laine de haute qualité donne à son tapis une meilleure durabilité et beaucoup moins d’usure. Vu que c’est un matériau naturel, la laine donne plus de volume au tapis ce qui empêche qu’il se aplatisse. En plus, la laine est un ralentisseur naturel de la combustion et elle est plus difficile à salir ce qui fait son entretien beaucoup plus simple.
  • Noué à la main. Origine: Turkey 304X423 Tapis Usak D'orient Fait Main Marron Clair/Orange Grand (Laine, Turquie)
    Ces tapis sont noués à la main dans le centre de l’Anatolie. Bien qu'ils sont disponibles dans une grande variété de couleurs, les tapis Usak sont souvent faits en utilisant un rouge riche et colorés en bleu indigo, avec une bordure de nuances brillantes de jaune et du doré. Leurs couleurs chaudes et leurs jolis motifs en font les tapis les plus populaires d’Anatolie. Tapis en laine de haute qualité teintée naturellement. Cliquez ici pour en lire plus sur les tapis d'Anatolie...
  • Noué à la main. Origine: Persia / Iran 90X157 Tapis Kerman D'orient Fait Main Beige/Gris Clair (Laine, Perse/Iran)
    Ces tapis sont fabriqués dans des ateliers dans la ville de Kerman dans le sud-est de l’Iran. Un grand nombre de ces tapis sont vendus aux cours royales dans le monde entier. La couleur de base est souvent le rouge, et le décor est dominé par un médaillon central ainsi qu’une bordure large remplie de fleurs. Cliquez ici pour en lire plus sur les tapis Kerman...