dans

Kellyanne Conway est la fille de Gaslighting Claudia dans des TikToks abusifs – et ce n’est pas bien

Les vidéos de Claudia Conway sur les tactiques d’abus de Kellyanne Conway sont pour le moins inquiétantes.

La fille de 16 ans de l’ancienne porte-parole de Trump, Kellyanne Conway, a partagé une série de TikTok maintenant supprimés dans les jours précédant l’investiture du président Biden, qui préoccupe ses partisans pour sa sécurité.

Les vidéos semblent montrer Kellyanne Conway abusant verbalement et physiquement de sa fille aînée en l’appelant par des noms vicieux et en lui lançant des objets.

La hauteur et le ton de ces vidéos ne seront probablement que trop familiers pour de nombreuses victimes de violence psychologique. Les insultes. Le châtiment.

Mais des vidéos de suivi de Claudia exprimant qu’elle se sent anxieuse et coupable après avoir partagé son histoire démontrent les véritables horreurs de la maltraitance et révèlent pourquoi tant de victimes ont du mal à échapper à leur situation.

Des vidéos de Kellyanne parlant à la police et diffusant soigneusement la situation montrent certaines des tactiques de manipulation et des abus de gaz utilisés pour saper leurs victimes.

Le terme «gaslighting» est partout depuis l’élection de Trump en 2016. Oxford Dictionaries l’a nommé l’un de leurs mots les plus populaires en 2018.

Et Anderson Cooper de CNN a même créé une série intitulée We Leave The Gaslight On For You dédiée au dévoilement des mensonges des politiciens sous l’administration Trump.

Mais le gaslighting est plus qu’une simple tactique politique malhonnête. Souvent, cela se produit beaucoup plus près de chez nous dans nos relations avec les parents, les partenaires et les amis.

C’est un réseau de mensonges soigneusement tissé utilisé pour briser les perceptions des victimes de ce qui est réel et pour diminuer leur estime de soi.

Les vidéos de Claudia Conway révèlent les façons horribles dont l’un des anciens associés de Trump a peut-être lié le comportement manipulateur des présidents et des sénateurs à sa propre parentalité.

Dans une autre vidéo, Kellyanne peut être entendue se moquer de sa fille avant de prétendre rapidement qu’elle ne l’était pas lorsque Claudia le souligne. Voici un petit aperçu de la façon dont l’éclairage au gaz est utilisé pour tenter de convaincre les victimes qu’elles ne sont pas maltraitées.

A lire :  Détails embarrassants sur la relation entre Lindsey Vonn et PK Subban

Kellyanne est également entendue dire à plusieurs reprises: «Vous savez ce que vous vous êtes fait?» alors qu’elle tente de blâmer sa jeune fille qui avait 15 ans au moment où ces vidéos ont été prises.

Des objets sont jetés sur le visage de Claudia pendant qu’elle filme.

En rejetant le blâme sur Claudia pour les abus, Kellyanne semble essayer de convaincre sa fille que ces abus ne lui arrivent pas, mais qu’ils se produisent. car d’elle.

Le Dr Robin Stern, directeur associé du Yale Center for Emotional Intelligence, dit qu’il s’agit d’un stratagème courant pour que les agresseurs contrôlent leurs victimes. «Quand quelqu’un sape votre réalité et que vous avez simplement le sentiment qu’il y a quelque chose qui ne va pas … les femmes plus que les hommes, mais les hommes aussi, ont tendance à se pointer du doigt et à dire: ‘J’ai fait quelque chose de mal.’»

En suscitant le doute de soi, les agresseurs peuvent épuiser leurs victimes et acquérir plus de contrôle.

Claudia, qui souffre de TOC, dit que les vidéos ont été filmées alors que la famille s’isolait après avoir été testée positive pour Covid-19. Son trouble obsessionnel-compulsif se manifeste par une obsession de la santé physique et elle se sentait excessivement anxieuse à ce moment-là.

Sa mère, consciente de cela, est entendue dire à Claudia que la seule raison pour laquelle les gens l’écoutent parce qu’ils savent qu’elle a besoin d’une «aide supplémentaire», ce qui semble impliquer que personne ne croira sa fille.

Elle dit également: «Si vous saviez seulement ce que les gens pensaient de vous.»

Créer un sentiment de méfiance entre les victimes et le soutien extérieur est une autre forme d’éclairage au gaz insidieux qui éloigne soigneusement les victimes des lignes de sauvetage potentielles. Cela engendre le doute de soi chez les victimes et les convainc de ne pas raconter leur histoire de peur de ne pas être crues.

A lire :  Les conspiranoïdes Covid-19 confondent le schéma d'une pédale de guitare avec la "puce 5G" | 45S

Des vidéos de Kellyanne Conway parlant à la police montrent à quel point sa fille est distancée de toute possibilité de trouver la sécurité.

Claudia a filmé des policiers visitant son domicile le 20 janvier 2021, le lendemain de la publication des vidéos d’abus sur ses 1,6 million d’abonnés TikTok.

Kellyanne Conway est vue en train de dire à la police que sa fille «a été bouleversée pendant des semaines» après un appel difficile de son école, semblant à nouveau rejeter le blâme sur elle-même.

La police conseille à Kellyanne de retirer le téléphone de Claudia et de supprimer Internet de la maison.

En cas de maltraitance, supprimer le lien de la victime avec le monde extérieur peut mettre sa vie en danger. Ce conseil ajoute également plus de responsabilité à Claudia pour avoir publié les vidéos et détourne l’attention du vrai problème que les vidéos ont affiché.

Claudia avait déjà fait un TikTok s’adressant à ses abonnés pour dire qu’elle «ne quittera pas les médias sociaux de son plein gré», après que de nombreux adeptes aient souligné qu’elle pourrait être en danger et risquer d’être réduite au silence.

Dans une autre vidéo, Claudia dit à ses abonnés qu’elle souffre d’anxiété depuis la publication des vidéos et dit: «Je me sens vraiment coupable. Je me sens comme une personne horrible.

Ceci est un excellent exemple de la culpabilité intériorisée que les survivants de la maltraitance des enfants portent souvent avec eux, se sentant comme s’ils doivent à leurs parents plus d’amour qu’on ne leur en a montré.

Cela démontre également les effets de l’éclairage au gaz, car la tentative de Claudia de dénoncer ses abus est rapidement éclipsée par son propre doute sur la gravité de la situation.

Ce n’est pas seulement sa mère qui a éclairé Claudia, elle a également été critiquée par certains adeptes et médias qui ont affirmé que les images étaient fortement montées ou qu’elle publiait son histoire pour attirer l’attention.

Encore une fois, ce refus de croire ou du moins d’écouter des histoires d’abus joue dans la peur que les agresseurs insufflent à leurs victimes. Les agresseurs convainquent souvent les victimes que personne ne les écoutera ni ne se souciera de leur présence.

A lire :  Comment nettoyer correctement le port de chargement de votre Android

En accusant une jeune fille de 16 ans d’avoir édité des images d’elle sollicitant d’une manière ou d’une autre ce type d’abus, ou en suggérant qu’elle a fabriqué ces clips pour attirer l’attention, le cycle des abus se poursuit. Même si vous n’approuvez pas la façon dont quelqu’un gère son abus, cela ne signifie pas que l’abus ne se produit pas.

Dans un dernier appel aux adeptes, Claudia Conway a les larmes aux yeux et est bouleversée alors qu’elle répond à ces affirmations en disant: «Je ne cherche pas l’attention, je ne le suis vraiment pas, je recherche la sécurité.»

Alice Kelly est une écrivaine vivant à Brooklyn, New York. Elle est généraliste et s’intéresse au style de vie, au divertissement et aux sujets tendance.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Bellamy Chaussure Bellamy CLAUDIA bleu Enfant fille solde taille : 29, 31
    29, 31 - bleu - Envie d"une paire de boots ? Voilà un modèle qui vous enchantera. Bellamy vous présente des chaussures en cuir bien pensées. Avec leur teinte bleue, elles s"adapteront à vos envies. Les filles adopteront les Claudia de Bellamy, dotées d"une doublure cuir et d"une semelle intérieure en cuir.
  • Bellamy Chaussure Bellamy CLAUDIA bleu Enfant fille solde taille : 29, 31
    29, 31 - bleu - Envie d"une paire de boots ? Voilà un modèle qui vous enchantera. Bellamy vous présente des chaussures en cuir bien pensées. Avec leur teinte bleue, elles s"adapteront à vos envies. Les filles adopteront les Claudia de Bellamy, dotées d"une doublure cuir et d"une semelle intérieure en cuir.
  • Bellamy Chaussure Bellamy CLAUDIA bleu Enfant fille solde taille : 29, 31
    29, 31 - bleu - Envie d"une paire de boots ? Voilà un modèle qui vous enchantera. Bellamy vous présente des chaussures en cuir bien pensées. Avec leur teinte bleue, elles s"adapteront à vos envies. Les filles adopteront les Claudia de Bellamy, dotées d"une doublure cuir et d"une semelle intérieure en cuir.