dans

Kate Winslet parle de l’intimidation à Hollywood et se souvient qu’on lui a dit de «  se contenter des parties de la grosse fille  »

Kate Winslet est un trésor mondial et sa longue carrière d’actrice est l’une des plus enviables d’Hollywood.

Après tout, Winslet est quatre fois lauréate du Golden Globe, lauréate d’un Oscar et lauréate d’un prix SAG, et elle a reçu des éloges à maintes reprises pour la pléthore de films dans lesquels elle a joué, y compris Le lecteur, Sens et sensibilité, Les vacances, et bien sûr, le film qui l’a catapultée à la renommée hollywoodienne A-list, Titanesque.

Dans une interview publiée le 22 février, Winslet s’est ouverte sur le traitement qu’elle a reçu d’Hollywood, des médias, des journalistes et plus encore après son rôle dans Titanesque, et une grande partie de cela avait à voir avec la critique de son corps.

En fait, la regrettée Joan Rivers – qui a essentiellement fait carrière pour elle-même avec son analyse féroce de la mode des célébrités et son discours sur les A-listers – a une fois fait une blague sur Winslet qui est restée avec elle pendant des années.

«Si elle venait de perdre 5 livres, Leo aurait pu monter sur le radeau», a déclaré Rivers.

« Oui. Dans la vingtaine, les gens parlaient beaucoup de mon poids », se souvient Winslet. «Et je serais appelé à commenter mon moi physique. Eh bien, j’ai eu cette étiquette d’être bavard et franc. Non, je me défendais juste.

«Et il était presque risible de voir à quel point les journalistes tabloïds étaient choquants, critiques et cruels pour moi. J’étais toujours en train de découvrir qui était bon sang! elle a dit.

«Ils commentaient ma taille, ils estimaient ce que je pesais, ils imprimaient le régime supposé que je suivais», a-t-elle ajouté.

A lire :  Ce que Joe Biden et Kamala Harris doivent faire pour gagner la génération Z

Bien que Winslet ait subi l’intimidation des médias pendant une grande partie de son adolescence et au début de la vingtaine, la Ammonite l’actrice a admis qu’elle était «émue» par la croissance de l’industrie et ses normes changeantes:

«C’était critique et horrible et tellement bouleversant à lire. Mais cela m’a aussi fait me sentir tellement… tellement ému. Par à quel point c’est différent maintenant.

L’interview de Winslet faisait également référence à sa déclaration dans les coulisses à la presse après sa victoire aux BAFTA 2016 pour son rôle dans le film, Steve Jobs, où elle s’est ouverte sur les personnes de son passé qui lui ont dit qu’elle devrait «se contenter de la grosse fille»:

«Quand j’étais plus jeune, alors que je n’avais que 14 ans, un professeur d’art dramatique m’a dit que je pourrais m’en sortir si j’étais heureuse de me contenter des rôles de grosse fille. Regarde moi maintenant! Regarde moi maintenant.

«Donc, ce que j’ai envie de dire dans ces moments-là, c’est que toute jeune femme qui a déjà été rabaissée par un enseignant ou un ami ou même un parent, n’écoute rien de tout cela.

Parce que c’est ce que j’ai fait. Je n’ai pas écouté, j’ai continué, j’ai surmonté toutes mes peurs et j’ai surmonté beaucoup d’insécurité. Et continuez à le faire, et continuez à croire en vous.

Les commentaires honnêtes de Kate Winslet sur les médias et le traitement malheureux qu’elle a subi au cours de ses premières années à Hollywood rappellent que même si l’industrie a fait de petits pas dans la bonne direction en matière d’inclusivité, il reste encore un long chemin à parcourir.

A lire :  Qui est Susan Smith? Nouveaux détails sur une mère qui a assassiné ses deux jeunes fils

Son entretien souligne également le fait que l’industrie doit cesser de se concentrer sur l’évidence – l’apparence d’une femme – et commencer à se concentrer sur son talent.

Olivia Jakiel est une rédactrice et écrivaine qui couvre l’actualité des célébrités et du divertissement. Suivez-la sur Instagram et suivez ses zingers sur Twitter.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • FOSCARINI lampe de table GREGG MOYENNE (ON/OFF - verre soufflé traité à l'acide et métal verni)
    Lampe de table réalisée en fibre de verre soufflé à bouche, disponible en trois dimensions. Une forme organique, familière, élégante qui ne se réfère pas à la géométrie pure.Ampoule fournie : LED retrofit 21W E27 2700° K 2500 lm CRI 80.Interrupteur sur câbleClasse : A+Câble : L 190 cm
  • MONCANAPE.COM Harper Canapés convertibles Velours "easy clean" qui se nettoie à l'eau, 100% polyester (Ce velours dit : "hôtelier" est utilisé en hôtellerie et dans les palaces, gage de très grande qualité et simplicité d'entre
  • MONCANAPE.COM Harper Canapés convertibles Velours "easy clean" qui se nettoie à l'eau, 100% polyester (Ce velours dit : "hôtelier" est utilisé en hôtellerie et dans les palaces, gage de très grande qualité et simplicité d'entre