in

John Carter Star Taylor Kitsch réfléchit à l’échec de la franchise

L’acteur Taylor Kitsch a réfléchi à son temps malheureusement de courte durée passé sur Barsoom dans le film d’aventure de science-fiction de 2012, John Carter. Alors que John Carter est considéré comme l’une des plus grosses bombes au box-office de l’histoire, le public regarde avec émotion le film. Et il semble que Taylor Kitsch ressente la même chose. S’adressant à Screenrant, Kitsch s’est souvenu de l’expérience « amusante », disant que, malgré la douleur qu’il ressentait à l’époque, il « ne changerait rien ».


« Aww, merci mec. J’apprécie aussi le soutien de vous les gars. Je suis toujours flatté. Cela m’a montré, et j’ai appris une quantité incroyable sur ce film. J’ai toujours d’excellentes relations avec ce film, ce qui en dit long. J’ai aucune mauvaise volonté, j’ai beaucoup appris, mec. Et j’ai fait de grands progrès personnellement et professionnellement à travers ça. Ça faisait mal, évidemment, à l’époque, mais rétrospectivement, je ne changerais rien, pour être honnête. C’est ce que c’est, nous avons tous ces moments… C’est amusant quand les gens s’arrêtent et parlent de JC et de leurs enfants, ils le regardent avec leurs enfants et ainsi de suite. C’était pour ça, vous savez, c’était amusant. »

Basé sur le premier livre d’une série de romans d’Edgar Rice Burroughs, John Carter suit Taylor Kitsch en tant que personnage titulaire, un capitaine de l’armée confédérée qui est transporté sur Mars. Jeté dans les troubles civils qui se déroulent entre les royaumes belligérants de Barsoom (Mars), Carter doit faire face à son destin et devenir le héros dont la planète a besoin.

FILM VIDÉO DU JOUR

John Carter a rapporté 284 millions de dollars au box-office mondial, ce qui aurait entraîné une radiation de 200 millions de dollars pour Disney. La réponse critique ne s’est pas beaucoup mieux portée à l’époque, mais depuis, John Carter a suscité un culte. Une suite culte qui attend avec impatience de voir les suites prévues prendre forme.


Le réalisateur Andrew Stanton a révélé les détails de la John Carter Séquelles

John Carter le réalisateur Andrew Stanton a récemment révélé des détails sur ce qui se serait passé si les suites prévues avaient reçu le feu vert. Le prochain épisode aurait été intitulé Dieux de Mars, et aurait repris dix ans après le premier film. « Sa femme Dejah a eu leur bébé pendant son absence, a été kidnappée par le méchant Matai Shang », a expliqué Stanton. « Carter revient sur Mars pour découvrir que Dejah a redescendu la rivière, convaincue que cela la mènera aux Thurn et à leur enfant volé. »

Dieux de Mars aurait réuni John avec son fils, qui était «génétiquement avancé le bébé à l’âge adulte» et est maintenant devenu un «guerrier surhumain» – ce qui aurait sans aucun doute conduit à des retrouvailles pleines d’action.

La troisième sortie, Seigneur de guerre de Marsaurait tourné autour d’une « horloge géante et le monde finira si Carter ne peut pas retrouver les Therns et les tuer avant qu’ils ne tuent la planète », et aurait conclu avec John Carter arrêtant les Thurns, sauvant la planète et étant étant donné le titre officiel Warlord of Mars.

Alors que nous ne verrons jamais le John Carter franchise sur grand écran, il est bon d’entendre que Taylor Kitsch peut désormais se remémorer l’expérience avec affection. Kitsch peut ensuite être vu dans la mini-série, Anti douleur.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂