dans

John Carpenter: 7 films que vous devez voir

Il y a une raison pour laquelle Jean charpentier Jusqu’à présent, il détient le titre de «maître de l’horreur». Le réalisateur, compositeur et scénariste américain, malgré sa filmographie présentant une foule d’échecs commerciaux et critiques, a réussi à se démarquer comme l’un des cinéastes les plus influents de l’horreur et, parfois, de l’action.

Ses films parviennent à résumer parfaitement l’esprit du récit traité dans les années 70 et 80, transformant ses œuvres en véritables capsules temporelles qui, à ce jour, ont su captiver de nouvelles générations de cinéastes.

Vous pourriez aussi être intéressé par: Tim Allen donne des détails sur la suite de « Galaxy Quest »

Son état actuel de semi-retraite, dans lequel il s’est concentré sur ses projets musicaux, lui a permis de devenir producteur exécutif de la nouvelle trilogie de «Halloween», Reboot de son travail fondateur qui présente David Gordon Green en tant que réalisateur. Aujourd’hui, le jour de son anniversaire, certains de ses meilleurs travaux méritent d’être soulignés.

1.-Étoile noire (1974)

Un navire de démolition d’étoiles commence à échouer en raison de plusieurs pannes, conduisant son équipage au bord de la folie. Bien que ce ne soit pas exactement l’une des meilleures œuvres de son directeur, il vaut la peine d’être revu car il a été produit en tant que projet d’étudiant lors de ses études à l’Université de Californie du Sud.

Avec un budget serré de seulement 60000 €, la créativité avec laquelle elle parvient à exécuter des effets spéciaux élaborés et une esthétique qui la distingue de toute production de l’époque est impressionnante, anticipant au monde son énorme talent de cinéaste. Dan O’Bannon, co-scénariste et acteur du film, écrira le scénario de « Alien » quatre ans plus tard.

A lire :  Bette Midler partage une photo de son mariage de 1984 qui avait été perdue pendant des décennies

2.-Le Brouillard (1980)

Film dans lequel un mystérieux brouillard atteint une petite ville de Californie, entraînant avec lui un groupe de spectres qui cherchent à se venger des descendants de ceux qui ont mis fin à leurs jours.

Le film est fortement influencé par le style des films «Hammer», qui ont pris leurs petits budgets comme un défi créatif pour créer des séquences d’horreur choquantes.

Son esthétique visuelle a une atmosphère éthérée, grâce à l’apparition des spectres dans l’histoire et son récit a une structure similaire à celle d’un récit de marin. De plus, il possède l’une des meilleures bandes sonores que Carpenter ait composées de toute sa carrière.

3.- Starman (1984)

C’est l’histoire d’une femme visitée par un être extraterrestre qui, à son arrivée sur terre, a pris la forme de son défunt mari, tous deux embarquant dans un voyage vers un point incertain du désert de l’Arizona.

Carpenter surprendrait les critiques avec ce film de science-fiction avec de fortes touches de drame romantique, sortant de sa zone de confort en tant que cinéaste et livrant l’un des emplois les mieux notés de sa carrière, admettant que ce serait «des excuses à ceux qui étaient touchés. pour la violence graphique dans «The Thing» ». La performance de Jeff Bridges mériterait la nomination aux Oscars.

4.- La chose (1982)

Carpenter s’appuiera sur le film de 1951 « The Thing From Another World » pour créer l’un des films incontournables de son répertoire, devenant ainsi une référence en matière d’horreur gore et corporelle dans le cinéma commercial.

A lire :  System Of A Down publie sa nouvelle vidéo, 'Genocidal Humanoidz'

Les effets spéciaux créés par Rob Bottin sont à ce jour une grande source d’inspiration pour les cinéastes contemporains. Un film où le suspense et la paranoïa se retrouvent dans chacun de ses cadres.

5.-Halloween (1978)

On a beaucoup écrit sur l’histoire de Michael Myers, qui exactement quinze ans après le meurtre de sa sœur aînée, s’est échappé de l’établissement psychiatrique où il était incarcéré pour retourner dans sa ville natale.

Des bandes comme « Psycho », « Peeping Tom » et « Alice, Sweet Alice » auraient déjà présenté quelques débuts sur la façon dont le cinéma slasher pourrait prendre forme, mais c’est sans aucun doute le film qui a mis fin à l’affaire, marquant également le promotion dans la carrière de Jamie Lee Curtis, la quintessence de la «scream queen».

Pionnier dans l’utilisation des supports de caméra Panaglide, qui permettaient des séquences de plans errants du point de vue du meurtrier, qui contrairement aux autres exposants du genre, son visage n’est jamais montré à l’écran.

6.- Ils vivent (1988)

Une cassette qui nous a donné l’une des phrases les plus emblématiques des films d’action: « Je suis venu ici pour mâcher du chewing-gum et botter les fesses … et je n’ai plus de chewing-gum. » John Nada est un ouvrier du bâtiment solitaire qui trouve des lunettes qui lui permettent de révéler une horrible vérité.

La civilisation a été asservie et contrôlée par une race d’êtres extraterrestres qui ont aligné la société pour obéir et sombrer dans le consumérisme grâce à de fortes campagnes de contrôle de l’esprit. Le cinéaste chercherait à exprimer ici ses sentiments sur le déclin des «valeurs américaines» tout en se moquant des systèmes gouvernementaux de l’époque.

A lire :  Paul MacCartney et son amitié avec John Lennon après "The Beatles"

7.- Big Trouble in Little China (1986)

Une histoire étrange qui mêle action, émotion et mystérieux sorciers venus de Chine dans les quartiers asiatiques de San Francisco, dans laquelle le héros du film cherchera à arrêter les forces du mal tout en essayant de récupérer son camion bien-aimé.

Le film contient tous les éléments loufoques qui pourraient inciter à l’échec, et c’était le cas. Le film n’a pas été bien accueilli lors de sa sortie, mais c’est son arrivée dans les formats domestiques qui l’a lentement transformé en un classique culte, étant désigné comme « l’un des films d’action les plus divertissants de tous les temps ».

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Ce que vous devez savoir pour vous protéger des sectes - Philippe Morando - Livre
    Sectes - Occasion - Etat Correct - EPM GF - Grand Format - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
  • Pourquoi la France va faire faillite... Et ce que vous devez faire pour vous en sortir - Simone Wapler - Livre
    Economie - Occasion - Bon Etat - Ixelles GF - Grand Format - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
  • Qu'est-ce que vous voulez voir ? - Raymond Carver - Livre
    Roman - Occasion - Bon Etat - Olivier GF - Grand Format - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.