dans

Jeûne et science: quels effets ce modèle nutritionnel a vraiment sur notre santé et comment bien faire les choses

Le jeûne est traditionnellement considéré comme «mauvais» pour la santé. Cependant, selon les dernières données scientifiques, comme cette étude de compilation de l’Institut national du vieillissement de Baltimore, rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité: le jeûne est présenté comme un bon outil pour améliorer notre mode de vie.

Bien sûr, ce n’est pas simple, et sa simplification ne sert guère. Cependant, nous pouvons comprendre comment cela fonctionne et comment il peut être appliqué dans notre vie quotidienne pour profiter de ses bienfaits.

Le jeûne a des avantages étayés par la science

Nous avons déjà dit à plusieurs reprises que le jeûne avait des avantages scientifiquement prouvés. En d’autres termes, il y a une approbation de la science pour dire que c’est bon pour votre santé. Mais c’est très générique.

Quels sont ces avantages supposés? De plus en plus d’études ont prouvé que la restriction calorique temporaire aide à réduire les facteurs de risque de diverses maladies. Parmi eux, le département de chirurgie de l’Université médicale de Louisiane a obtenu de bons résultats contre le syndrome métabolique, les maladies cardiovasculaires et le cancer. L’Institut national sur le vieillissement de Baltimore, l’une des institutions qui a le plus publié sur le sujet, a également trouvé des avantages contre les maladies neurodégénératives.

D’autres études réalisées dans le même établissement soulignent également que la réduction du temps de prise et de l’espacement entre les repas permet de réduire la graisse corporelle. Ceci est complété par les résultats obtenus à l’Université de Chicago qui indiquent que le jeûne peut contribuer à augmenter la quantité de masse maigre (le muscle) ou à améliorer la neuroplasticité. Cette même équipe a montré que le jeûne de 24 heures, en alternance avec des jours d’apport gratuit mais contrôlé, permet de perdre du poids plus rapidement. Même si la grande majorité des enquêtes ont été menées sur les personnes en surpoids ou populations de certaines caractéristiques très spécifiques, bon nombre de ces avantages pourraient être extrapolés à n’importe qui.

Mais pourquoi le jeûne devrait-il avoir des avantages pour la santé? Malheureusement, les mécanismes exacts qui contrôlent ces avantages, comme les chercheurs le soulignent à maintes reprises dans chacune des études, ne sont pas encore connus. Les plus audacieux lancent l’hypothèse qui lie le jeûne à la chronobiologie.

A lire :  Google redouble son engagement en faveur de l'éducation: jusqu'à 100 To pour les écoles, une salle de classe avec des extensions et un assistant lorsque l'enseignant n'est pas là

La chronobiologie est la branche biologique qui étudie les mécanismes de notre rythme circadien. Celle-ci est chargée de contrôler notre cycle quotidien: du sommeil à la production hormonale, en passant par notre sensation d’énergie jusqu’à notre métabolisme ponctuel. Quel serait le rapport entre le jeûne et ces rythmes?

La science se cache dans nos rythmes biologiques

Toute notre vie quotidienne est déterminée par notre rythme biologique. Nous savons avec certitude que les déséquilibres des rythmes circadiens peut entraîner un déséquilibre métabolique sévère. Cela peut conduire à plusieurs maladies, parmi lesquelles l’obésité.

Problèmes avec les rythmes biologiques Ils vont du manque de sommeil et de la fatigue à la prise de poids, en passant par la maladresse, l’inconfort et, à long terme, l’apparition de diverses maladies neurologiques et métaboliques.. Le respect des rythmes circadiens est un must, et quand on ne le fait pas, le corps en souffre.

montre à jeun

En parlant de rythmes, la nourriture est directement liée à notre cycle circadien d’un point de vue évolutif. Notre rythme biologique détermine, entre autres choses, quand nous aurons faim, en même temps, quand nous commencerons à sécréter des pics d’insuline, à traiter la glycémie, ou quand la mobilisation des graisses sera activée.

La digestion, comme nous l’avons dit, est également contrôlée, en partie, par le rythme circadien. Ainsi, certaines enzymes apparaissent à des concentrations plus élevées selon notre programme de prise, comme cela a été vérifié à de nombreuses reprises. D’un point de vue opposé, manger contrôle également notre rythme circadien. Dans cette relation, si claire, la marque de l’évolution est présente.

Notre métabolisme, d’une certaine manière, est conditionné par les anciens modèles de chasse et de cueillette (ou l’inverse probablement), nous avons donc adapté notre rythme circadien: des jours d’abondance, des jours à peine trouvés et de nombreuses heures sans ingestion de calories. Le fait est que, aujourd’hui, ces rythmes sont mieux adaptés à un régime alimentaire à jeun, dans lequel vous ne mangez qu’une ou deux fois par jour, avec une longue période sans apport, d’activité, plutôt que de manger toute la journée. Sans en déterminer exactement les mécanismes, cette hypothèse, quelque chose de simple, pourrait expliquer les bénéfices dont nous avons marché.

A lire :  Nouveau TVS Apache RTR 200 4V avec de nouveaux modes de conduite lancés en Inde à Rs 1,31 lakh

Quels types de jeûne existe-t-il?

Avec la «mode» d’améliorer notre mode de vie et notre alimentation, une série de certaines modalités a été donnée pour faciliter l’adoption du jeûne dans notre vie de tous les jours. Pour autant que nous le sachions, les bienfaits du jeûne commencent à se faire sentir après 12 heures sans manger. Cependant, on peut trouver toutes sortes de « jeûnes » encadrés dans la technique du « jeûne intermittent ».

Jeûne intermittent, ou Jeûne intermittent (SI), consiste en une alternance de périodes sans manger avec des périodes d’ingestion organisées selon un schéma. Les plus connus sont les jeûnes 8/16, 24 et 48. Ces chiffres se réfèrent au temps passé sans manger. Par exemple, le jeûne 16/8 consiste en des périodes de jeûne de 16 heures, suivies de périodes au cours desquelles nous pouvons manger normalement pendant huit heures. Pour les jeûnes quotidiens, la stratégie est de manger pendant 24 heures, jeûner pendant encore 24 heures, etc.

Photo 1563922740066 2826b0e74f9b

Certains jeûnes peuvent être prolongés, comme leur nom l’indique, jusqu’à 48 heures voire plus, bien qu’ils soient beaucoup plus compliqués. Habituellement, les jeûnes supérieurs à 48 heures ne sont pas envisagés, bien que la décision dépende de chacun. Pour autant que nous le sachions, il n’y a pas de mal ou de problème de malnutrition à jeûner pendant 24 ou 48 heures. Et les avantages? Ce que nous avons observé, c’est qu’après un jeûne de seulement 12 heures, on peut faire la même chose qu’avec d’autres plus longs **, comme nous l’avons dit.

Il n’y a aucune raison sérieuse de penser à de plus grands avantages à passer plus de cette période, à l’exception de la perte de poids rapide dont nous avons discuté plus tôt, avec des jeûnes de 24 heures. Cependant, associé à ces mêmes résultats était la récupération jusqu’à 70% du poids après l’arrêt du jeûne. Cela soulève un autre point: nous ne pouvons pas nous fier uniquement au jeûne.

Le jeûne n’est pas tout

Lié à tous ces résultats il y a d’autres preuves que nous ne pouvons pas oublier: lorsqu’il s’agit de perdre du poids, le jeûne est aussi efficace qu’un régime, mais pas plus. En d’autres termes, jeûner et mal manger sont inutiles pour perdre du poids. Pourquoi voudrions-nous jeûner alors? Car en plus de contrôler la graisse, comme nous l’avons déjà dit, elle peut avoir d’autres bienfaits sur notre santé.

A lire :  La nouveauté de Movistar est un service de santé Internet: la télémédecine pour clients et non-clients à partir de 6,95 euros par mois

Jeûner, comme on le voit, ce n’est pas un outil autonome. C’est plutôt quelque chose qui peut aider à améliorer les résultats et à ajouter des avantages lors de l’adoption d’un mode de vie sain. Cela nous amène à une dernière question: quel type de jeûne devons-nous choisir? Pour obtenir le maximum d’avantages, nous devons choisir celui qui est le plus facile à adopter.

Photo 1541014489759 2dfbb495a81f

Normalement, ce sera le 16/8 rapide ou similaire. C’est beaucoup plus facile à réaliser car nous pouvons avancer le dîner et ne rien manger avant le déjeuner ou le déjeuner, permettant entre 12 et 16 heures entre les prises. Cela le rend beaucoup plus facile et donc plus adhérent.

L’adhésion, comme nous l’avons déjà évoqué à d’autres occasions, est le secret d’un mode de vie sain. Suivre un régime, ou adopter un régime de jeûne que nous arrêterons dans un mois ne nous aide pas, et ses bienfaits, toujours à long terme, ne seront pas nombreux. Au contraire, si nous nous habituons à vivre avec le jeûne au quotidien, nous pouvons améliorer ces avantages sans même nous en rendre compte.

Images | Unsplash

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • sante verte Cogni'Sciences
    Cogni'Sciences est un complément alimentaire naturel sans effet secondaire qui est destiné aussi bien à des personnes en période d'examen qu'à des personnes plus âgées. Cogni'Sciences agit de différentes manières. Grâce à l'hydne de hérisson, Cogni'Sciences permet de stimuler la mémoire en facilitant les
  • Ecuphar Pulvirex Supplement Nutritionnel des Voies Respiratoires Cheval Pate Orale 20 seringues
    Pulvirex Supplément Nutritionnel est un mélange d'huiles essentielles qui aident à favoriser une respiration saine et ont un effet positif sur les voies respiratoires.
  • Savetis ente lact supplement nutritionnel reduction du stress bovins caprins poudre orale boite de 500g
    Ente lact est un supplément nutritionnel pour bovins et chèvres, atténuation des réactions au stress. A base de montmorillonite : argile de la famille des smectites. Il exerce sur la muqueuse intestinale un resserrement et effet anti-diarrhéique.