jeudi, juin 13, 2024
AccueilActualitéInsolite : Voici le plus puissant aimant jamais créé sur Terre… Son...

Insolite : Voici le plus puissant aimant jamais créé sur Terre… Son concepteur est une IA

Révolution en imagerie médicale et transports : Un aimant supraconducteur de fer, le plus puissant au monde, créé par IA.

Dans une avancée qui pourrait transformer les systèmes de transport électrifiés et rendre l’imagerie par résonance magnétique (IRM) plus abordable, des scientifiques ont développé l’aimant supraconducteur à base de fer le plus puissant du monde, grâce à l’intelligence artificielle.

Lire aussi :

Une collaboration internationale prometteuse

Des chercheurs de King’s College London, en collaboration avec des universités japonaises telles que l’Université de Technologie et d’Agriculture de Tokyo, ont mis au point un aimant supraconducteur à base de fer bon marché et performant. Cette innovation utilise l’apprentissage automatique pour optimiser la création de superconducteurs, promettant une application plus large et plus économique de cette technologie.

Insolite : On peut désormais se faire livrer une pizza au sommet du monde Everest par un drone

BOXVIA : une avancée majeure grâce à l’IA

Le système d’apprentissage machine nommé BOXVIA a été essentiel dans le développement de cet aimant. Il a permis de repérer des modèles améliorant la performance et d’ajuster finement les paramètres pour obtenir une conception optimale de l’aimant. Ce processus aurait normalement nécessité des mois de création et de tests pour ses propriétés.

Des propriétés magnétiques exceptionnelles

L’aimant développé est doté d’un champ magnétique 2,7 fois plus fort que le meilleur résultat précédemment rapporté. La structure de cet aimant, caractérisée par de grands cristaux de fer, diffère significativement de celle des aimants fabriqués sans l’aide de BOXVIA, qui présentaient une structure plus uniforme.

Implications pour l’IRM et au-delà

Selon le Dr Mark Ainslie, ces aimants supraconducteurs sont essentiels non seulement pour l’imagerie des cancers via des machines d’IRM, mais aussi pour des applications futures telles que l’aviation électrique et la fusion nucléaire. L’utilisation de l’IA pour produire une alternative rentable et facile à fabriquer ouvre la porte à des dispositifs plus petits et plus légers.

Des avancées pour les applications industrielles

La recherche établit les bases pour fabriquer des aimants supraconducteurs assez puissants pour des applications industrielles. Ces aimants à base de fer sont plus simples à manipuler et permettent de réduire le temps de fabrication, offrant une alternative plus compacte et légère par rapport aux superconducteurs traditionnels en fil de cuivre.

Vers une accessibilité accrue des IRM

Ainslie souligne également que cette innovation pourrait rendre les machines d’IRM moins coûteuses et conduire à la création de nouvelles unités plus petites, qui pourraient être utilisées directement dans les cabinets de médecine générale plutôt que dans les grands hôpitaux, augmentant ainsi leur accessibilité.

L’Angleterre choque la communauté scientifique avec une utilisation nouvelle et insolite du charbon

Cet article explore le développement de l’aimant supraconducteur à base de fer le plus puissant du monde, réalisé grâce à l’intelligence artificielle. Cette percée promet de révolutionner non seulement le domaine de l’imagerie médicale mais également celui des transports électrifiés et de la fusion nucléaire. Grâce à des techniques avancées d’apprentissage machine, les chercheurs ont pu créer un aimant qui combine puissance, stabilité et efficacité de fabrication, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives pour l’utilisation des technologies supraconductrices dans diverses applications industrielles.

Top Infos

Coups de cœur