jeudi, juillet 11, 2024
AccueilActualitéInsolite : Des fourmis à Taïwan profitent des voitures pour coloniser de...

Insolite : Des fourmis à Taïwan profitent des voitures pour coloniser de nouveaux territoires

Une migration insolite sur les routes taïwanaises.

Au cours des six dernières années, des chercheurs ont observé un phénomène surprenant à Taïwan : des fourmis utilisant des véhicules comme moyen de transport pour étendre leurs colonies. Ce comportement, principalement observé chez les espèces invasives, semble se manifester plus fréquemment durant les saisons chaudes. Un total de 52 cas de « covoiturage » par des fourmis a été documenté, révélant une stratégie de dispersion tout à fait inhabituelle pour ces insectes.

Lire aussi :

L’étude de Scotty Yang sur les fourmis thaïlandaises

Scotty Yang, professeur adjoint au Département d’entomologie de Virginia Tech, a décrit ce phénomène de migration automobile dans la revue Ecological Entomology. Selon Yang, ces fourmis montent à bord des véhicules, s’adaptent aux températures variées qu’elles rencontrent et exhibent des comportements typiques de colonisation une fois qu’elles atteignent un nouveau lieu.

Insolite : Des LEGO faits à partir de météorites pour révolutionner la construction spatiale, c’est vraiment possible ?

Méthodologie et observations clés

L’étude s’est déroulée de 2017 à 2023, pendant laquelle neuf espèces de fourmis ont été identifiées comme ayant utilisé des véhicules personnels pour se déplacer. Parmi elles, sept étaient considérées comme invasives. Les chercheurs ont utilisé des rapports de citoyens scientifiques sur les médias sociaux pour collecter des données sur les populations de fourmis et leurs comportements de covoiturage.

Facteurs influençant la dispersion

Les chercheurs ont également analysé plusieurs facteurs tels que la saison, les conditions météorologiques, le type de véhicule, le lieu, et la durée de stationnement pour comprendre comment ces éléments influencent la propagation des fourmis via les véhicules. Ils ont conclu que les fourmis invasives se propagent surtout par le transport de matériaux agricoles, arboraux et horticoles, tels que les bûches, les plantes et la terre.

Tendances saisonnières et régionales

Les cas documentés montrent que la majorité des incidents de covoiturage par les fourmis ont été signalés dans le nord et le centre de Taïwan. Ces événements ne se limitent pas à la surface des véhicules ; ils ont également lieu sous le capot ou dans le coffre des voitures et des scooters. Une espèce en particulier, la fourmi fantôme, était particulièrement prédominante, représentant près de 60% des cas observés.

Cadre prédictif et stratégies de gestion

Cette recherche a permis d’établir un cadre prédictif pour les invasions futures de fourmis par covoiturage, qui pourrait s’avérer crucial pour élaborer des stratégies de gestion efficaces afin de mitiger ces invasions. Les chercheurs envisagent même d’appliquer des programmes similaires de science citoyenne en Virginie, où certaines des espèces observées ont déjà été repérées.

Insolite : Un robot capable de sauter plus haut que Big Ben !

Cet article explore l’étude innovante menée par Scotty Yang et ses collègues sur le comportement de covoiturage des fourmis à Taïwan. Utilisant des véhicules pour se disperser, ces « reines de l’autoroute » montrent une capacité remarquable à s’adapter et à exploiter de nouvelles voies pour étendre leurs territoires. Cette recherche offre non seulement un aperçu fascinant du comportement animal, mais pose également les bases pour des stratégies futures afin de contrôler la propagation des espèces invasives.

Source : Royal Entomological Society

Top Infos

Coups de cœur