vendredi, juillet 19, 2024
AccueilAnimauxInsolite : Des cornes radioactives pour sauver les Rhinocéros ? C'est la...

Insolite : Des cornes radioactives pour sauver les Rhinocéros ? C’est la solution folle que propose cette association

Alerte Radioactive : Les cornes de rhino pourraient déclencher des alarmes Nucléaires.

Dans un monde où la conservation de la faune prend une tournure de plus en plus innovante, une nouvelle initiative en Afrique du Sud suscite l’intérêt mondial. Des scientifiques de l’Université du Witwatersrand à Johannesburg ont lancé un projet révolutionnaire pour combattre le braconnage des rhinocéros en injectant des isotopes radioactifs dans leurs cornes.

Lire aussi :

Le projet Rhisotope : un espoir pour les rhinocéros

Le projet Rhisotope, développé par l’Unité de Radiophysique et de Santé de l’université, vise à rendre les cornes des rhinocéros radioactives, détectables par les systèmes de surveillance des frontières internationales. Cette méthode non seulement décourage la consommation humaine en rendant les cornes toxiques mais facilite également leur traçage. Ce procédé innovant est actuellement testé sur 20 rhinocéros sédés, surveillés de près pour évaluer l’impact des isotopes sur leur santé.

Insolite : On peut désormais se faire livrer une pizza au sommet du monde Everest par un drone

Une technologie de détection efficace

Les principaux ports et aéroports, y compris en Afrique du Sud, sont équipés de détecteurs de matériaux radioactifs conçus à l’origine pour les menaces nucléaires. Ces dispositifs peuvent désormais identifier les cornes de rhinocéros braconnées, facilitant l’intervention rapide des forces de l’ordre et dissuadant ainsi les trafiquants.

Assurer la sécurité des animaux

L’intégrité et le bien-être des rhinocéros sont au cœur du projet Rhisotope. Chaque opération d’insertion des isotopes est minutieusement surveillée par des vétérinaires expérimentés, garantissant ainsi que la procédure est sans danger pour les animaux. Des recherches approfondies ont été menées pour s’assurer que les isotopes n’ont pas d’effets néfastes sur la santé des rhinocéros ou de leurs gardiens.

Un marché noir persistant

Malgré une baisse de 11% du braconnage des rhinocéros en Afrique du Sud en 2023, le marché noir des cornes de rhinocéros reste très lucratif, souvent comparé à celui de l’or ou de la cocaïne. Le trafic illégal est principalement alimenté par une forte demande en Asie, où les cornes sont prisées pour leurs prétendues propriétés médicinales.

Des initiatives globales contre le braconnage

Les efforts internationaux pour lutter contre le braconnage des rhinocéros se sont intensifiés récemment. Ce mois-ci en Indonésie, les autorités ont arrêté six personnes impliquées dans un réseau accusé d’avoir abattu des rhinocéros de Java en danger critique d’extinction. L’année dernière, un homme malaisien, surnommé le « Parrain », a été condamné aux États-Unis pour avoir vendu de nombreuses cornes de rhinocéros à un agent sous couverture.

Insolite : Des LEGO faits à partir de météorites pour révolutionner la construction spatiale, c’est vraiment possible ?

Cet article explore les nouvelles méthodes employées pour lutter contre le braconnage des rhinocéros, notamment par l’insertion d’isotopes radioactifs dans leurs cornes. Cette stratégie vise non seulement à prévenir le commerce illégal mais aussi à assurer la sécurité des animaux impliqués, offrant ainsi une lueur d’espoir pour la préservation de ces espèces menacées.

Source : France24

Top Infos

Coups de cœur