dans

Ils découvrent le « pont » qui relie deux amas de galaxies prêts à se heurter

L’Univers est en constante évolution (parfois très rapide!) Et souvent nous n’en sommes pas conscients soit à cause de la distance qui nous sépare du reste des éléments, soit simplement parce que nous n’avons pas les outils nécessaires pour cela. Un exemple de ceci est que nous traversons une nébuleuse, ou le nouveau « pont » découvert entre deux amas de galaxies, un phénomène curieux qui se produit avant qu’ils ne fusionnent, avec sa collision correspondante.


Pour la deuxième fois de l’histoire, les astronomes ont découvert un pont gigantesque composé d’émissions radio entre deux amas d’étoiles. C’est l’une des plus grandes structures connues de l’Univers et permet aux chercheurs de mieux observer comment les émissions de vagues agissent sur l’hydrogène gazeux et d’autres éléments dans l’espace.

Les réseaux qui connectent l’Univers

Grâce à le réseau de radiotélescopes néerlandais Low-Frequency Array (LOFAR) Un groupe de chercheurs a pu observer ce curieux pont qui se forme entre les amas de galaxies Abell 1758N et Abell 1758S. Le LOFAR peut analyser les émissions radio avec des longueurs d’onde très longues et des fréquences très basses, ce qui ne peut pas être observé dans le spectre visible, par conséquent les télescopes normaux ne sont pas utilisés. LOFAR a en fait 25 000 antennes dans 51 endroits différents sur Terre.

Capture d'écran 1 L’enregistrement des ondes par LOFAR à différentes fréquences.

On parle d’un pont parce que d’une certaine manière connecter deux amas de galaxies avec des éléments que nous pouvons enregistrer dans le «néant» de l’espace. Nous observons des planètes, des étoiles, des galaxies et des amas de galaxies parmi d’autres éléments. Mais qu’y a-t-il exactement dans les espaces «vides» où nous ne voyons pas ces étoiles? Des gaz et des ondes radio comme ceux qui composent ce pont.

Essentiellement, le pont est une zone avec un champ magnétique reliant les deux clusters de galaxies qui se rapprochent les unes des autres. Et c’est un pont gigantesque, quelqu’un voyageant à la vitesse de la lumière prendrait 6,5 millions d’années pour traverser le pont pour passer d’un amas de galaxies à un autre.

s

C’est en fait le deuxième pont découvert entre deux amas de galaxies. Un autre a déjà été découvert entre les clusters Abell 0399 et Abell 0401 l’année dernière. Dans ce cas, cependant, le pont en est à ses débuts, en d’autres termes, les deux amas de galaxies sont encore loin et doivent encore entrer en collision. Par conséquent, le pont est plus long et est toujours en formation.

Maintenant que les chercheurs ont découvert deux ponts avec LOFAR, ils cherchent à voir à quel point ils sont communs parmi les amas de galaxies. Par conséquent, ils continueront d’enquêter pour trouver plus de ce type et mieux comprendre ce qui relie vraiment l’univers et tous les éléments qu’il contient.

Via | ScienceAlerte
Plus d’informations | Société royale d’astronomie

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Smartbox Bulle de bonheur à deux Coffret cadeau Smartbox
    Pétiller de bonheur à deux lors d’un moment gourmand ou sportif, voici ce que propose ce coffret et sa sélection d’activités qui offriront aux tandems de choc et aux épicuriens un instant complice inoubliable. Dégustation, repas gourmand ou activité sportive au grand air : qu’il est bon de se faire plaisir !
  • Jollia Collier deux rangs maillons et pierres et fines (onyx) - Une A Une
    Ce collier 2 rangs est orné d'une chaîne mini maillons et d'une deuxième chaîne pierres noires. Il habillera vos looks les plus discrets ! Se décline en turquoise. En ce qui concerne l'entretien, nous conseillons de ne pas utiliser de produits détergents, produits ménagers, savons, huiles, crèmes, produits de beauté pouvant altérer le placage des bijoux. Découvrez la collection de colliers multirangs.
  • vandyck Oreiller ferme à deux compartiments Pure Nature 60 x 70 cm - Blanc
    Oreiller Vandyck Pure Nature à deux compartiments qui contient deux parties différentes pour un bon maintien. Le rembourrage doux du haut se compose de 65% de duvet d'oie blanc pur et de 35% de petites plumes d'oie. La garniture inférieure est solide et se compose à 100% de petites plumes d'oie blanc pur. La housse est en coton finement peigné et est finie avec un liseré. Cet oreiller ne peut plus être retourné après utilisation pour des raisons d'hygiène. Comment choisir le bon oreiller ? Découvrez ici (https://www.debijenkorf.nl/advies-hoofdkussens) plus d'informations.