dans

Il y a des moments où nous perdons pour gagner

Cette semaine, j’ai rejoint un nouveau programme de perte de poids dans mon gymnase. Il s’appelle: «Celui qui perd gagne», inspiré par cette émission de télévision de SBT, qui à son tour a été copiée (même) de l’américain «The Biggest Loser» avec les droits dus payés et tout. Dans ce programme, les gens se suicident dans des cours épuisants, marchent des kilomètres en une semaine, marchent au sommet de montagnes, d’avions, traversent des vallées suspendues à des cordes, le tout avec beaucoup, beaucoup plus de livres. À la fin du programme, ils sont tous comme des modèles photographiques de vitrine, avec des abdos guéris dont on ne dit pas que la personne était autrefois grosse.

Le plus drôle, c’est que le début de ma perte de poids a été très stimulé par ce programme. Un ami m’a donné les DVD avec les saisons et je les regardais. Cela m’a remonté le moral et m’a montré que oui, même de nombreux kilos en surpoids, je pouvais faire de l’exercice et me surmonter.

Et c’est vrai. Quand j’ai commencé mon entraînement, je ne pouvais pas prendre un chat par la queue. Il a fallu 5 minutes dans le transport pour demander au ciel que cette torture se termine bientôt. Aujourd’hui je passe 30 minutes, pas trop vite encore, mais je peux même dire bonjour aux chatons de la salle de sport.

Bien sûr, mon programme n’est pas comme à la télévision, car je travaille, j’étudie et j’ai une journée entière devant moi. Mais l’entraînement consiste à dégouliner sur le tapis et le plus drôle, c’est que j’adore ça. Moi qui ai toujours détesté ces choses (j’en ai même écrit une fois) adore partir avec les joues rouges, avec la sensation d’avoir pris un camion sur mon dos. C’est très bien.

A lire :  La nouvelle marque partira et portera de Brasilia au Brésil

Mais pour arriver à ce point, j’ai raté beaucoup de choses. J’ai manqué ma lecture tardive et je l’ai remplacée en me réveillant tôt et en allant m’entraîner. J’ai perdu 17 kilos, trois pantalons, des chemisiers et des robes qui ressemblent plus à des bâches de cirque. J’ai perdu l’air d’une fille, d’une pauvre fille et d’une jolie grosse fille. Aujourd’hui, je ne suis gentil avec personne que je ne veux vraiment Je n’arrêtais pas de penser à la façon dont nous avons réussi à gagner des choses seulement lorsque nous nous sommes laissés perdre. Comment pourrais-je vouloir une nouvelle vie, un nouveau corps si j’avais une vie qui ne faisait que stimuler l’engraissement? Pas d’exercices, plein de goodies et pas de soucis Il serait impossible d’être la même personne avant et après cela.

Changer n’est pas facile et ce n’est pas, principalement, à cause des choses que nous avons perdues. Si nous voulons une meilleure vie amoureuse, nous devons nous débarrasser des frettes qui occupent toujours notre esprit et vraiment en chercher une autre. Si nous voulons que nos factures arrêtent chaque mois, nous devons tuer et enterrer la patricinha qui pense que l’argent est dans l’arbre, et nous organiser comme de grandes personnes. Si nous voulons être adultes, nous devons exterminer l’adolescent qui insiste pour vivre dans notre esprit, notre corps et notre cœur.

Je suis au milieu d’un processus perdant. Aujourd’hui, par exemple, j’ai perdu mon téléphone portable, j’ai perdu la clé de ma fenêtre, j’ai perdu un autre kilo. La semaine dernière, malheureusement, j’ai perdu cette tante qui se reposait autrefois à l’ombre de la vigne. Elle est sur un autre plan, avec sa vigne et sa santé en cours de rétablissement. Chaque jour, je perds un nouveau vêtement, un ami, une passion, un livre. Ne sait pas. Tout cela était parce que ce n’était plus. Et arrêter de vivre comme si nous conduisions dans le rétroviseur est une tâche compliquée pour nous, les mortels.

A lire :  Réponds vite. Y a-t-il le petit ami parfait?

Mais, en fait, dans cette vie, c’est toujours comme ça: celui qui perd toujours, gagne toujours!

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Unbranded Public Enemy - il faut une Nation des Millions pour nous retenir [Vinyl] USA import
    Public Enemy - il faut une Nation de Millions à nous tenir dos (vinyle nouveau) Label : Format universel : LP Date de sortie : 2 décembre 2013 no...
  • 12 Etui Anti RFID - 2 Etui Passeport RFID & 12 Protection de Carte de Crédit - Protection Carte Bancaire, Blocage RFID Antivol Pochette Protecteur - Merveilles du Monde
    Un étui –protecteur bloque les lecteurs d'analyse RFID - Empêche les paiements non autorisés et protège contre le piratage des données. Fin, stylé et pratique – Ces protecteurs anti- RFID passent facilement dans votre portefeuille. Sécurité du passeport électronique – Restez protégé lors de vacances et sécurisez votre portefeuille dans un environnement inconnu. Tranquillité d’esprit - Porte-carte est utile pour la vie quotidienne dans toutes les places publiques lorsque votre carte est sur vous. Motif exceptionnel «7 Merveilles du Monde » - Prenez ces clips magnifiques en voyage dans votre porte-monnaie ou sac à main!
  • Trousse de Toilette pour Femme, Grande Capacité étanche Voyage Pliable Cosmétique Sac Organisateur Trousse de Voyage Sac de Lavage pour Vacance Camping Salle de Bains,Flamingo Bleu

Prix ​​Nobel de physique décerné à trois astrophysiciens pour leurs travaux sur les trous noirs

First Mafia: Definitive Edition Update ajoute le mode Noir