in

Histoires de fantômes, terreur et peur vivent pour dire au revoir à l’année

Ce 2022 aura une clôture incroyable pour les amateurs de terreur et de théâtre avec une mise en scène qui mettra leurs peurs à l’épreuve.

Histoires de fantômes, produit par Óscar Uriel (Photo : Ocesa)Histoires de fantômes, produit par Óscar Uriel (Photo : Ocesa)

Face au scepticisme, suggestion. Ceux qui ne croient pas aux fantômes sont convaincus de leur inexistence jusqu’à ce que l’esprit leur dise le contraire. Et pour cela, ils doivent vivre une expérience qui les amène à la limite du doute, de l’expérience de la contradiction. Il n’est pas nécessaire de se perdre dans une forêt ou de rester enfermé dans une vieille maison pour en faire l’expérience. Il suffit d’aller au théâtre et de se laisser porter par une pièce qui donne l’impression que l’inexplicable vous souffle dans le cou.

Une mise en scène qui se rapproche de ce sentiment est Histoires de fantômes, traduit et réalisé par Miguel Santa Rita. Cette œuvre originale de Jeremy Dyson et Andy Nyman est produite par Óscar Uriel pour sa première au Mexique pendant une courte saison. « La terreur, au fond, c’est comme le théâtre. Le théâtre est très ancien, tout comme les rituels humains. Et la terreur est une sorte de rituel humain. » a commenté le premier acteur José Sefami lors de la présentation de cette proposition scénique.

Ce sera la terreur à laquelle les spectateurs seront confrontés de leurs propres peurs et peurs, ainsi que des suggestions qui en émanent. Sous d’autres aspects, l’horreur se distingue en générant un malaise à partir de ce qui n’est même pas vu, mais ressenti ou imaginé. Et c’est ce que le public trouvera dans cette œuvre dont le casting est composé d’Alfonso Borbolla, Alfredo Gatica, Daney Mendoza, Nacho Tahhan, Miguel Tercero et José Sefami.

Histoires de fantômes, phénomènes paranormaux, c’est ce que proposera cette distribution à partir du 18 novembre au Théâtre Libanais. Pour arriver avec une peau de chinita ou des cauchemars à Noël, la mise en scène aura une courte saison de fonctions alternatives afin que la terreur en direct soit une priorité parmi ses boucles d’oreilles du Nouvel An.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂