dans

Habitué à jouer sur PC, revenir à jouer sur console à l’aide d’une manette a été un gâchis

Comme je l’ai dit plus d’une fois dans Engadget, cela fait environ un an que j’ai configuré mon ordinateur de jeu. J’avais déjà joué sur l’ordinateur, mais ce n’est qu’il y a un peu plus d’un an que j’ai commencé à le faire correctement. Je joue presque exclusivement sur PC depuis environ trois ou quatre ans et, sauf cas particuliers où j’ai utilisé la télécommande, je l’ai toujours fait avec le clavier et la souris.

Le fait est que j’aime les consoles. J’ai passé plus d’heures qu’une horloge à jouer sur PS2, PS3 et PS4 et bien sûr, la PS5 me ferait les yeux rivés. Après s’être battu avec des millions d’Espagnols qui se disputaient l’une de ces rares consoles, Je l’ai eu et depuis je joue dessus. Avec la manette, bien sûr, et moi qui me considère comme un bon joueur, habile, gracieux, rapide et précis, maintenant je me sens un peu… maladroit.

Je ne sais vraiment pas comment viser

Quiconque me connaît saura que mon truc c’est les tireurs et les jeux d’aventure et de plateforme. Dans ce dernier je n’ai aucun problème car ce sont précisément ceux que je jouais avec la manette sur PC. En fait, je suis revenu pour passer le ‘Ratchet and Clank’ de la PS4 pour préparer le lancement de ‘A Dimension Apart’ et sans problème. Tout va bien.

Le problème, c’est que quand je veux jouer longtemps et dur, c’est-à-dire quand je veux devenir accro jusqu’à ce que mes yeux saignent, ce que j’aime jouer, ce sont les tireurs. J’ai appuyé sur « Destiny 2 », j’ai appuyé sur « Battlefield V » et le jeu étrange est même tombé sur « Fortnite ». J’ai tous ces jeux sur PC, où j’ai beaucoup joué avec le clavier et la souris, et maintenant que je les joue avec la manette Play 5, c’est plus difficile que prévu.

Clavier

Parlant en argent, je me sens maladroit maillet (comme je l’ai aussi ressenti en passant du contrôle au clavier et à la souris il y a des années, tout est dit). Quand on commence à jouer sur PC, on s’y habitue assez rapidement. mouvements précis avec la souris et déplacez-vous avec WASD. C’est facile. En fait, j’ai l’impression que les jeux de tir sont faits pour être joués sur PC précisément pour cette raison.

La souris vous donne beaucoup de sensibilité lors de la visée (cela dépend de la façon dont vous la réglez, mais vous voyez l’idée), tandis que le joystick est plus complexe. Le mouvement de la souris est de 1: 1, c’est-à-dire que vous vous déplacez autant que vous déplacez la souris et que vous n’avez aucune accélération. Cela permet par exemple de corriger rapidement la distorsion des balles ou de viser un pixel précis (ceux d’entre vous qui jouent à ‘Counter Strike’ ou ‘Valorant’ sauront de quoi je parle).

Le joystick, cependant, ne permet pas (à mon avis) ce niveau de précision, c’est pourquoi dans certains jeux il est relativement courant de trouver des aides à la visée. Avec une souris, vous pouvez déplacer le judas rapidement et le laisser en place simplement en levant la main ou en arrêtant de déplacer la souris, tandis qu’avec la télécommande, vous devez vous habituer à la sensibilité du joystick, déplacer le judas et ajustez bien pour le laisser où vous voulez.

Évidemment, c’est une question d’habitude. Lorsqu’il jouait à « Call of Duty: Modern Warfare 2 » sur PS3, il était un demi-dieu car il était habitué à ce mouvement, à la sensibilité de la manette et, finalement, à jouer avec la manette. La grâce de l’affaire est que le même jeu sur PC et console il est joué de manières totalement différentes précisément à cause de la différence dans les contrôles.

Ps5

Un autre aspect qui m’a intéressé est le changement d’armes et de position. Lorsque vous jouez avec un clavier, vous avez tout à portée de main. Vous vous déplacez avec AWSD, changez d’arme avec 12345 ou la molette de la souris, grenade avec le G et visez et tirez avec la souris. Vous faites tout sans bouger à peine vos doigts, mais sur la télécommande les boutons sont limités et cela vous fait arrêter de faire des choses pour faire les autres. Je m’explique.

Supposons que vous vouliez changer d’arme, ce qui se fait normalement avec la croix ou le triangle. Ce faisant, vous soulevez votre doigt du joystick pour appuyer sur le bouton, donc vous arrêtez de viser ou de bouger. Si vous voulez changer d’arme à l’aide de la crosse, vous devez lever votre doigt du joystick gauche, vous restez donc statique. Si vous voulez changer d’arme à l’aide du triangle, vous soulevez votre doigt du joystick droit pour arrêter de viser ou de regarder où vous voulez regarder.

Tous ne sont pas des inconvénients, bien sûr. Bien que dans les jeux de tir je me sens beaucoup plus maladroit, dans les jeux de plateforme, d’action ou d’aventure, comme ‘Horizon Zero Dawn’, ‘Star Wars : Jedi Fallen Order’ ou ‘Control’, que j’ai sur PC et console, je me sens beaucoup plus à l’aise. Le mouvement du personnage semble plus précis avec le joystick précisément parce que ce n’est pas 1: 1, mais qu’il a une certaine accélération et que je bouge d’autant plus que j’éloigne le joystick du centre.

Clavier

La même chose s’applique aux jeux de conduite, qui avec les claviers conventionnels sont presque impossibles à jouer car la frappe est soit tout soit rien. Le joystick, cependant, a une trajectoire, donc plus vous déplacez le joystick, plus vous tournez, ce qui rend la conduite plus intuitive.

En tout cas, je ne pense pas qu’il y ait une meilleure ou une pire option, mais des options plus ou moins appréciées. Cela dépend aussi de ce que vous aimez jouer, bien sûr. Je suis sûr que dans quelques semaines je serai revenu aux commandes du commandement et ce que je vous raconte sera une anecdote de plus, mais je dois admettre que l’expérience a été des plus curieuses.

Cet article fait partie d’une section hebdomadaire de Jose García consacrée à l’approche de la technologie d’un point de vue plus détendu, personnel et informel que nous publions à 45secondes.fr tous les samedis.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂