dans

Forcé de contracter?: Bushido a probablement payé des millions au chef de clan

Au tribunal, le rappeur Bushido ne fait pas une bonne affaire à son ancien partenaire commercial Arafat Abou-Chaker – il l’a régulièrement forcé à effectuer d’énormes paiements. Maintenant, le musicien décompose combien d’argent est réellement impliqué.

Le rappeur Bushido a parlé au tribunal de relations d’affaires avec un chef de clan berlinois. Le musicien de son vrai nom Anis Ferchichi a déclaré dans son témoignage devant le tribunal régional de la capitale qu’Arafat Abou-Chaker avait gagné environ neuf millions d’euros avec lui au fil des ans. En 2007, un contrat de gestion a été conclu «officiellement». Dès 2004, il a dû payer au chef de clan 30% de ses revenus. L’accord verbal et, pour lui, involontaire est intervenu après qu’Abou-Chaker l’a aidé à sortir d’un contrat d’enregistrement.

Le rappeur de 41 ans et Abou-Chaker, 44 ans, chef d’une grande famille arabe bien connue à Berlin, sont considérés comme des partenaires dans le monde de la musique depuis des années. Selon l’acte d’accusation, des crimes se sont produits après que Bushido a mis fin à ses relations d’affaires en 2017. Abou-Chaker n’a pas voulu accepter cela et a demandé à Bushido de payer des millions et de participer à son entreprise musicale pendant 15 ans. Le rappeur a été menacé, maltraité, emprisonné et agressé avec une bouteille d’eau et une chaise en décembre 2017 et janvier 2018, a indiqué le parquet.

Les frères du chef de clan, âgés de 39, 42 et 49 ans, ont été inculpés d’assistants ou de complices. Les hommes sont restés silencieux sur les allégations. Seul l’homme de 39 ans est en détention provisoire. Les chefs d’accusation sont pleins de tentatives d’extorsion, de privation de liberté, de lésions corporelles dangereuses, de coercition, d’insulte et d’infidélité. Bushido a en outre déclaré au cinquième jour des négociations qu’Abou-Chaker ne s’était guère préoccupé de l’industrie de la musique au cours des premières années. Il a remis l’argent demandé à Abou-Chaker en espèces. Puis, début 2007, un contrat de gestion a été signé.

A lire :  Comment ces survivants de l'Holocauste se sont reconnectés après une torsion miraculeuse du destin

.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • clan de banlieue Sweat à capuche avec imprimé logo - Noir
    ----- - Noir - Sweat à capuche avec imprimé logo
  • clan de banlieue Top à manches longues avec bande logo - Blanc
    -------- - Blanc - Top à manches longues avec bande logo
  • clan de banlieue Sweat à capuche avec imprimé devant et dos - Noir
    ----- - Noir - Sweat à capuche avec imprimé devant et dos