dans

« Final Fantasy »: une revue des meilleurs méchants de la franchise

Avoir un héros charismatique est important pour un joueur de se connecter avec une bonne histoire, en particulier lorsqu’il s’agit de jeux vidéo. Après tout, c’est avec le héros avec lequel le joueur surmontera les obstacles qui se présenteront tout au long du jeu, et vivra seul ses joies et ses difficultés.

Mais s’il y a une chose que nous apprécions le plus dans un jeu vidéo, c’est d’avoir un méchant à détester. Soit en tant que simple combat de boss, soit en tant que menace finale, le méchant est, en théorie, celui qui tire les ficelles pour que le parcours des protagonistes devienne trouble et dangereux.

Vous pourriez aussi être intéressé par: « Chainsaw Man » annonce son arrivée officielle dans l’animation

Au fil des années et avec plus de quinze versements, la saga de « Final Fantasy«Nous a présenté des histoires dont les antagonistes sont aussi variés que dangereux. Des clowns dérangés assoiffés de destruction, aux épéistes aux cheveux argentés avec un penchant pour les choses brûlantes.

Ces personnages présentent toutes sortes de buts et d’ambitions qui ont permis de jeter les bases des histoires dans lesquelles ils se trouvent. Voici un aperçu de certains des meilleurs méchants que cette saga de longue durée a offert.

1.- Guirlande / Chaos (I)

Méchant du premier opus de la franchise. Bien que n’étant pas un personnage particulièrement profond, Guirlande Il a l’un des plans les plus audacieux qu’un antagoniste ait jamais imaginé: créer une sorte de boucle temporelle qui lui permet d’acquérir l’immortalité.

En termes d’histoire, ce premier opus présente les éléments de base de n’importe quel RPG japonais de l’époque, mais il inclut sa conception de personnage et ses concepts dans son système de combat, ce qui le ferait se démarquer des autres. Son méchant dans cet énorme chevalier d’une grande force physique dont le combat final l’amènerait à se transformer en une entité monstrueuse extrêmement dangereuse.

2.-Kuja (IX)

Aussi arrogant et sadique que lui seul peut l’être, Kuja est un méchant qui est poussé par la folie induite par des révélations sur ses origines (pas Sephiroth, mon fils s’appelle aussi Bort). Bien qu’il n’ait pas autant de fans, on se souvient surtout de sa relation complexe avec Zidane ou pour sa difficulté totale dans « Dissidie».

Bien qu’en route s’il cherche à effectuer une certaine destruction, en réalité ses motivations sont liées à son passé et à sa descente dans la folie, ce que, à travers l’histoire, nous comprenons est raisonnable.

3.- Ultimécie (VIII)

Ultimécie tombe dans la catégorie des «méchants révélation», car, dans les deux premiers tiers du jeu, il a tiré les ficelles de son plan à travers le Sorcière Edea, un autre antagoniste principal tout au long du match. Pourtant, sa révélation de dernière minute n’enlève rien à son pouvoir, et sa présence est pleinement justifiée par ses actions à distance.

Elle cherche à compresser l’univers entier en un seul point et donc à redémarrer le temps, étant l’adversaire idéal pour la meilleure bataille finale qui ait jamais été livrée dans toute la franchise.

4.- Sephiroth (VII)

Oui Nuage Il est le protagoniste le plus reconnaissable de la franchise, son ennemi juré est l’un des méchants les plus célèbres non seulement de la saga, mais, j’ose dire, dans le monde des jeux vidéo en général. Et qui ne serait pas enthousiasmé par l’une des chansons de personnages les plus épiques?

Avec un arrière-plan complexe, mais pas assez pour perdre le fil, ses origines peuvent être résumées comme ayant été créées dans un laboratoire avec les cellules d’une ancienne entité extraterrestre. Après avoir vécu une vie de soldat exceptionnel, il éclate de colère en apprenant ses véritables origines, provoquant des ravages et des destructions dans son sillage.

5.- Palais Kefka (VI)

Kefka est un sadique maussade en tenue de clown dont les actions le conduisent à être considéré comme une monstruosité dans le corps humain et dont le but est de faire horreur à tout le monde dans le monde. Joker de « Batman: la série animée»À la dixième puissance.

Comme d’autres grands méchants, Kefka il se cache sous l’apparence d’un simple adepte d’un antagoniste plus sombre, faisant croire à tout le monde autour de lui qu’il n’est rien de plus qu’un bouffon. Ceci jusqu’à ce qu’il soit temps de poignarder leur chef dans le dos, mettant ainsi en mouvement son plan pour devenir le plus grand dieu de la magie. Alerte spoiler: ça réussit.

  • Final Fantasy
  • Meilleurs méchants
  • Square Enix
  • Sephiroth
  • Kefka
  • Guirlande
  • Kuja
  • Ultimécie

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • L'écho de la timbrologie n°1491 : Les cartes postales de franchise militaire de la deuxième guerre mondiale - Collectif - Livre
    Timbres - Occasion - Bon Etat - L'écho de la timbrologie - Revue - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
  • Le journal de Mickey n°3232 : Oh ! les méchants - Collectif - Livre
    Jeunesse - Occasion - Bon Etat - Le journal de Mickey - Revue - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
  • MAG Lanfeust mag n°93 : Spécial Noël méchant - Collectif - Livre
    Revue - Occasion - Bon Etat - Lanfeust Mag - Revue - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.