in

Fear Street Part 3: La bande-annonce de 1666 revient au début sanglant pour mettre fin à la malédiction

Depuis deux semaines, les abonnés Netflix profitent des deux premières parties du Rue de la peur trilogie. Basé sur une série de romans de RL Stine, ce ne sont pas vos chair de poule typiques. Ce sont des films slasher classés R avec suffisamment de violence sanglante pour satisfaire la plupart des fans d’horreur. La conclusion, Rue de la peur Partie 3: 1666, liera l’histoire intrigante qui a été présentée jusqu’à présent.

Dans Rue de la peur Partie 1 : 1994, Deena, Sam et leurs amis se retrouvent en fuite face à des tueurs morts-vivants possédés par l’esprit d’une sorcière, Sarah Fier, qui a maudit Shadyside. Dans la partie 2, 1978, nous avons un flash-back d’une autre nuit où un massacre a eu lieu, cette fois dans un camp de nuit. Nous avons suivi une jeune Ziggy alors qu’elle rencontre les tueurs et traite de nombreux problèmes d’adolescence auxquels on peut être confronté au camp. La partie 2 a rendu hommage aux nombreux autres films de slasher du camp de nuit comme vendredi 13.

Au bout du Rue de la peur Partie 2 : 1978, nous voyons Deena ramener la main squelettique de la sorcière dans sa tombe, mettant ainsi fin à la malédiction. Cependant, Deena reçoit une vision une fois qu’elle fait cela qui la ramène à 1666, l’année où la malédiction de Fier a commencé. Nous savons que Sam est toujours possédé par Fier et que le seul moyen de la libérer est de briser la malédiction.

La bande-annonce présente bon nombre des mêmes acteurs qu’auparavant. Cela pourrait simplement être une façon amusante de les ramener ou cela peut signifier quelque chose de plus. Peut-être que tout le monde est coincé à Shadyside et que leurs ancêtres font partie de cette malédiction depuis des années. Kiana Madeira qui joue Deena jouera également Fier, suggérant que les deux pourraient avoir un lien fort.

Affiche de la rue de la peur, partie 3 : 1666

Dans la bande-annonce, Fier en 1666 a également une relation avec une autre fille qui ressemble à Sam. Nous voyons également des indices d’une présence démoniaque lorsque les personnages élèvent le diable. La ville doit avoir une forte peur de Dieu, suggérant que toute sorcellerie potentielle serait considérée comme démoniaque. L’imagerie est une fois de plus dérangeante car 1666 pourrait finir par être l’entrée la plus sanglante et la plus dérangeante de la trilogie. Nous voyons également des choses comme une église pleine de morts, la ville qui se lance dans une chasse aux sorcières, des images de coventry et une photo montrant quelqu’un découvrant la tache géante et effrayante dans la grotte qui bat comme un cœur.

On nous donne également un petit aperçu de Cyrus Miller, peut-être le tueur le plus effrayant à ce jour. Cyrus Miller est l’ancien pasteur de Shadyside en 1666 et est également la première personne possédée par Fier. Miller est connu pour avoir assassiné des enfants et leur avoir coupé les yeux. On ne sait pas à quel point cette entrée sera graphique, mais voir cela à l’écran semble horrible. Ruby Lane et Thomas Slattery n’ont rien sur ce type.

On ne sait pas comment cette histoire d’origine interagira avec 1994. Ce que nous savons, c’est que Ziggy, Deena et Josh tentent de libérer Sam et la ville de Shadyside de la malédiction de la sorcière. Vont-ils réussir ? Vous devrez regarder la partie 3 pour le savoir.

Sujets : Rue de la peur, Netflix

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂