dans

Facebook, dans sa guerre avec l’Australie, bloque toute nouvelle dans le pays: elle ne peut être ni vue ni partagée

Il a menacé pendant un certain temps et s’est conformé: Facebook a bloqué la possibilité de voir ou de partager des nouvelles d’Australie pour les utilisateurs du pays d’Océanie. Les utilisateurs et les entreprises de médias peuvent partager des articles de presse et du contenu associé sur Facebook. Il s’agit essentiellement d’une interdiction totale de tout contenu d’actualité lié à l’Australie. Raison? Ne payez pas les médias.


Les autorités australiennes préparent un important média réglementaire qui cherche à ce que les plateformes Internet paient les médias pour partager et utiliser leurs actualités. Autrement dit, puisque Facebook fait des bénéfices parce que les utilisateurs passent du temps sur son réseau social plein de nouvelles, il devrait payer ceux qui créent ces nouvelles. Facebook n’est pas d’accord avec cela, et Google non plus.

Le projet de loi a déjà été approuvé par la Chambre des représentants australienne et tout indique qu’il a suffisamment de votes garantis pour gagner également au Sénat. Si tel est le cas, les plateformes Internet seront obligées de payer les médias pour le contenu.

Pas de nouvelles australiennes ou australiennes

En réponse à cette nouvelle réglementation, Facebook a commencé à faire des changements, ce qui dans ce cas signifie ne pas offrir de contenu australien aux Australiens. En fait, même les utilisateurs d’autres pays ne pourront pas partager du contenu provenant des médias australiens. Facebook décrit quatre groupes concernés:

  • Médias australiens: Ils ne sont pas autorisés à partager ou publier du contenu sur les pages Facebook.
  • Utilisateurs australiens: Ils ne sont pas autorisés à voir ou à partager du contenu d’actualités australiennes ou internationales.
  • Médias internationaux: Vos liens ne peuvent pas être vus ou partagés en Australie.
  • Utilisateurs internationaux: Ils ne sont pas autorisés à voir ni à partager les nouvelles australiennes.

A lire :  3 applications pour rincer l'eau de votre téléphone et nettoyer les haut-parleurs

L’un des arguments de Facebook pour ne pas être en faveur de cette nouvelle réglementation est le fonctionnement de sa plateforme. Il dit que si les médias publient les nouvelles sur Facebook, c’est parce que cela leur profite. Selon Facebook, contrairement à Google qui indexe automatiquement les actualités, ils sont volontairement postés sur Facebook par les médias.

Google, qui prospère également grâce au contenu médiatique, a décidé de conclure de petits accords avec des entreprises médiatiques australiennes. Par exemple, ils ont récemment conclu un accord avec News Corp. Dans d’autres régions du monde, il a également conclu des accords avec les médias.

Via | Le gardien
Plus d’informations | Salle de presse Facebook

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Mademoiselle Séance de modelage du dos, du corps avec option soin du visage et beauté des mains pour 1 à l'institut Mademois'elle
    Des prestations visant procurer détente et bien-être, dans un institut situé à Reims
  • DRAG Forfait vidange (toutes huiles) avec points de contrôle et filtre à l'huile
    Prestations de qualité effectuées pour un entretien de vidange dans un garage à Avrillé
  • L&N Beauté Shampoing, coupe, brushing pour toutes longueurs avec soin capillaire en option avec L&N Beauté
    Forfait capillaire au choix pour sublimer ses cheveux en profitant des conseils avisés d’une équipe de professionnels à sa disposition