dans

Examen de Pokémon Sword & Shield

Cabecera 7.jpg

Nous avons déjà parmi nous la deuxième extension des créatures de Game Freak. Analyse de Pokémon Sword and Shield – La couronne des neiges.

Après un DLC plutôt décevant, Gamefreak est de retour sur les rails avec une seconde extension. Oui, coupable, aujourd’hui nous vous apportons le analyse de Pokémon Sword and Shield – La couronne des neiges, un contenu supplémentaire bien plus intéressant que le précédent, nous allons également vous éviscérer dans le texte suivant.

Découvrir davantage le terrain de Galar

Contrairement à la précédente, dans laquelle nous avons visité une île en dehors de la propre carte de Galar, dans cette expansion, nous irons directement au pôle sud de la région. Comment pourrait-il en être autrement, c’est une région gelée avec une prédominance significative de la composante neigeuse. Grottes, sentiers, lacs … La couronne des neiges est un habitat sauvage et bien mieux conçu que le reste des sections de Galar. Tout est une comparaison de la zone sauvage, mais plus sobre et concentré, ce qui conduit à une meilleure utilisation des ressources.

À tel point qu’il n’y a pas autant de chutes d’images (sans jouer en ligne) ni le manque de textures ou le terrible popping est aussi prononcé que dans le jeu de base. La vérité est que c’est une bonne nouvelle qui nous prend par surprise, car voir Gamefreak apprendre de ses erreurs n’est pas quelque chose que vous voyez tous les jours.

Cela affecte également les espèces de pokémon. Ici, ils sont mieux répartis que sur l’île d’Armor. Nous ne verrons pas les bugs hors de leur habitat logique comme dans le contenu précédent, il en va de même avec les légendaires. Nous trouverons même des temples, nous devrons suivre les empreintes de pas et même chasser les pokémon légendaires qui feront leur vie dans cette région sauvage.

A lire :  Rossi stupéfait: "Je pensais que c'était l'hélicoptère"
Les vergers de Villa Helada n’ont pas poussé depuis des décennies et ce sera à nous de trouver le remède.

Gamefreak fait-il bien les choses dans le récit?

La même chose demande trop au développeur japonais, mais je peux vous dire que la Couronne des neiges a un fond mieux élaboré et mieux raconté que tous les épées et boucliers. Sans plus tarder, nous devrons résoudre le mystère qui entoure une mystérieuse figure connue sous le nom de Roi des Neiges, celui qui a autrefois béni les champs de cette région de Galar avec des récoltes rentables. Au fil des ans, les gens ont oublié sa légende et avec elle, sa bénédiction.

Il nous appartiendra donc de recomposer la légende pour voir si elle est vraie. Au fur et à mesure, nous aurons d’autres légendes à compléter, toutes liées à la capture et à l’emplacement de différents pokémon légendaires qui se rencontrent dans cette région. Un point intéressant à leur sujet est que nous pouvons les compléter en toute liberté de développement. Cela signifie que si nous en commençons un, nous pouvons le laisser à mi-chemin pour continuer les autres, comme s’il s’agissait d’un RPG traditionnel.

Mais tout ce qui brille n’est pas en or. Cette extension souffre des tropes classiques Sword & Shield. C’est-à-dire qu’elle est toujours obsédée par prendre le joueur par la main partout, sans lui laisser la capacité de réfléchir et de proposer zéro défi. À tel point que nous pouvons essayer de capturer les légendaires si nous échouons quand nous le voulons.

Examen de Pokémon Sword & Shield - La couronne des neiges
Pivoine arrive à la Couronne des Neiges pour une expédition avec sa fille, mais le veau est de l’âge de la dinde et nous devrons combler son trou. Serons-nous capables de porter sa lèvre en père surprotecteur?

La Superzone Gigantamax

Un autre des points salés de ce DLC est le Super Max Dynamax. Ici, nous trouverons une grotte affectée par un champ dimensionnel qui amène des pokémon d’autres plans. Par conséquent, nous nous ferons face à des espèces non indigènes de Galar, légendaires et même ultra-êtres affectés par les phénomènes Dynamax et Gigantamax. La proposition se traduit par une sorte de plateau avec plusieurs itinéraires que nous devrons choisir pour vaincre le pokémon.

A lire :  Nous avons déjà conduit les nouvelles Honda Jazz et Honda Crosstar Hybrid. Est-ce le "roi de l'espace"?

Chaque combat est comme une incursion des nids de dinamax, devant choisir un pokémon loué, que nous pouvons changer avec ceux que nous capturons. Après 3 combats, nous affronterons un pokémon légendaire que nous pourrons capturer une fois vaincu. À la fin du raid, nous ne pourrons garder que l’un des Pokémon capturés pour nous-mêmes, qui sera normalement le légendaire pour être le prix le plus juteux des personnes présentes.

Ce mode offre vraiment de nombreuses heures pour capturer des pokémon, mais il a un gros mais: l’IA. Nous pouvons jouer en coopérative en ligne avec jusqu’à 4 joueurs, mais si par hasard nous décidons de jouer en solo, nous serons accompagnés de PNJ. La mauvaise chose à leur sujet est leur gestion nulle lorsqu’ils donnent des ordres à leur pokémon, en choisissant l’espèce la plus appropriée pour chaque cas et même en ramassant des objets qui leur font plus de mal que de les aider. À cause d’eux, nous échouerons à de nombreux raids, ce qui nous fera perdre la trace du légendaire jusqu’à ce que nous en ressortions par hasard.

Dans cette zone, nous trouverons 3 oiseaux légendaires, la cinquième génération de «chèvres» et tous les Régis à capturer. Nous en aurons même de nouvelles versions pour élargir la collection.

La couronne des neiges est-elle vraiment couronnée?

Nous pouvons dire que nous sommes confrontés au contenu supplémentaire le plus ambitieux et le mieux fini de Pokémon Sword & Shield. Un espace totalement nouveau et mieux planifié que le reste du jeu, avec de nombreuses activités à faire et un riche accent sur l’exploration grâce à la manière dont ses missions sont diffusées. Les légendes ont conduit à la meilleure façon de raconter une histoire pour Gamefreak et j’aimerais qu’ils expérimentent davantage ce format à l’avenir.

A lire :  La GeForce RTX 3070 sortira demain: qu'en est-il de la disponibilité?

Sinon, il est décevant que je sois toujours aussi condescendant envers le joueur et qu’il y ait un abandon total d’essayer d’améliorer l’expérience des raids en solo. Ce dernier peut complètement faire sauter le plaisir de chasser les légendaires dans le Super Dynamax si nous ne jouons pas avec des amis. Espérons qu’à l’avenir ils daigneront corriger le comportement erratique des PNJ afin que l’expansion soit comme un ajout à la mer.

Examen de Pokémon Sword & Shield - La couronne des neiges

Analyse de Pokémon Sword and Shield – La couronne des neiges

Mieux que prévu, mais …

Gamefreak publie son meilleur contenu supplémentaire pour Pokémon Sword and Shield ici. Un DLC intéressant qui nous mènera à travers le “Pôle Sud” de Galar à la recherche d’aventures légendaires et nouvelles. Cela n’a pas été mal, mais l’entreprise japonaise doit encore récupérer une grande partie de son potentiel perdu.

Se propage

Une nouvelle zone de nature sauvage plus concentrée et mieux conçue.

L’histoire gagne de nombreux entiers grâce au format Legends.

Beaucoup de contenu pour passer des heures et des heures à chasser les légendaires.

Ne se propage pas

La condescendance classique de Gamefreak ne faiblit pas.

Problèmes graves d’IA dans le Dynamax SuperNid.

Cela aurait pu être parfaitement inclus dans le jeu de base.

7,8

Régicide des neiges

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

À L'instar Des Pdg De Google, Facebook Et Twitter Se

À l’instar des PDG de Google, Facebook et Twitter se sont défendus au Sénat américain contre le risque de censure

Nwu2fpfbxgphozb37qlebr 5piqlqj8x Hqaod1k97kikwkqkebrh H3vkzfiv18ppkzijrpadonzg3bmwgwywzx6szubtc7w1200 H630 Rj Pp E365.jpeg

11 fois que Jin et V de BTS ne pouvaient pas se tenir la main en public