in

En Australie, Facebook a gagné, le gouvernement va changer la loi sur l’information

L’interdiction du partage de nouvelles imposée par le gouvernement australien sur Facebook a duré moins d’une semaine et a commencé aujourd’hui à restaurer la possibilité de partager des liens vers des journaux pour tous les utilisateurs et toutes les pages. Un accord a été trouvé entre le réseau social de Mark Zuckerberg et l’administration australienne suite à l’annonce de certains amendements au projet Code de négociation des médias d’information, la loi qui obligerait les plateformes numériques telles que les réseaux sociaux à récompenser les éditeurs pour le contenu d’information hébergé sur leurs pages.

« Nous sommes ravis d’avoir conclu un accord avec le gouvernement australien et apprécions la discussion constructive que nous avons eue avec Frydenberg et Fletcher au cours de la semaine dernière », a expliqué le responsable australien des médias sociaux William Easton. « Après de nouvelles discussions, nous sommes heureux que le gouvernement a accepté plusieurs changements et les garanties qui touchent à nos principales préoccupations relatives aux accords commerciaux qui reconnaissent la valeur que notre plate-forme offre aux éditeurs par rapport à la valeur que nous recevons d’eux. « 

Les modifications élaborées par le gouvernement comprennent des délais de notification et de médiation plus longs avant qu’une plate-forme ne soit signalée et l’octroi que, pour décider lesquelles de ces plates-formes sont désignées, sera considéré comme une éventuelle «contribution à la durabilité de l’industrie australienne par le biais d’accords commerciaux avec les éditeurs». Bien sûr, nous devons maintenant comprendre comment ce nouveau scénario affectera Facebook. Techniquement, les amendements permettent au gouvernement de ne pas appliquer la nouvelle loi sur les plateformes qui signent des accords commerciaux avec les éditeurs, comme il l’a fait Google récemment. En théorie, Facebook devrait donc signer des accords similaires avec d’autres éditeurs, tout en conservant la possibilité de choisir quelles nouvelles apparaissent sur le portail et, par conséquent, éviter d’être automatiquement entraîné dans des négociations obligatoires.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂