dans

Deux personnes en garde à vue: le scandale de dopage de la tournée à propos de Quintana se profile

Des enquêtes préliminaires sont susceptibles d’être ouvertes en raison de soupçons de dopage dans une équipe du Tour de France. De nombreux produits de santé ont été découverts, dont des médicaments et, dans ce contexte, des preuves de dopage. La star du cyclisme Nairo Quintana était probablement la cible du raid.

Un fort soupçon, des enquêteurs en service et déjà deux arrestations: à peine un jour après la fin du 107e Tour de France, le cyclisme est à nouveau menacé d’un scandale de dopage. Le parquet de Marseille a confirmé l’ouverture d’une enquête préliminaire à l’agence de presse AFP.

Les noms n’étaient pas mentionnés au départ, mais le journal sportif L’Equipe et le Journal du Dimanche en étaient déjà assez sûrs: l’accent est mis sur l’équipe Arkea-Samsic autour de Dayer Quintana, frère du cycliste colombien Nairo Quintana, qui roule également pour les Français. Les enquêteurs surveillent également le personnel médical de l’équipe.

Le procureur Dominique Laurens a déclaré à l’AFP qu’il s’agissait d’une « petite partie » de l’équipe de course concernée. Deux personnes se trouvaient donc en garde à vue lundi soir – avec elles « de nombreux produits de santé et drogues ont été retrouvés », dont notamment une « méthode que l’on pourrait qualifier de dopage ». Le logement de l’équipe aurait été examiné mercredi lors de la tournée en cours en France.

Emmanuel Hubert, directeur général d’Arkea-Samsic, n’a pas souhaité commenter les développements mais a confirmé le raid. Selon le procureur Laurens, des enquêtes sont en cours en raison de la prescription d’une substance interdite et de l’aide et de l’incitation à l’ingestion de cette substance.

A lire :  Une femme transgenre abattue le jour de Noël

L’équipe basée à Rennes n’avait cessé de grandir ces dernières années et s’était au plus montrée ambitieuse avec les engagements de Nairo Quintana et Warren Barguil (France).

Arkea-Samsic a poursuivi la tournée après le raid de mercredi dernier. Dimanche, le peloton a atteint Paris, le Colombien Nairo Quintana a atterri à plus d’une heure du vainqueur Tadej Pogačar à la 17e place du général, Barguil a pris la 14e place.

Lors de la tournée de cette année, il n’y avait eu aucun soupçon réel, aucun fait sur d’éventuelles infractions de dopage – mais des réalisations étonnantes. Le vainqueur Pogačar et son compatriote slovène Primoz Roglic à la deuxième place sont également tombés dans le crépuscule.

Parce que les réalisations étonnantes entre-temps laissent généralement un mauvais pressentiment dans le cyclisme, et cela était particulièrement vrai dans le contexte de la crise corona: de ce fait, seulement deux fois moins de tests ont été effectués entre janvier et fin août qu’à la même période de l’année précédente, a déclaré la commission antidopage cycliste (CADF) avec. Le niveau normal n’avait été de nouveau atteint que récemment.

Le meilleur assistant de Roglic, Tom Dumoulin, s’est plaint avant la tournée de n’avoir « pas été testé depuis des mois », ont déclaré en avril Romain Bardet (« C’était il y a une éternité ») et Thibaut Pinot (« pas de test depuis octobre 2019 »). Préoccupation. Le coéquipier de Bardet, Nans Peters, a même demandé: « Les fraudeurs ont-ils les mains libres pour le moment? »

.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Alex Argy Photographie Prise de vue en studio de 45 min avec agrandissement poster 40x60 pour 1 à 5 personnes avec Alex Argy
    Une opportunité pour immortaliser les bons moments ; pour la fête des mères ou des pères, Noël, et autres événements
  • L'Auberge De La Reine Blanche Menu en deux plats à emporter pour 2 personnes au restaurant L'Auberge De La Reine Blanche
    Savourer des plats préparés avec attention depuis la maison
  • Cryo Bien Etre Vosges 1 ou 3 séance de cryothermie pour une ou deux personnes à l'institut Cryo Bien Etre Vosges
    Des soins par le froid visant à affiner la silhouette réalisé dans un institut reconnu