in

Deux militantes Femen condamnées pour «exhibition sexuelle» sont acquittées en France

, 24 février () –

Deux militantes Femen ont été acquittées ce mercredi en France après que la Cour d’Appel a jugé « une atteinte disproportionnée à la liberté d’expression » leur condamnation en première instance pour « exhibition sexuelle ».

« La FEMEN salue la décision d’acquittement de la cour d’appel de Paris! Avec ce verdict, la justice française invalide à nouveau les accusations d’exhibition sexuelle qui sont portées contre nos torses peints », a fêté l’organisation sur Twitter.

Les jeunes femmes ont été arrêtées en novembre 2018 pour une manifestation à l’Arc de Triomphe peu avant la célébration des 100 ans de l’armistice de la Première Guerre mondiale au cours de laquelle des dirigeants mondiaux invités ont été « accueillis » avec des messages tels que « Bienvenue aux criminels de guerre » ou «faux artisans de paix», selon «Le Figaro».

En 2019, ils ont écopé d’une amende de 1000 euros pour ne pas avoir de casier judiciaire, malgré le fait qu’ils soutiennent que leurs corps sont utilisés politiquement et non sexuellement.

La décision fait partie d’un litige judiciaire datant des premières actions de ce mouvement et les militants y défendent que le fait qu’ils soient jugés pour exposition sexuelle pour l’utilisation politique de leur corps n’est qu’un autre exemple du machisme du système.

«Cette nouvelle victoire judiciaire est une véritable célébration de la liberté d’expression et de notre mode de fonctionnement», ont-ils fêté le compte de Femen sur Twitter.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂